was successfully added to your cart.

Partir sur les routes et… revenir à l’essentiel de notre mission car le Maître, le Rabbi Yeshoua, a dit essentiellement : Allez, … (le reste vous le connaissez)

Dimanche après-midi, nous avons pris la route pour la France avec un frère et juste avant de partir, nous avons été au car-wash pour laver la voiture (une « soudaine inspiration »de Haïm) et un petit détour qui en valait la peine, même si nous avions devant nous pas mal de kilomètres.

En effet, nous sortions d’une évangélisation qui n’avait guère donné de fruits, malgré l’effort de pas mal de nos frères et soeurs,

(à partir d’ici un commentaire de Haïm)

et le Seigneur cherche à  en instruire plusieurs sur ce qu’est être vraiment disponible à Son service, dans Ses mains, avec un coeur d’enfant totalement dédié à Sa volonté (ce genre d’échec, je l’ai rencontré souvent en milieux « chrétiens » et « messianiques ». Pour ceux qui en connaissent le témoignage, faites mémoire et souvenez-vous du réveil de Sisteron, du réveil de Makak au Cameroun, etc., que j’ai eu le privilège de vivre… et les leçons à en tirer… C’est d’ailleurs poussé par une espèce d’urgence que je vais enfin commencer mon livre sur le REVEIL, COMMENT, OÙ, POURQUOI ? Il se dit tant de choses, il y a tant de discours, tant de parodies du vrai réveil. Je publierai les premiers chapitres de ce livre sur ce site avant même d’en faire un livre CONCRET et non oeuvre stérile de commentaires pompeux ou falsificateurs.

Pour faire très court mais essentiel, LA PREMIERE CHOSE A CONSIDERER COMME OBSTACLE AU REVEIL EST LE PECHE NON CONFESSE DES CROYANTS EUX-MÊMES, LA SECONDE EST LEUR ABSENCE DE SINCERITE DANS LA CONSECRATION (donc prières et actions vaines). DERRIERE CES  CHOSES (et d’autres) IL Y A UN FONDEMENT SATANIQUE DE PLUS EN PLUS TOLERE AU POINT D’ÊTRE BANALISE CHEZ  NOMBRE DE CHRETIENS DE CE SIECLE : L’ORGUEIL. Je faisais sous onction et en méditant hier le parcours de toutes les difficultés rencontrées en plus de trente ans avec  nombre de « chrétiens », partout surgissait finalement le même mal : L’ORGUEIL et tout son cortège de mauvaise foi. Nauséeux.  Je me suis aussi souvenu de l’effroyable « bagarre » entre ma chair et l’Esprit Saint et mon esprit dans les premiers temps de ma  conversion. Eminemment douloureux mais salutaire, et brisant de façon si profonde l’ORGUEIL pour le remplacer par L’HUMILITE (ce que D.ieu continue à faire depuis, à des profondeurs toujours plus… profondes).

Une des clés du Réveil  se trouve entre nos mains car selon ce qu’il est écrit : « D.IEU RESISTE AUX ORGUEILLEUX MAIS FAIT GRÂCE AUX HUMBLES ». Ainsi en est-il, pour connaître ou non le « succès » dans nos entreprises au sein du Royaume de D.ieu.

RETOUR AU TEMOIGNAGE :

A peine étions-nous arrivés sur le site du garage qu’un homme en short et muni de tatouages, d’une soixantaine d’années environ, a débouché en trombe dans sa vieille Mercédes. Il s’est précipité sur nous et a dit avec une agressivité plus drôle que réelle à Haïm : « Qu’en pensez-vous ? La Bible (il songeait aux commandements de  D.ieu donné par l’Eternel à Israël de vouer par interdit les peuples moralement et spirituellement complètement dégénérés de Canaan…), Mein Kampf, Pol Pot, c’est du pareil au même, non ? » Et de se tourner vers moi avec des yeux qui se voulaient effrayants en me parlant de je ne sais plus quelle injustice dans le monde. Hum, il ne nous connaissait même pas…

Immédiatement en éveil dans l’esprit, nous sommes restés calmes et Haïm l’a laissé vider son sac sans réagir. Jusqu’à ce qu’il commence à se sentir mal à l’aise, dans l’attente d’une réponse. Haïm lui a répondu avec sagesse et un très grand sang-froid, en lui parlant de la différence entre ces tyrans et la Bible qui est la Parole de D.ieu, et que la Parole est Jésus Lui-même, de même que de la responsabilité de chacun face au péché.

Il a alors avoué à Haïm qu’il était protestant d’origine et qu’il avait suivi l’instruction religieuse étant enfant, mais qu’il trouvait que les pasteurs ne « vendaient » pas bien leur marchandise et qu’il trouvait ridicule qu’il n’y ait pas plus de huit membre dans l’assemblée protestante de son village.

Haïm lui a alors fait part de la différence entre la religion et la nouvelle naissance, en lui expliquant que lui-même était pasteur, ce qui l’a grandement surpris (s’il avait su à qui il parlait au départ !), et de la nécessité de faire le choix.

