was successfully added to your cart.

Peu de messages prophétiques…

Vous l’aurez remarqué, nous ne nous précipitons pas pour remplir la rubrique  PROPHETIES sur notre site (elle n’est pas vide pour autant). Nous ne nous précipitons même pas vers une multitude d’autres sites (nous avons foi en D.ieu pour nous apporter ce qui serait défendable…) où cependant surabondent prophéties en tous genres mais aussi un état d’esprit que nous réprouvons de plus en plus. Car désormais en maints lieux, si la prophétie s’avère fausse, on « comprend », on admet tacitement ou non que « l’on peut se tromper » , « cela ne fait rien, continuons, on va tomber sur du bon… Et tourne manège ! » Car en fait la démangeaison d’entendre des prophéties est devenue plus forte que de vraiment savoir ce que D.ieu veut et veut dire, et c’est comme une névrose spirituelle qui s’est enclenchée là. Ailleurs on déclare  prophétie ce qui n’est que don prophétique pour l’assemblée, plus loin,  parole de connaissance est confondue avec prophétie, etc. Bref tout et n’importe quoi est de plus en plus enfourné en gibecière prophétie. La rigueur biblique et les grilles d’analyse les plus élémentaires ont disparu.

Le fait est que la soif du sensationnel est LE SIGNE D’UNE INSATISFACTION QUI EST, ELLE, LE SIGNE D’UNE PAUVRETE SPIRITUELLE DANS LA RELATION AVEC D.IEU. En cause ? C’est si simple : manque de prière, de crainte de D.ieu et même de nouvelle naissance souvent ajoutée à un spirituel de pacotille en maints lieux. Et donc le monde et l’Eglise s’entremêlent. Et même en matière de prophétie, là se trouve l’explication de tout un malaise.

Plus, nombre de prophètes de coussinet annoncent « avec AAAAmour »  à tort et à travers ce qu’au fond le « bon peuple veut entendre ». Succès assuré, surtout si c’est spectaculaire. Le monde évangélique a d’ailleurs de longue date rejoint en bien de ses points le monde du spectacle, ouvrons les yeux. Je sais, un certain prophète français me reprochera encore d’être trop dur, mais de mon côté je l’estime de longue date étrangement sucré sous prétexte d’AAAAmour. Le vrai prophète ne plaît pas. Méfiez-vous des prophètes qui « ont réussi » ou qui prophétisent sans cesse comme moineaux qui pépillent. Ce ne sont pas des prophètes, ce sont d’habiles bateleurs. Dans le pays où j’ai grandi adolescent on dit « des charlatans ». Oui, c’est dur, mais c’est clair et cela prouve que le simple bon sens intuitif permet souvent aux gens simples, de simple bon sens, de ne pas confondre les moineaux et les colibris avec les aigles. Le vrai prophète est tranchant, c’est une borne que l’Eternel jette au milieu du champ du péché et des vrais besoins du peuple et que l’on rejette le plus souvent comme toute l’histoire biblique des vrais prophètes le démontre. 

Ce temps est le temps où la surabondance de fausses prophéties (ce qui nous est annoncé pourtant clairement par l’Ecriture comme un signe de la fin des temps !!!!!!!!!) donne une illusion de vie spirituelle intense alors qu’il n’en est rien! Revenons aux sources de la consécration et D.ieu parlera encore. Et seulement alors !

Le reste du temps, aimons le silence de D.ieu qui nous remplit aussi de Sa présence, si vraiment nous sommes nés de nouveau! Jean-Baptiste, prophète, vivait au désert (lieu du silence infini) et bien d’autres avant et après lui firent ainsi. Le vrai prophète fuit les lieux de bavardages, il se tait et ne parle que quelquefois quand D.ieu y met pression quasi insupportable. En cela, il est expression de l’amour divin qui cherche par des moyens ultimes (donc forts) à sauver, prévenir, etc., avant qu’il ne soit trop tard. La surabondance de faux messages dilue la qualité du vrai message et fait donc barrage à l’ultime expression d’amour de D.ieu qui cherche à prévenir, détourner le peuple d’issues fatales. Il n’est pas étonnant dès lors que sous la première alliance le faux prophète devait obligatoirement être mis à mort, car non véhicule pour D.ieu mais dangereuse source de parasitage et d’obstruction. Il est vrai aussi que l’histoire nous a montré que ce sont le plus souvent (disons presque toujours…) les prophètes authentiques que l’on mit à mort et les faux prophètes auxquels on assura souvent une confortable retraite jusqu’à ce que le Grand Prophète de l’Univers les rejoigne sur la route de Sa justice. Méditons…

Shalom

Haïm Goël

Reproduction encouragée avec mention de la source.

Leave a Reply

Translate »