Première analyse des élections israéliennes par Guy Millière : « C’est une victoire pour tous ceux qui ne veulent pas d’un Israël fort et dynamique »

By 19 septembre 2019 Israël & Moyen Orient


Première analyse des élections israéliennes par Guy Millière : « C’est une victoire pour tous ceux qui ne veulent pas d’un Israël fort et dynamique »

Il est beaucoup trop tôt pour faire une analyse approfondie du résultat des élections israéliennes, mais il est possible de dire quelques mots néanmoins.

D’abord, un système de proportionnelle intégrale produit toujours des résultats précaires et permet rarement de dégager une majorité claire, et donne un pouvoir démesuré à de petits partis qui peuvent exercer divers chantages. Avigdor Lieberman s’est à mes yeux très mal comporté en avril dernier, et l’a pu parce que son parti a eu un pouvoir démesuré. Il a obligé les Israéliens à retourner aux urnes, et qu’il s’en trouve récompensé aujourd’hui en obtenant davantage de voix me consterne. Une réforme du système électoral israélien serait indispensable. Je crains qu’elle n’ait pas lieu.

Ensuite, le résultat est pire que celui du mois d’avril. Le Likoud et ses alliés, Yamina, Shas et United Torah Judaism n’atteignent même pas cette fois soixante sièges sur 120, ce qui donne davantage de poids encore et un pouvoir plus démesuré encore à Avigdor Lieberman, qui ne le mérite pas. Binyamin Netanyahou est fragilisé, ne pourra peut-être pas former le prochain gouvernement, et ne pourra dès lors peut être pas mener à bien ce qu’il entendait mener à bien, dont la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur la vallée du Jourdain et les villes et villages juifs de Judée-Samarie, et cela me consterne aussi. C’est une victoire pour tous ceux qui ne veulent pas d’un Israël fort et dynamique en un moment où Israël doit pouvoir être fort et dynamique face à l’Iran. C’est très injuste pour Binyamin Netanyahou, et cela montre que les accusations infondées, et les campagnes de diffamation et de déstabilisation fonctionnent, hélas.

L’Autorité Palestinienne, le Hamas, le Hezbollah, les mollahs iraniens se réjouissent sans doute en ce moment. Le parti Bleu et Blanc (Kahol Lavan) dépasse un peu le Likoud, et c’est une mauvaise nouvelle, car ce parti est un conglomérat assemblant des gens qui ont peu en commun, sinon leur hostilité à Binyamin Netanyahou, et dont les positions sur de nombreux dossiers sont très floues. Benny Gantz est très loin d’avoir la stature de Binyamin Netanyahou, et certains aspects de son passé militaire sont peu clairs. Les deux derniers chefs militaires à avoir été Premier Ministre d’Israël, Ehud Barak et Yitzhak Rabin n’ont rien apporté d’excellent à Israël, et j’utilise une litote. Kahol Lavan ne peut, de toute façon, constituer une majorité, même en s’appuyant sur les partis arabes israéliens si tel était le choix de ses dirigeants, même en étant rejoint par Avigdor Lieberman.

Une coalition regroupant Likoud, Yamina, Yisrael Beitenu et Kahol Lavan me parait très difficile à former et ne pas vraiment pouvoir adopter une ligne commune. Il me parait quasiment impossible qu’elle soit conduite par Binyamin Netanyahou. J’imagine très mal qu’elle soit conduite par Benny Gantz, qui veut, dans tous les cas, exclure Binyamin Netanyahou. Je ne vois personne d’autre pour la conduire efficacement.

Qu’Avigdor Lieberman fasse un virage à cent quatre-vingt degrés et rejoigne Binymin Netanyahou, le Likoud, Yamina et les partis religieux me parait strictement impossible.

Je regrette, enfin, que Otzma Yehoudit n’ait pu rejoindre Yamina, se soit présenté seul, n’ait aucun élu et ait, en captant des voix, affaibli la droite.

Israël n’avait pas besoin d’un tel résultat d’ensemble en ce moment. Certaines voix ne sont pas encore comptées. Je doute qu’elles modifient ce paysage d’ensemble, qui me rend morose. J’espère me tromper.

© Guy Millière pour Dreuz.info

Résultats à 63,10% de dépouillement

  • Bleu et Blanc (Gantz, centre gauche) 25.66%
  • Likoud (Netanyahu, centre droit) 25.03%
  • Liste arabe unie 10.71%*
  • Shas (droite, orthodoxes) 7.56%
  • Yisrael Beytenu (Liberman – droite laïque) 7.11%
  • Union Thora Judaïsme (droite, orthodoxes) 6.25%
  • Yamina (Ayelet Shaked – droite) 5.73%
  • Travaillistes (gauche) 4.81%
  • Meretz (extrême gauche post-sioniste) 4.30%
  • Otzma Yehudit (extrême droite) 1.87%

Leave a Reply

Translate »