Skip to main content

Puisqu’il faut encore en faire rappel…

By 2 septembre 2014Etz Be Tzion

A tous ceux qui disent que la Judée-Samarie (Cisjordanie) et Gaza sont des « territoires occupés »

Publié le : 1 septembre 2014

Parce qu’il ne sert à rien de faire de longs discours, je souhaite faire une rapide mise au point destinés à tous ceux, journalistes ou non, qui présentent Gaza et la Judée-Samarie (renommée Cisjordanie par les pro-palestiniens) comme des territoires occupés.

En rose pale Israël, en rose foncé les territoires disputés, en vert la Jordanie

L’équipe juridique du Comité international de la Croix-Rouge publie une définition de l’occupation sur le site du CICR. La voici

« Article 42 du Règlement de La Haye de 1907 (…) stipule qu’un «territoire est considéré comme occupé lorsqu’il se trouve placé de fait sous l’autorité de l’armée ennemie. L’occupation ne s’étend qu’aux territoires où cette autorité est établie et en mesure de s’exercer ».

Comme la récente guerre entre Israël et le Hamas le montre, la bande de Gaza ne répond pas à cette définition. Si c’était le cas, Israël n’aurait pas eu à répondre à des tirs de missiles et aux invasions de combattants depuis des tunnels secrets. La bande de Gaza a été sous l’autorité du Hamas, le groupe islamiste palestinien, depuis 2007 et il n’y a aucune présence militaire israélienne à Gaza depuis 2005.

En outre, conformément à la Résolution 242 du Conseil de sécurité de l’ONU, adoptée en 1967, la Judée-Samarie et les autres territoires conquis par Israël dans la guerre de 1967 sont classés comme « territoires administrés dont la propriété est contestée et dont le statut ne sera finalisé que dans un accord de paix global. »

Messieurs-dames les journalistes, Vos Excellences les diplomates, chers tous, prenez bonne note !

Par Jonathan-Simon Sellem – JSSNews
Jonathan-Simon Sellem est Représentant des Français d’Israël et fondateur de JSSNews

Join the discussion One Comment

  • DORVEN dit :

    Merci pour cette mise au point 🙂

    sic : En outre, conformément à la Résolution 242 du Conseil de sécurité de l’ONU, adoptée en 1967, la Judée-Samarie et les autres territoires conquis par Israël dans la guerre de 1967 sont classés comme « territoires administrés dont la propriété est contestée et dont le statut ne sera finalisé que dans un accord de paix global. »

    Je note « un accord de paix global »

Leave a Reply

Translate »