Omar et Tlaib soutiennent les terroristes de Gaza lors de l’assaut contre Israël

By 6 mai 2019 Le mot du jour

Omar et Tlaib soutiennent les terroristes de Gaza lors de l’assaut contre Israël

Les femmes du Congrès Rashida Tlaib (à gauche) et Ilhan Omar (Photo: Mark Wilson / Getty Images)
Les femmes du Congrès Rashida Tlaib (à gauche) et Ilhan Omar (Photo: Mark Wilson / Getty Images)

Les femmes du Congrès, Ilhan Omar et Rashida Tlaib, ont toutes deux soutenu le Hamas et les autres terroristes de Gaza dans leur attaque contre Israël.

Les États-Unis ont  déclaré le  Hamas organisation terroriste étrangère en 1997. En 2007, le Hamas a déclaré son intention de détruire l’Amérique et a appelé  Allah  à  anéantir tous les Américains .

Au moment de mettre sous presse, les terroristes palestiniens du Hamas et de l’Islam islamique Jiahd avaient tiré plus de 700 roquettes sur Israël en 48 heures, faisant quatre morts et au moins 234 blessés, sans compter le traumatisme provoqué par les tirs de roquettes sur la population civile israélienne – y compris les enfants.

En soutien aux terroristes palestiniens, Omar a tweeté:

Ilhan Omar

@IlhanMN

How many more protesters must be shot, rockets must be fired, and little kids must be killed until the endless cycle of violence ends?

The status quo of occupation and humanitarian crisis in Gaza is unsustainable. Only real justice can bring about security and lasting peace.

26.2K people are talking about this

Cycle de violence? Au cours de l’année écoulée, les communautés du sud d’Israël ont subi de nombreux engins incendiaires – principalement des ballons remplis d’explosifs – provenant de Gaza, qui ont brûlé des champs, des serres et des maisons, provoquant des destructions indicibles.

Occupation et crise humanitaire? Israël a quitté Gaza en 2005, mais a continué de fournir des biens, des services et des fournitures médicales aux habitants de la bande de Gaza qui ont choisi d’être gouvernés par le Hamas lors d’élections démocratiques. Au milieu de ce dernier barrage de missiles, Israël a toujours autorisé l’envoi d’une cargaison de carburant d’Israël à Gaza «pour éviter une crise humanitaire».

Quand Israël s’est retiré de Gaza en 2005, les communautés ont laissé leurs serres intactes, représentant ce qui aurait pu être une affaire florissante pour le peuple palestinien comme pour les anciens agriculteurs juifs de la bande de Gaza. Les serres ont rapidement été incendiées par des foules de joncs et les synagogues également laissées sur place.

L’assistance économique massive des puissances mondiales, qui se sont déversées à Gaza par millions de personnes au fil des ans, a été détournée par le Hamas pour ses opérations terroristes.

Pour soutenir les terroristes palestiniens, la députée du Congrès, Rashida Tlaib, a jugé bon de critiquer un titre factuel du New York Times , historiquement et actuellement l’ un des journaux les plus anti-israéliens et antisémites jamais enregistrés.

Rashida Tlaib

@RashidaTlaib

When will the world stop dehumanizing our Palestinian people who just want to be free? Headlines like this & framing it in this way just feeds into the continued lack of responsibility on Israel who unjustly oppress & target Palestinian children and families.

(((YousefMunayyer)))

@YousefMunayyer

This is a stunningly irresponsible and misleading headline. Israel shot dozens of unarmed Palestinian protestors in Gaza on Friday and killed 4 Palestinians, including two protesters, in Gaza before any projectiles were launched.

View image on Twitter
27.6K people are talking about this

Un « cessez-le-feu » aurait été atteint. Cela signifie généralement qu’Israël cesse et que le Hamas fait feu. Dans ce cas, le Jihad islamique – un groupe terroriste à Gaza qui est, à toutes fins pratiques, une filiale de l’Iran – a déclaré qu’il ne respecterait aucun accord de cessez-le-feu et s’est engagé à lancer des missiles à Tel Aviv.

Le président Trump a offert son soutien indéfectible à Israël et son droit de se défendre.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Once again, Israel faces a barrage of deadly rocket attacks by terrorist groups Hamas and Islamic Jihad. We support Israel 100% in its defense of its citizens….

35.2K people are talking about this

Parallèlement, le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, a annoncé dimanche, le 5 mai 2019, le deuxième jour du conflit, que les États – Unis déployaient le USS Abraham Lincoln Carrier Strike Group et une force opérationnelle de bombardiers au Moyen-Orient en réponse à un  » nombre d’indications et d’avertissements inquiétants et progressifs « dans Iran.

La Maison Blanche a déclaré que cette initiative visait à « envoyer un message clair et sans équivoque au régime iranien selon lequel toute attaque contre les intérêts des États-Unis ou ceux de nos alliés sera combattue par une force implacable ».

Israël prévaudra. Cependant, dans le tweet suivant, le président a raison dans son évaluation de la population de Gaza, dont certains ont été assez courageux – probablement assez désespéré – pour manifester au cours des dernières semaines pour vivre sous la menace des terroristes du Hamas dans la bande de Gaza.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Once again, Israel faces a barrage of deadly rocket attacks by terrorist groups Hamas and Islamic Jihad. We support Israel 100% in its defense of its citizens….

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

….To the Gazan people — these terrorist acts against Israel will bring you nothing but more misery. END the violence and work towards peace – it can happen!

23.9K people are talking about this

Leave a Reply

Translate »