was successfully added to your cart.

Prophétie Schwab / Goël. Controverse.

By 23 avril 2014 Lève-toi !

On me signale une réaction très négative sur un site tenu par une équipe féminine à l’autorité de toute évidence auto-proclamée (il faudra un jour écrire quelque chose sur la validité biblique et l’autorité que certains s’arrogent en créant un site chrétien. C’est un sujet sensible) en ce qui concerne le message prophétique qui annonce un feu nucléaire (russe plus que probablement) sur l’Europe.  J’ai lu l’argumentaire (véhément et agressif. Pourquoi ne pas garder son calme autour d’un sujet si grave ? L’impression donnée  par ce commentaire est d’ailleurs que l’on aime surtout polémiquer pour polémiquer. Est-ce de bon ton avec un tel sujet?)

Un des arguments,  à mon avis assez indigent, évoqués par ces personnes est que si les Russes venaient  à détruire toute l’Europe de l’Ouest par un feu nucléaire, comment pourraient-ils ensuite envoyer des chars, donc des troupes (les  chars que j’ai eus en vision sur la frontière germano-belge) ? Evidemment si on voit les choses ainsi…

REPONSE : J’ai effectué il  y a bien des années mon service militaire en Allemagne dans une unité OTAN belge chapeautée  par les Américains car nous étions en cas de conflit sensés tirer des fusées Honest Jones à tête nucléaire et à impact limité. Donc en cas d’attaque par la Russie, il est évident que les Russes cibleront prioritairement tout ce qui peut leur opposer résistance militaire avec des missiles à rayon de destruction appropriés. Il ne saurait être question d’une destruction totale des territoires visés. Sinon de quoi s’emparer ? Depuis Hiroshima et Nagasaki, la stratégie militaire du nucléaire a  évolué. Toute la question est hélas de ne pouvoir estimer l’ampleur réelle des dégâts. Souhaitons qu’ils soient le plus limités. On peut et on doit sans doute envisager des tirs d’échanges nucléaires, du type évoqué,  de part et d’autre, Russie et OTAN.

Il serait bien d’acquérir un minimum de connaissances sur les sujets traités avant de s’exprimer. Il en va de même pour l’argumentation pseudo-biblique vraiment décousue de mes  détracteurs (trices).  Mais bénissons et je bénis.

Haïm Goël

PS: Ce qui se passe actuellement en Ukraine et tout autour (les Américains viennent ou vont envoyer 800 conseillers militaires en Pologne, leur marine bouge aussi beaucoup, etc. Les Russes menacent) n’éveille donc en rien l’attention de certain(e)s ??????????????

Allons Mesdames (ou Mesdemoiselles), un peu de tenue, le sujet est gravissime. Nous verrons plus tard si cela était vrai ou non. Voilà le critère biblique en matière de prophéties mais vous m’accorderez (mille fois hélas) que les choses prennent une tournure qui semble donner (mille fois hélas) du corps à ces prophéties. Le temps est plutôt à mon avis de prier et S’INTERROGER…

Join the discussion One Comment

  • Danielle dit :

    En tant que femme moi-même, je suis désolée de lire que des femmes se mêlent de critiquer un serviteur de Dieu et de dénigrer une prophétie. Comme il est écrit dans l’article, le temps nous dira si cette prophétie en est vraie ou pas. Mais au-delà de cela, je ne comprends pas l’attitude de ces femmes, car elle ne me semble pas biblique.
    Avant d’accuser, il s’agit de poser des questions à l’auteur si l’on ne comprend pas certains points, ou de s’adresser à d’autres personnes de l’entourage qui seraient compétentes en la matière.
    De plus, je ne me verrais pas agir de la sorte, car la Bible me dit d’être soumise à mes autorités (mari, pasteur, etc.), et une autorité qui s’appuie sur la Bible ne peut en aucun cas laisser une ou des femmes (des hommes non plus d’ailleurs) s’auto-proclamer « juge des prophéties » et agir en parangon de justice. C’est là, à mon avis, un triste signe des temps dans lesquels nous sommes. Revenons vite à la Parole, dans l’humilité, afin d’y trouver la paix que le Seigneur nous donne, et non l’agressivité et la haine que l’ennemi nous propose sous couvert de féminisme.

Leave a Reply

Translate »