Skip to main content

De Haïm Goël: non, Shabbat et courage ne sont pas incompatibles, puisqu’en fait l’un produit une conscience paisible et donc shabbatique. Le rapport d’une vision reçue en priant et rédigeant cet article!

Jérusalem, 3 avril 2014.

Ce matin, le Seigneur a particulièrement parlé à nos coeurs et à nos esprits au travers du livret de lectures quotidiennes  Les trésors de la foi de SPURGEON. Je dois vous dire que ce livret fut pour nous un extraordinaire compagnon de route durant plus de trente-deux ans.  Spurgeon était, c’est évident, un homme profond et rempli de l’Esprit, du vrai Saint-Esprit. Combien de fois, perplexe, parfois aux abois, ou autre chose n’ai-je pas été  guidé par D.ieu à plonger mes regards dans « mon Spurgeon » ?

Et CHAQUE FOIS (durant trente ans et plus), lisant la parole du jour, je dus admettre avec une étrange et profonde jubilation qu’elle était écrite pour moi et si souvent avec une pertinence inouïe.

Ce matin, ce fut de même  et je fus spécialement attiré par la partie mise en gras dans ce texte reproduit ci-dessous. De toute évidence, il nous concerne, de même que vous qui adhérez et osez vous exprimer sur ce site par vos commentaires car bien entendu nous osons (et le faisons sans aucune crainte déplacée) DIRE CE QU’IL CONVIENT DE DIRE EN CE TEMPS. Tout le monde comprendra.

A ceux qui craignent (il y en a et ils ont tort) face à ce que nous voyons ou face à ce qui vient inévitablement en terme de troubles et persécutions, laissez-moi vous encourager à lire le « Spurgeon » de ce jour car il se conclut par :

Les temps sont-ils menaçants ? Voyez-vous l’infidélité et
la superstition avancer à grands pas, au point de vous faire
craindre un châtiment national sur un peuple qui se
corrompt ? Ce serait avec raison.

Eh bien, pour vous aussiest cette promesse :

« Tu seras recueilli dans tes sépulcres enpaix

et tes yeux ne verront point le mal que je vais faire

venir sur ce pays. »

Mais vous avez une attente meilleure encore, car le Seigneur
peut revenir bientôt et les jours de votre deuil prendront fin.

Avez-vous peur peut-être de dire tout haut ce que peu disent tout haut et qu’il faut dire tout haut ? Cessez de craindre ! La crainte ne vient pas de D.ieu, elle infantilise et débouche sur pire encore :  la lâcheté. Jadis un « homme de D.ieu » qui se dit prophète (c’est un prophète de cousinnet ), vanta longtemps mon appel, etc. Un beau jour et tout soudain il déclara rompre ses relations avec moi. Le prétexte était à ce point alambiqué que jamais je n’y crus vraiment. Plusieurs années après, son épouse trahit « le secret » en racontant que c’était sous la pression et le chantage direct d’un « leader » qui s’était juré de me détruire (il l’avait déclaré publiquement et ses raisons étaient obscures, orgueilleuses et pyramidales) que ce « prophète » qui avait été jusque-là « un ami » rompit ses liens avec moi. La peur mêlée à une ambition si limitée, tellement terrestre, l’avait vaincu et le désir de prolonger au mieux « son ministère » loin des problèmes l’avait emporté. La peur et l’égoïsme firent de cet homme un lâche (la mouvance étrange du faux Saint-Esprit regorge de cette lâcheté que le confort occidental camoufle encore, mais plus pour longtemps). Les hommes et les femmes comme ce  « prophète » de coussinet sont  des  » gagne-petit », des « fonctionnaires de l’esprit », des agitateurs « du truc et des trucs ».

Serons-nous trouvés lâches face à l’Agneau sur le trône, face à Celui qui a soumis Son humanité et Sa divinité aux circonstances requérant le plus absolu des courages ? La clé du courage c’est l’amour et celui qui aime, et qui aime donc son frère, ne garde pas sa « petite » vie pour lui-même et surtout lorsque l’amour du plus grand nombre se refroidit. Les temps sont difficiles, des puissances de ténèbres montent plus que jamais à l’assaut du monde ? Fort bien, C’EST DONC LE MOMENT DE SORTIR DE NOS CAVERNES DE SOLITUDE ET FRILEUX CONFORT POUR DESCENDRE DANS LA VALLEE DU COMBAT CAR IL (EL) NOUS Y ATTEND POUR VAINCRE. LE SIMPLE FAIT DE SE LEVER ET DE DIRE ET DE FAIRE AVEC SAINTE DETERMINATION EST L’ASSURANCE DE LA VICTOIRE CAR D.IEU L’A DEJA REMPORTEE, LA VICTOIRE.

Je reçois une vision en ce moment même en vous écrivant.

Je vois la plaine de la rencontre entre les forces du bien et du mal avec leur très diversifiée armada de ces temps de la fin. Une armée formidable, suréquipée. Tout ce que le monde des ténèbres a suscité depuis la chute comme méthodes et moyens est rassemblé face au peuple de D.ieu (Israël et l’Eglise véritable) pour tenter de le détruire et de donner la victoire à Satan. Face à cette armada immense et affreuse, je vois un Etre, le Seigneur,  l’Ange de l’Eternel seul et tournant un long regard vers Ses fils et Ses filles.

