was successfully added to your cart.

Pollard, dignité et courage, il refuse d’être libéré en échange de terroristes. Obama et le cynisme absolu… Pollard, « non libérable » depuis des années mais soudain monneyable comme un vulgaire objet

Le plus américain des députés israéliens: « les Etats-Unis sont cruels dans l’affaire Pollard »

Publié le : 5 avril 2014

Depuis la semaine dernière, tous les groupes parlementaires de la Knesset sont invités à se réunir afin de discuter du sors de Jonathan Pollard.

Les américains seraient enfin prêts à le libérer de prison si et seulement si, Israël acceptait de libérer des assassins avec du sang sur les mains. Des assassins de femmes et d’enfants. Ceci-dit, il s’agit d’une avancée spectaculaire depuis qu’aucun gouvernement, Républicain comme Démocrate, n’a jamais été aussi loin… Enfin, là, Obama va très loin dans sa haine d’Israël: il considère Pollard comme un assassin !

Dov Lipman

Dov Lipman

De son côté, on a apprit que Jonathan Pollard refusait d’être libéré contre des terroristes palestiniens.

Le plus américain des députés israéliens (puisqu’il est né aux Etats-Unis), le rabbin Dov Lipman (député pour Yesh Atid), n’en croit pas ses yeux. Voici d’ailleurs sa réaction, donnée à JSSNews samedi soir:

J’avais besoin de ce Shabbat faire le tri dans la tête sur l’affaire Jontahan Pollard. Un mot me vient à l’esprit après cette semaine difficile liée à Jonathan – cruauté.

Les États-Unis ont le droit de décider que Jonathan est un risque pour leur sécurité et ainsi de le garder en prison.

Mais cette semaine, ils ont montré qu’il n’est pas une menace de ce genre. Ils étaient prêts à le laisser partir!

Le garder en prison aujourd’hui n’est rien d’autre que de la cruauté.

Enfant, tant que personne ayant grandit en Amérique, je commençait toutes mes journées par le serment d’allégeance qui se termine par « avec la liberté et la justice pour tous. » Aujourd’hui, pour Jonathan, il n’y a ni justice, ni liberté.

Il est encore tant pour que Jonathan soit en Israël pour Pessah, notre fête de la liberté.

Je demande au gouvernement américain  de faire ce qui est juste et de libérer Jonathan maintenant, afin qu’il puisse passer son séder en Israël ! »

Par Amos Lerah – JSSNews

Leave a Reply

Translate »