Skip to main content

Rubrique Poésie: L’amour, le lien et le sentiment d’infini…Elishéva – Saison / Haïm Goël

                                                 Ce soir

                                                 c’est l’Italie

                                                 qui descend

                                                 entre nos mains enlacées

                                                 où nous broyons

                                                 des étés finissants

                                                 sur les pierres blanches

                                                 des maisons ouvertes.

                                                                                         

                                                                                         

Join the discussion One Comment

  • Danielle25 dit :

    Comme c’est beau, très simple, et très parlant à mon imagination. En peu de mots, le paysage se dessine, ses couleurs, la lumière, les émotions possibles…

Leave a Reply

Translate »