Rome: l’Eternité d’Israël au Colisée! JForum

By 10 mai 2019 Le mot du jour

Titus doit se retourner dans sa tombe. Un moment d’une extrême émotion s’est déroulé au Colisée à Rome, l’un des symboles de la grandeur passée de l’Empire romain disparu.

Deux mille ans après la destruction du Second Temple et la construction du Colisée, un groupe d’un millier de Juifs s’est rendu lundi dernier dans les ruines de l’ancien cirque romain et a procédé à une lecture de la Torah.

L’un des participants, le chanteur Ishaï Lapidot, a résumé le symbole de cette scène surréaliste : « Il y a des peuples qui écrivent leur nom sur des murs, mais nous chantons ‘Am Israël ‘Haï ».

L’initiative de ce projet revient à l’organisation Ya’had, présidée par Mikhaël Kaplin, qui œuvre pour rapprocher du judaïsme les jeunes juifs de Russie.

Le groupe était formé de jeunes venus d’une cinquantaine de villes russes qui ont effectué un « Parcours de l’Exil », allant de l’Italie à la Pologne pour finir en Russie avec les cérémonies de Yom Hazikaron et Yom Haatsmaout.

Très impressionné et ému, Ishaï Lapidot a dit : « Lorsque nous avons lu la Torah dans le Colisée, j’ai pensé à ces Juifs captifs qui avaient été traînés il y a 2000 ans dans ce cirque et qui ont dû affronter des gladiateurs ou des fauves en sachant qu’ils allaient mourir. Si on leur avait dit que 2000 ans plus tard se tiendraient au même endroit des Juifs et des habitants d’Erets Israël, qui lisent dans la Torah à quelques jours de la fête qui marque la restauration d’un Etat juif, ils ne l’auraient pas cru ».

Photos Ya’had

Shraga Blum

Leave a Reply

Translate »