Skip to main content

EHAD-UNITE de H. Goël / Extrait N°65 / Souveraineté de Yeshoua.

By 29 octobre 2021LECTURE QUOTIDIENNE

Sixième jour

 

Souveraineté de Yeshoua

 

– D.ieu veut révéler à Son peuple que le fait de « changer son fusil d’épaule » dans le domaine du couple n’est pas impossible. Rien n’est impossible à D.ieu. Même si les relations paraissent impossibles à détricoter, à démêler, comme un écheveau de laine, grâce à D.ieu c’est possible.

– Vision d’un cheval qui doit sauter des obstacles. D.ieu permet tous les obstacles et nous demande de les franchir. Il y a la solution dans la Parole. Dans une course, il y a une manière de faire pour diriger le cheval. De même dans la Parole, il y a le mode d’emploi.

– « Large est le chemin qui mène à la perdition. Etroit est le chemin qui mène à la vie. » (dans le domaine du couple).

– D.ieu veut faire des couples des sources de vie, de joie, des modèles de stabilité et de force pour l’entourage à commencer par les enfants.

– D.ieu ne veut pas que nous soyons comme des singes qui copient bêtement une manière de faire. C’est quelque chose d’unique et de particulier à chacun qu’Il veut accomplir dans les coeurs.

– Il n’y a pas de cas particuliers, impossibles à régler pour D.ieu. Dans le domaine du couple, la crainte est telle chez beaucoup qu’il est difficile de croire que le Seigneur puisse vraiment intervenir. Mais D.ieu est rempli d’amour et ne veut pas que nous soyons comme des chevaux qui se cabrent. Il attend de nous la confiance pour agir dans ce domaine si subtil, si délicat.

– C’est l’esprit de l’Antichrist qui se répand parmi les couples, même chrétiens, élevant les femmes à un rang de « déesses », abaissant les hommes à un rang de subalternes, poussant les enfants à la rébellion, à la drogue, à l’impureté, dès leur jeune âge, minant les foyers à la base. D.ieu veut restaurer pleinement les foyers en les fondant sur le rocher qui est Christ. Mais, pour cela, il faut qu’Il abatte des forteresses, des murs de béton armé, érigés entre les membres d’une même famille. Il faut intercéder, c’est vital. Que D.ieu fasse se lever de vrais intercesseurs qui auront compris où se situe vraiment le problème et qui prieront pour le peuple de D.ieu, afin qu’il retrouve le sentier de la vie.

– Demande de pardon à D.ieu pour l’avortement, qui fait tant de dégâts dans beaucoup de foyers, même chrétiens, qui sont passés par là.

– Dans beaucoup de foyers on ne sait plus qui donne le ton : le père n’est plus celui qui guide, qui dirige. La mère s’en mêle et les enfants ne savent plus qui croire ni qui suivre. Mauvais modèles, déstabilisants pour les enfants. Notre société est bâtie sur cette espèce de foire où chacun a quelque chose à dire et à diriger et où personne ne prend finalement ses vraies responsabilités. Danger ! Plusieurs niveaux : identité perdue ou faussée, perte du sens des responsabilités, fuite vers la chair, vers les choses de l’âme. Ce n’est plus l’Esprit qui domine, c’est la chair. Le principe du Père étant détruit, la société est minée, rongée de l’intérieur comme un fruit habité par un ver.

– Que le peuple revienne à la Parole. C’est essentiel. Si le peuple de D.ieu avait véritablement une vie de prière personnelle, il serait éclairé par la Parole et beaucoup

de choses changeraient (mais il se tourne vers toutes sortes de distractions, comme la télévision qui les égare). Esaïe 55 (« Vous tous qui avez soif, venez aux eaux »).

Exode 15:22 à 27 : « Moïse fit partir Israël de la Mer Rouge. Ils prirent la direction du désert de Schur ; et, après trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent point d’eau. Ils arrivèrent à Mara ; mais ils ne purent par boire l’eau de Mara, parce qu’elle était amère. C’est pourquoi ce lieu fut appelé Mara. Le peuple murmura contre Moïse, en disant : « Que boirons-nous ? » Moïse cria à l’Eternel ; et l’Eternel lui indiqua un bois, qu’il jeta dans l’eau. Et l’eau devint douce. Ce fut là que l’Eternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu’Il le mit à l’épreuve. Il dit : si tu écoutes attentivement la voix de l’Eternel, ton D.ieu, si tu fais ce qui est droit à Ses yeux, si tu prêtes l’oreille à Ses commandements, et si tu observes toutes Ses lois, Je ne te frapperai d’aucune des maladies dont J’ai frappé les Egyptiens ; car Je suis l’Eternel qui te guérit. Ils arrivèrent à Elim, où il y avait douze sources d’eau et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là, près de l’eau ».

