Skip to main content

Prophétie tragique d’une soeur colombienne agée de 83 ans !

By 4 avril 2021AVERTISSEMENT

À lire en urgence !

Nous voulons vous raconter une expérience forte, celle vécue récemment par une sœur Colombienne de 83 ans, une servante de Dieu qui a grandi dans l’Eglise et dans la Parole de Dieu. Pendant qu’elle priait pour l’Église et pour le retour imminent de Jésus, cette sœur a vécu une expérience surnaturelle inoubliable. Alors qu’elle priait assise sur son lit, elle fut soudainement ravie en esprit au ciel tandis que son corps était toujours là, comme immobilisé sur son lit.

Du ciel elle regarda en bas et vit des milliers et des milliers de démons sur la terre, qu’elle trouvait pénible à regarder; c’était épouvantable. Etant encore transportée plus haut dans le ciel, elle y vit une porte complètement ouverte, et une fois entrée par cette porte, elle vit une armée innombrable d’anges à sa droite et une armée innombrable d’anges à sa gauche, et au milieu d’eux un Etre resplendissant assis sur un cheval blanc. Il avait une couronne sur sa tête et sur ses cuisses était écrit: «Roi des rois, Seigneur des seigneurs.» On ne pouvait pas voir son visage tellement il était resplendissant; mais elle comprit de par les écrits et la couronne, qu’il s’agissait réellement du Roi des rois et du Seigneur des seigneurs, JÉSUS.

Plus haut, elle vit des anges encore plus nombreux qui couraient ça et là et qui s’affairaient autour des tables dans un endroit immensément grand. Mais la sœur n’arrivait pas à comprendre ce qui se passait autour d’elle, et puis elle fut prise par Jésus qui lui dit: « Ces anges courent car il faut qu’ils se dépêchent à préparer le festin des Noces. Tout est prêt. L’ordre a déjà été donné par Mon Père. Tout a désormais été fixé. »

Seigneur, répliqua la femme: « Mais que signifie tous ces démons que j’ai d’abord vus sur la terre? » Jésus lui répondit: « Dans ma Parole il est écrit que dans les derniers jours viendront des démons en très grand nombre. Et maintenant ils sont déjà lâchés sur la terre, c’est pourquoi le monde est dans un tel émoi. Ces démons veulent détruire les Miens, ils veulent les arracher de Ma présence, les tourmenter, les disperser et les distraire, afin qu’ils ne soient pas prêts pour Mon retour. »

« Mais Seigneur, que va-t-il arriver à Ton peuple? Ces démons sont horribles! », s’exclama la femme. Alors le Seigneur l’emmena plus haut et lui dit: « Regarde! » Et elle vit une grande armée d’anges, qu’on ne pouvait pas compter. Il dit: « Regarde Mon armée! Elle est toute puissante! Mais elle est là pour libérer seulement les Miens! Seulement ceux-là qui M’ont accepté comme Sauveur personnel et comme Seigneur de leur vie et qui l’ont fait de tout leur cœur. »

Alors la sœur lui demanda: « Mais, Seigneur, ceux-là, ne sont-ils pas tous Tiens? » Et Jésus l’emmena dans une salle pleine de miroirs et après lui avoir donné une robe blanche, Il lui fit remarquer comment de loin la robe semblait blanche et sans tache, mais de près, c’était une robe pleine de taches très petites et imperceptibles.

Alors elle s’attrista, car les taches représentent le péché et elle commença à pleurer parce que sa robe était sale. En ce moment Jésus entra dans la chambre et Il lui dit: « Vois-tu mon enfant? Malgré le fait que tu sois née dans l’Eglise, que tu aies grandi dans l’Evangile, que tu sois ma servante, que tes genoux soient abîmés à force de prier, malgré tout cela, il y a encore des choses qui me déplaisent en toi. Il faut que tu te purifies. »

Puis Il dit: « Je vais te montrer quelque chose de plus fort. » Et Il l’emmena dans l’église locale qu’elle fréquente actuellement en Colombie. C’était pendant une journée de culte. L’église était pleine de monde, et Il lui dit: « Ecoute ma fille, J’observe tous les cultes et comme tu peux le constater toi-même, il n’y a aucune robe parfaitement blanche et les robes les plus sales sont celles des anciens et des dirigeants. Regarde attentivement. »

Elle regarda et vit que tous avaient des robes sales, certaines déchirées, d’autres pleines de taches et sombres, mais que celles dans le pire état appartenaient aux anciens et aux dirigeants. Elle fut très choquée par la vision et elle commença à pleurer, car dans son église, il n’y avait aucune robe blanche.

