Sale temps pour la CPI

By 14 juin 2020Monde
PUBLIÉ PAR DREUZ INFO LE 13 JUIN 2020

Au mois de mai, le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo recadrait sévèrement la CPI (Cour Pénale Internationale).

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce Jeudi, le président américain Donald Trump a signé un décret imposant des sanctions aux personnes impliquées dans une enquête de la CPI portant sur des présumés « crimes de guerre » des États-Unis en Afghanistan.

Un haut responsable de l’administration a déclaré que cette enquête « est poussée par une organisation d’une intégrité douteuse », a rapporté Reuters.

Cette ordonnance autorise le secrétaire d’État américain Mike Pompeo à geler les avoirs des fonctionnaires de la CPI impliqués dans cette enquête. De plus, Pompeo sera autorisé à bloquer l’entrée de ces fonctionnaires aux États-Unis.

Lors de la signature de l’ordonnance, le président Trump a également cité les enquêtes de la CPI contre Israël sur des supposés « crimes de guerre » :

– Malgré notre demande, la CPI a également persécuté politiquement Israël, notre allié », a déclaré le président Donald Trump.

(Traduction de Rico)

USA Today

Leave a Reply

Translate »