Mara : amertume, aridité, sécheresse.

Elim : douze sources d’eau (il faut suivre le Seigneur qui donne en abondance à ses enfants).

Besoin de persévérance parmi le peuple. Besoin de marcher dans l’obéissance.

– D.ieu veut faire de Son peuple un peuple vainqueur comme Abraham face à Kedorlaomer, Abraham qui donna ensuite la dîme de tout à Melchisédek.

– Vision d’un homme singe qui revient (délier les hommes chrétiens de la théorie de l’évolution qui est un mensonge). D.ieu nous a créés hommes et femmes et non descendants du singe et Il nous a créés à Son image. Il veut restaurer cette image par le sang de l’Agneau, afin que l’homme ne soit plus prisonnier d’une forme d’animalité, de la chair, mais qu’il devienne libre de marcher enfin par l’Esprit, ayant une identité restaurée, libre de devenir aussi un vainqueur, capable de dominer sur la chair et sur les circonstances.

– L’homme de perdition vient bientôt mais le Seigneur aussi, qui jugera la terre, et Satan est comme un lion rugissant, cherchant qui il pourra dévorer. Il a ficelé les âmes dans le mensonge, mais D.ieu règne et veut éclairer et délivrer ces âmes, des couples captifs. Jésus est sur le trône et nul ne l’en fera descendre. Il est vraiment notre victoire. Il revient bientôt.

– Prière pour les couples pastoraux.

– Prière pour l’édition du livre en France et à l’étranger : que l’ennemi ne conduise pas dans de fausses voies (vu l’impact important du livre au niveau prophétique – nous réclamons toute la direction du Saint-Esprit).

 

 

Septième jour

Esprit de miséricorde.

 

– Il y a des machines qui ont été mises en route et qui sont comme des palliatifs – on prend la place de l’autre – beaucoup de femmes ont pris les rennes du foyer. D.ieu

 

veut renverser la vapeur. Mais la FOI doit entrer en action. D.ieu veut remplir ce livre de miséricorde afin d’amener Son peuple à reconsidérer ses voies.

– Il y a beaucoup d’hypocrisie dans l’Eglise, beaucoup de tiédeur. On pratique de bonnes oeuvres, on se gave d’enseignements, mais on ne vit pas dans la vérité, ni l’humilité, dans les relations et, face aux combats qui viennent dans ce monde où l’iniquité va grandissant, D.ieu veut renverser les choses.

– On suit le train de ce monde. Le matérialisme est devenu plus important pour le peuple de D.ieu que le fait de chercher Sa face pour connaître Sa volonté. Beaucoup de jeunes couples chrétiens prennent un mauvais départ, se laissent prendre au piège de Mammon (« Cherchez premièrement le royaume et la justice de D.ieu et toutes ces choses vous seront données par-dessus » Matthieu 6:33).

– Beaucoup d’enfants de chrétiens se perdent dans le monde, dans la perversion, parce que les parents vivent dans la tiédeur vis-à-vis du Seigneur.

– D.ieu attend de nous que nous parlions avec vérité, même si ça déplaît au plus grand nombre. Que ce livre puisse être empreint de vérité.

C’est une urgence ! Les temps sont très courts et on a l’impression d’aller à contre-courant. Il y a un esprit de provocation et de violence répandu partout dans l’Eglise (comme si on voulait vivre à cent à l’heure, sans regarder aux autres, pour se satisfaire soi-même).

– Comme Lot avait choisi les terrains faciles dans la vallée, ainsi le peuple de D.ieu choisit la facilité et les satisfactions acquises rapidement et sans effort. D.ieu appelle Son peuple dans ces temps à remonter sur la montagne, là où ne poussent que les fleurs les plus rares et les plus belles.

– L’esprit de religiosité est comme un emplâtre posé sur des blessures profondes, sur des échecs, il fait barrage à l’action de l’Esprit qui veut bénir et guérir dans toutes les relations.

« L’affection de la chair est inimitié contre D.ieu ». Romains 8:7.

– D.ieu veut donner aux maris le sens de ce qu’est réellement un homme responsable, qui veille, qui protège et qui donne le ton dans le foyer avec sagesse et amour. D.ieu veut accorder à l’épouse d’agir en fonction de ce que pense son époux, en fonction de son conseil. D.ieu veut délivrer les femmes de leur indépendance et de leurs idées personnelles qu’elles mettent souvent en premier, avant d’avoir cherché à savoir la pensée de leurs maris.