Mais soudainement, tous levèrent les mains pour adorer et louer le Seigneur et leurs mains saignaient. Jésus lui dit: « Ce sang que tu vois dans leurs mains est un sang de péché qui vient d’être commis, un péché frais, et non le sang de Jésus qui lave et purifie du péché. » Et ceci empêchait l’adoration d’arriver au trône de Sa grâce.

Jésus touchait la tête des gens puis soudainement leurs pensées devinrent audibles. Ce n’était nullement des pensées tournées vers le Seigneur, ils étaient là, adorant Dieu mais les pensées étaient concentrées sur les choses de la vie quotidienne, les fiançailles, l’envoi de emails, etc. Tel pensait à sa maison, tel autre à sa voiture, tel autre encore à ses enfants, etc. jusqu’à ce que le culte se termine.

Et Jésus dit: « Vois-tu, les pensées des gens dans l’église ne sont pas tournées vers Mon Père, mais plutôt vers les choses de la vie quotidienne, vers les choses de la terre. Voilà pourquoi l’adoration de cette église n’arrive pas devant Mon trône. Ils ne se préoccupent ni de Mon règne, ni de Mon retour. »

Et Il la prit par la main et l’accompagna dans différentes églises dans le monde et Il lui dit: « Celle-ci je ne l’ai jamais visitée, celle-là je n’ai jamais commandé de l’ouvrir, celle-là est gérée par satan …. » Ils visitèrent beaucoup d’églises dans le monde entier, elle Lui demanda: « Mais Seigneur, qui donc sera sauvé? » Et Jésus lui répondit: « Tous ceux qui laveront et blanchiront leurs robes dans Mon sang. »

Il l’emmena ensuite voir une vision panoramique de toutes les églises, et soudainement elle Le regarda et elle vit Jésus qui pleurait très fort. Elle fut très frappée de voir le Seigneur qui pleurait ainsi: « Mais Seigneur, Tu pleures plus que moi! » Et Il dit: « Oui mon enfant, le pire c’est que tous pensent être sauvés. » Et elle dit: « Mais, Seigneur, quel est le but de cette vision que tu me montres? » Il lui répondit: « Écoutes! » « Tic-Tac, Tic-Tac, Tic-Tac …. » Et le bruit augmentait de plus en plus.

« Entends-tu mon enfant? » Et elle dit: « Oui Seigneur, c’est le bruit d’une horloge! » « Ecoute encore! » « Tic-Tac, Tic » et l’horloge s’arrêta. Il lui dit: « Entends-tu? » Et elle répondit: « Il n’y a plus de bruit! » Et Jésus lui dit: »Va dire aux églises que le temps est fini! Dis aux églises que le temps est fini! »

Join the discussion 7 Comments

  • Milena dit :

    C’est un message fort ! Savons-nous quand est-ce que cette sœur a reçu cette vision ?

  • Mviana dit :

    Oui, SEIGNEUR le temps est fini! Aide-nous a comprendre et à vivre cette réalité. Ouvre-mes yeux sur l’état réel de mon cœur (ma robe)…
    Merci frère Haim pour ce partage.

  • Alexandre dit :

    Quel vision !!! Je prends directement pour moi ce témoignage et ma robe est très loin d’être blanche, ce témoignage est malheureusement tellement vrai, j’ai tellement à faire afin de me mettre en ordre devant D.ieu que même si un jour je pense l’être je ne le serai toujours pas et pourtant je dois me précipiter à avancer chaque jour, prendre conscience que je dois me rapprocher de Notre SEIGNEUR, j’ai tellement de chemin à parcourir que je ne dois plus perdre de temps !!
    AMEN pour cette vision.
    Qu’elle interpelle chacun de nous.
    J’ai tellement à faire !

