was successfully added to your cart.

Morts de Gaza: l’Egypte accuse le Hamas / LPH

Morts de Gaza: l’Egypte accuse le Hamas

Des sources égyptiennes révèlent que le chef du Hamas Ismaïl Hanyeh avait été convoqué d’urgence lundi au Caire en prévision des marches de provocation vers la clôture de sécurité. Il y avait été reçu par Kamil Abbas, le chef des renseignements égyptiens, qui sont généralement le canal par lequel passent les messages israéliens à l’intention de l’organisation terroriste et vice-versa.

Ces sources indiquent qu’Ismaïl Hanyeh y avait été sermonné après que les Israéliens aient fourni aux renseignements égyptiens des preuves que le Hamas paie des habitants de Gaza pour qu’ils s’approchent de la clôture de sécurité au risque d’y mourir et même qu’ils les menacent au cas où ils refuseraient de s’y rendre. Israël avait notamment transmis des photos montrant des terroristes du Hamas donnant des liasses de billets à des jeunes.

Les Egyptiens avaient fait part à Ismaïl Hanyeh de leurs craintes d’affrontements violents avec de nombreuses victimes. Des témoins de cette rencontre ont révélé que le chef du Hamas a carrément été humilité et des éclats de voix ont été entendus hors de la pièce où se tenait la rencontre.

Les Egyptiens avaient alors prévenu  le chef terroriste: si ces manifestations provoquent des morts du côté des habitants de Gaza, la responsabilité entière en incombera à la direction du Hamas et que “l’Histoire ne lui pardonnera pas pour les morts qu’il aura provoqués”. On ne peut pas en dire autant de la France…

Kamil Abbas avait également prévenu Ismaïl Hanyeh de la possibilité d’une reprise des éliminations ciblées de chefs du Hamas et du Jihad Islamique par Tsahal et qu’à ce moment, l’Egypte et d’autres pays arabes se contenteraient de condamnations déclaratives pour le principe.

A l’issue de la réunion, le chef du Hamas avait promis “d’en parler à sa direction”. On sait ce qu’il en a été ensuite…

Photo Abed Rahim Khatib / Flash 90

Leave a Reply

Translate »