Il nous invite à le rejoindre.

Je vois dans le regard de l’ Envoyé une tristesse et de la crainte, non pour Lui ou de quoi que ce soit mais une crainte qu’on ne comprenne pas Son appel et d’en voir bien peu le rejoindre pour cette lutte finale. Quelle funeste erreur que la crainte car, si l’Envoyé de l’Eternel est seul, calme et humble, dans ma vision il se dégage de l’intérieur de cette personne, notre « grand Frère » une force ou plutôt la promesse d’une force absolument capable, éternellement capable de réduire à néant cette armada qui soudain, malgré son épouvantable laideur et cruauté, semble alors complètement insignifiante.  La présence de D.ieu rend Satan insignifiant. La foi qui nous porte aux côtés du Seigneur est une ferme assurance de ce qu’on espère et une démonstration de ce qu’on ne voit pas. Ainsi alla David au devant de Goliath.

Descendons ensemble dans la vallée du combat. C’est  l’heure, IL NOUS Y ATTEND et c’est aussi et surtout parce qu’Il nous aime qu’Il veut nous faire participer avec Lui à ce combat et nous faire goûter la joie du triomphe sur ce que nous étions avant que le salut et la transformation de nos natures déchues n’aient lieu. Il y a là un « parfum » de ce que nous sommes appelés à goûter dans l’éternité car le désir profond de Yeshoua – et c’est tout le sens de Sa mort sur la croix – est que nous devenions comme Ses frères et soeurs éternels dans une intimité inouïe avec Lui. Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais moi, je suis preneur !  Détournons-nous des faux prophètes, faux apôtres, pasteurs factices et légers, auto-proclamés, docteurs de néant et autres bateleurs d’estrade, détournons-nous des lâches qui ne protestent plus face à François et son « Eglise » au passé si lourd et si corrompu . Si nous devions y perdre la vie du corps, qu’importe, car répétons avec Spurgeon :

« Tu seras recueilli dans tes sépulcres
en paix et tes yeux ne verront point le mal que je vais faire
venir sur ce pays. »
Mais vous avez une attente meilleure encore, car le Seigneur
peut revenir bientôt et les jours de votre deuil prendront fin  

Shabbat shalom,

HAïM GOËL

LE SPURGEON COMPLET DE CE 3 Avril.

Parce que ton coeur s’est amolli, et que tu t’es humilié
devant l’Eternel, lorsque tu as entendu ce que j’ai
prononcé contre ce lieu et contre ses habitants, savoir,
qu’ils seraient désolés et maudits; et parce que tu as
déchiré tes vêtements et que tu as pleuré devant moi, je
t’ai exaucé, dit l’Eternel. 2 Rois 22 19.

BEAUCOUP qui méprisent les avertissements périront;
mais heureux celui qui tremble à la parole de
l’Eternel. Ainsi fit Josias, et la vue des jugements que Dieu
avait prononcés sur Juda à cause de ses péchés lui fut
épargnée. Votre coeur s’est-il amolli, pratiquez-vous cette
humiliation personnelle ? Alors vous serez aussi épargnés au
jour du malheur. Dieu met une marque au front de ceux qui
soupirent et pleurent à cause du péché des temps. L’ange de
destruction a reçu l’ordre de garder son épée au fourreau
jusqu’à ce que les élus de Dieu soient à l’abri. Il connaît
ceux qui craignent le Seigneur et qui tremblent à Sa parole.
Les temps sont-ils menaçants ? Voyez-vous l’infidélité et
la superstition avancer à grands pas, au point de vous faire
craindre un châtiment national sur un peuple qui se
corrompt ? Ce serait avec raison.  Eh bien, pour vous aussi
est cette promesse : « Tu seras recueilli dans tes sépulcres
en paix et tes yeux ne verront point le mal que je vais faire
venir sur ce pays. »
Mais vous avez une attente meilleure encore, car le Seigneur
peut revenir bientôt et les jours de votre deuil prendront fin.

Reproducition autorisée avec mention de la source.

Join the discussion 5 Comments

  • arnaud dit :

    Merci, c’est un véritable message d’encouragement et ça redonne de la joie pour retourner combattre.
    Ce message est à retenir pour les temps qui viennent

  • Danielle25 dit :

    Maranatha ! Puissions-nous être prêts pour son retour. Nous voyons que tout est en train de s’écrouler dans ce monde qui n’a plus aucune valeur.
    Même l’Eglise semble bien aveuglée en ces temps terribles si l’on en croit la vidéo de Doug Batchelor.
    Ne serions-nous pas dans les temps de Luc 18.8: « Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? « 

  • Rivka dit :

    Se rallier sous Sa bannière c’est notre meilleure protection pour le combat. Il a déjà remporté la victoire sur l’ennemi et ses hordes. C’est le Seigneur qui nous donne force et courage et qui est notre protection(Psaume 91). » Sa vérité est notre bouclier et notre écu » verset 4 (version Ostervald).

  • sénègas dit :

    o! merci frère pour ce beau témoignage.
    levons nous et plaçons nous sous sa bannière afin d’être prêts au combat, car son retour est plus que proche.
    oui gardons ce beau message dans notre coeur, et restons éveillés!!!
    lydie

  • Antonella dit :

    MARANATHA ve AMEYN!!!!!!!!

Leave a Reply

Translate »