  • Marlène dit :

    Effectivement quel avertissement ! Que nous puissions nous examiner nous-même à l’aune de l’Esprit de D.ieu afin de laver nos robes dans le sang de Christ.!
    D.ieu ne fait jamais rien sans avertir , et encore une fois Il nous lance cet avertissement que le Seigneur est à la porte!
    Merci Haïm pour ce partage .

  • Maëva dit :

    C’est un témoignage très fort et qui fait réfléchir. Je le prends pour moi…
    Il n’est presque plus le temps de racheter le temps. Haïm, j’aime Le Seigneur de mon coeur, j’attend qu’une seule chose sur cette terre, c’est Son retour. Mais je suis encore tellement imparfaite, j’ai des manquements souvent, bien trop souvent, j’avance petit à petit mais si Le Seigneur revient demain, qu’en est-il de nos robes dans ce cas là?
    Merci Haïm.

    • Haïm Goël dit :

      Chère Maéva,
      Ce témoignage est très fort et a donc valeur d’avertissement. Généralement on avertit quelqu’un d’un danger lorsque il est constaté que la personne ignore ou est insensible. C’est évidemment là que le danger est le plus grand. Lorsque tu écris: « je le prends pour moi…, etc », tu démontres n’être ni insensible ni ignorante.
      Tu as encore des manquements, j’ai encore des manquements, nous avons tous, nous qui marchons vers le ciel, des manquements, petits ou moins petits parfois. C’est lorsque nous serons rendus à l’image de Christ que nous serons au bout du chemin. Souviens-toi de Pessa’h. A quoi le Seigneur est-il attentif ? A nos manquements, fautes, etc que nous confessons et que nous devons confesser ou à notre hypocrisie quand nous les camouflons, les minimisons par faiblesse, lâcheté, etc ? Je t’exhorte donc à prier avec une extrême franchise ton Seigneur afin qu’Il te fasse voir ce qui Lui déplait encore aujourd’hui et ensuite, agis. Tu peux aussi aller plus loin en plaçant devant D.ieu tes premiers moments avec Lui après ta conversion en lui demandant si tout ce qui le devait de ta vie antérieure a été confessé, réparé selon Ses directives précises. Si tu prends ce chemin avec un coeur entier et à l’écoute, ta robe sera blanche. Au fond le tout est d’avoir un désir farouche de plaire à D.ieu et d’être prêt à agir en conséquence. Autre chose, nos choix de vie sont-ils alors toujours ceux de D.ieu, notre obéissance est-elle bien entière, réelle ?

      Il est également certain que l’avertissement donné par D.ieu au travers de cette soeur âgée s’adresse aussi, et sans doute surtout à une grande partie de l’Eglise endormie, compromise et superficielle, apostasiée.
      Marcher avec D.ieu voilà le challenge. Marcher avec Lui et non « en dehors des clous ». C’est au fond simple pour un coeur vrai. C’est aussi le moment de lire sérieusement le livre de Pawson que je viens de recommander à tous: « Les 4 étapes de la nouvelle naissance ». Précieux et tellement en accord avec mon expérience d’homme sauvé et de serviteur. Je ne puis que conseiller à la lecture, ce livre. Marcher avec D.ieu en étant rempli du St-Esprit, car c’est Lui qui nous fait connaître le plan de D.ieu et nous rend utiles pour D.ieu. Trop de chrétiens sont des chrétiens « pantoufles » qui deviennent vite des chrétiens « culturels » alors qu’ils doivent être le sel de la Terre. Peut-être est ce là la raison des robes grises de la vision…Je prierai pour ceux qui ne sont pas baptisés du St-Esprit quand je viendrai vers vous. Mais d’ores et déjà, si la soif existe, le Seigneur peut agir en direct, ni ma femme, ni moi n’avons connu d’imposition des mains et avons été baptisés du St-Esprit en direct.

      • Maëva dit :

        MERCI Haïm pour cette réponse très claire. Merci d’avoir pris le temps de me répondre. Que la crainte de D.ieu ne m’abandonne jamais.
        Shalom.
        Maëva.

Leave a Reply

Translate »