was successfully added to your cart.

NETANYAHOU : « IL Y A UN EFFORT MONDIAL POUR ME RENVERSER »

By 13 mars 2015 Etz Be Tzion

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré mardi qu’il y avait un « énorme effort mondial » pour s’assurer qu’il perde l’élection très serrée de la semaine prochaine (le 17 mars 2015).

La radio de l’armée, qui a diffusé les remarques de Netanyahou faites lundi à des militants du parti Likoud, les a interprété comme se referant à un financement étranger pour les groupes qui font campagne pour un changement de gouvernement en Israël.

Les partis politiques en Israël sont interdits d’accepter directement de l’argent de donateurs étrangers au cours d’une campagne électorale. Mais ce financement est autorisé en vertu de la loi israélienne pour les organisations à but non lucratif épousant des points de vue politiques, et des consultants américains ont conseillé des candidats israéliens pendant des années.

« C’est une course très serrée. Rien n’est garanti, car il y a un énorme effort, dans le monde entier, pour renverser le gouvernement du Likoud, » a déclaré Netanyahou, qui a pourtant reçu d’impressionnants applaudissements lors de son discours au Congrès la semaine dernière pour mettre en garde contre un accord avec l’Iran recherché par l’administration Obama.

Le Likoud et « l’Union Sioniste » qui n’a rien de sioniste, mais est bien un parti de gauche réunissant les travaillistes et une Tzipi Livni qui aura exploré tous les spectres de la politique israéliennes au cours des dernières années, hormis les partis religieux et les partis arabes, sont au coude-à-coude dans les sondages pour le scrutin de 17 mars, avec Netanyahou largement considéré par les commentateurs politiques comme ayant une meilleure chance de parvenir à former un gouvernement de coalition après le vote.

Le ministre de la défense, Moshé Yaalon, s’est fait l’écho des sentiments du premier ministre et a déclaré dimanche que les « anglophones » complotent pour promouvoir la gauche et les arabes israéliens pour aller voter le jour du scrutin.

« Il y a des organisations à but non lucratif ici qui sont financées par l’argent de l’étranger, l’argent européen et d’autres groupes qui ne veulent pas voir Netanyahou (au pouvoir) », a déclaré Yaalon au Collège d’Herzlia.

Source: Jerusalem Plus

Leave a Reply

Translate »