– Parallèle entre l’Eglise/épouse de Christ et l’épouse face à l’époux (lavée par l’eau de la Parole). (Voir Ephésiens 5:25-26).

– Psaume 128:1 à 3 : « Heureux tout homme qui craint l’Eternel, qui marche dans Ses voies ! Tu jouis alors du travail de tes mains, tu es heureux, tu prospères. Ta femme est comme une vigne féconde dans l’intérieur de ta maison ; tes fils sont comme des plants d’olivier, autour de ta table ».

Heureux tout homme qui craint l’Eternel. Beaucoup d’hommes marchent selon leurs propres voies, selon ce qui les arrange, selon leurs idées personnelles, au lieu de chercher la face de D.ieu. Bien des bénédictions découlent de l’obéissance à D.ieu dans ce domaine:

– Une épouse comme une vigne féconde.

– Un foyer béni, des enfants portant du fruit.

– L’Eglise bénie.

 

 

Huitième jour

 

– Le livre sera mené à son terme (cf : lorsque le peuple d’Israël, revenu de captivité, a pu reconstruire la muraille, malgré l’opposition de l’ennemi).

– Jésus est la lumière et veut faire vraiment toute la lumière dans le couple. Beaucoup de couples ne vivent pas vraiment dans la clarté l’un en face de l’autre. Il y a des choses cachées, non avouées, il y a des jardins secrets, on vit pour des intérêts personnels bien souvent, et D.ieu ne peut rien changer, à cause de toutes ces choses vécues dans le secret et qui empêchent les couples de former une seule chair.

Beaucoup d’hommes vivent leur vie indépendamment de leurs femmes et beaucoup de femmes vivent dans une forme d’adultère, par conséquent. Ce livre veut faire la lumière sur ces problèmes, amener à la repentance et donner la solution.

– Esprit de mensonge, comme Ananias et Saphira, forme de compromis, de cachoteries.

– Il y a comme des tours bâties dans lesquelles sont enfermés les êtres. Dans un même couple, il y a de telles barrières qu’il est impossible à D.ieu de leur donner de porter vraiment le fruit qu’ils devraient porter.

Certains vivent des choses apparemment exaltantes extérieurement, par exemple des serviteurs de D.ieu engagés dans le ministère. Mais l’intérieur est vide. Le Seigneur voudrait qu’on laisse peut-être de côté certaines choses pour se consacrer à des choses plus petites en apparence, pour se consacrer l’un à l’autre. De même, on est enseigné et gavé de toutes sortes de choses très spirituelles dans l’Eglise aujourd’hui, mais les enseignements de base ne sont plus ou à peine prêchés, et le peuple meurt par manque de connaissance.

– D.ieu voudrait que l’amour qui passe par-dessus tout règne dans les couples.

– En se dévoilant devant l’autre, il n’y a pas de honte, bien au contraire. Le mariage est saint aux yeux de D.ieu, Il veut particulièrement le bénir.

– Que D.ieu touche aussi les jeunes qui veulent se marier, afin qu’ils fassent le bon choix, selon l’Esprit et qu’ils puissent bâtir leur couple non sur les sentiments mais sur le roc qui est Jésus-Christ.

– Il y a beaucoup de souffrance dans le coeur des femmes, parce que leurs maris ne prennent pas soin d’elles, mais aussi parce que beaucoup ne réalisent même pas qu’ils ont en face d’eux des êtres qui ont besoin d’être aimés pour eux-mêmes. D.ieu veut mettre un baume sur les coeurs et guérir de nombreux coeurs brisés.

– Certains couples travaillent tous deux et vivent chacun pour soi. Que D.ieu pardonne et restaure son ordre dans ce domaine. Que D.ieu restaure Son unité.

– D.ieu veut mettre à nu l’égoïsme à travers ce livre. Il faut accepter l’humilité.

– Jésus s’est donné sur la croix pour nous. Quel exemple parfait ! Quel amour parfait !

– Que D.ieu mette aussi dans nos coeurs la patience, comme Il en a envers nous, pour notre conjoint.

– Comme une plante qu’on presse pour en extraire le jus qui donnera le parfum, que tout puisse vraiment être extrait de la Parole de D.ieu, pour produire ce parfum, odeur de sainteté, qui rayonnera des couples.

– A quoi sert d’être super-spirituel si nous n’avons pas expérimenté la profonde guérison en Christ dans nos vies ? Nous serions comme des carcasses vides.

– Problème de l’inceste – très répandu – qui mène au rejet, à la culpabilité et à l’esprit d’impudicité.

 

Leave a Reply

Translate »