Haïm lui a expliqué qu’il avait personnellement horreur de la religion car il y voyait beaucoup d’hypocrisie, et qu’il était crucial pour lui d’être vrai et de naître véritablement de nouveau. Cet homme, au fur et à mesure de la conversation, était de plus en plus surpris, comme anesthésié face à toute la provocation qui était la sienne au départ de notre conversation et quand nous nous sommes quittés, il avait un autre visage, le visage de quelqu’un qui se pose beaucoup de questions, mais qui n’en revient pas que D.ieu lui ait parlé en direct de cette manière. Haim a perçu dans l’Esprit, et Samuel qui nous accompagnait l’a perçu aussi, que quelque chose de caractère EMET, VERITE,  avait pénétré littéralement son coeur. Son trouble était profond. NOUS AVONS LA CONVICTION QU’IL S’AGISSAIT DE BIEN PLUS QU’UN SIMPLE TEMOIGNAGE MAIS QU’IL S’AGISSAIT D’UN RENDEZ-VOUS DIVIN ET QUE QUELQUE CHOSE DE SOLENNEL A DEMARRE DANS SON COEUR !

Nous le reverrons, car il habite la commune où nous tenons nos réunions chaque semaine et où vivent plusieurs membres dans l’oeuvre.

Autre expérience, à laquelle je ne me serais pas attendue non plus ! Ce qui s’appelle les rendez-vous de D.ieu. Ceux qui se présentent à vous quand, comme je vous l’ai dit plus haut, vous avez un coeur disponible et simple comme celui d’un enfant.

Hier après-midi, j’étais en train de faire des courses avec une soeur dans une grande surface en vue de notre séjour en France, quand subitement j’ai vu une dame âgée à côté de moi, qui semblait toute perdue en regardant défiler autour d’elle des quantités de personnes pressées de faire leurs achats et qui l’ignoraient royalement. Elle était pourtant bien visible et manifestement en difficulté, mais il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Et combien d’occasions manquons-nous nous-mêmes ainsi, car nous sommes centrés sur nous et ne voyons même plus ce qui se passe autour de nous…

Elle tenait un régime de bananes emballé dans un film plastique et ne bougeait plus… Je me suis tournée vers elle et lui ai proposé mon aide. Avec soulagement, elle m’a demandé de lui lire le prix indiqué sur le plastique. Je le lui ai lu en lui disant que les bananes qui étaient en vrac juste devant nous sur le rayon étaient peut-être moins chères.

Mais elle m’a avoué qu’elle n’y voyait rien, ce que j’avais déjà compris (!), et je lui ai proposé de peser l’équivalent de son régime de bananes pré-emballées pour comparer. Effectivement, elles étaient moins chères d’un euro et, ce qui ne gâche rien, bien plus belles. Mais surtout je lui ai demandé si elle avait oublié ses lunettes. C’est là qu’elle m’a expliqué presque en pleurs qu’elle venait d’être opérée de la cataracte et d’un glaucome et que l’opération avait raté, les médecins ne pouvant plus rien faire pour elle.

Je lui ai alors demandé si elle était croyante et lui ai dit qu’il ne fallait pas en rester là. Je lui ai parlé de Jésus qui est mort pour nous et que dans ses meurtrissures nous avons la guérison. Je lui ai dit que D.ieu guérit encore aujourd’hui, que nous avons vu de nombreuses guérisons par la grâce de D.ieu autour de nous, que moi-même j’ai été guérie et que nous allons prier pour elle. Ses yeux se sont brusquement mis à briller quand je lui ai parlé du Seigneur de la sorte et son visage s’est illuminé. Je lui ai demandé son nom et lui ai promis la prière, ce que nous avons fait ce matin, en demandant que le Seigneur illumine surtout les yeux de son coeur avant qu’Il ne l’emmène là-haut.

Nous nous sommes quittées dans un sourire mutuel et… une espérance dans son coeur.

Merci Seigneur de nous donner de telles occasions de partager Ton amour et Ton salut. Ne soyons pas avares de nous-mêmes. Si nous décidons d’aimer notre prochain, Il nous utilisera plus souvent que nous ne pourrons l’imaginer. Et toujours d’une manière qui nous surprendra, afin que ce ne soit pas l’homme qui se glorifie, mais que ce soit LUI qui soit glorifié.

Soyez bénis en ce début d’été. Sortez de vos maisons, de vos cavernes, de vos églises repliées sur elles-mêmes. Quelqu’un nous a dit un jour en prêchant, c’était Haïm lors d’un de ses premiers messages il y a longtemps :

« L’Eglise n’est pas un port où l’on s’installe, mais un port d’où l’on part ». J’ajouterai, de concert avec mon époux bien-aimé : « Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir »…

CONCERNANT LES FAMEUX DEUX ANS PROPHETISES PAR HAIM ET DURANT LESQUELS NOUS AVONS ENCORE GRANDE FACILITE POUR AMENER A CHRIST DES AMES ICI ET LA, LE TEMPS PASSE VITE ET LA FRANCE VOIT SE DESSINER A SON HORIZON UN PLAN POLITIQUE CATASTROPHIQUE QUI NOUS FERMERA GRANDEMENT LA PORTE. Hâtons-nous d’agir et « CAUSONS » moins…, en vain !

Elishéva Goël, sous l’autorité des anciens.

Reproduction autorisée avec mention de la source.

Leave a Reply

Translate »