Scoop : et si les sondages avaient tout faux ?

By 22 avril 2017mai 13th, 2020Monde

Publié le : 20 avril 2017

LES AVENTURIERS DES POINTS PERDUS

Depuis le début de la campagne les multiples sondages ont rythmé les tendances au point d’en faire un baromètre bien plus puissant qu’un simple outil d’information, au fil des semaines, le sondage est devenu le donneur d’ordre des candidats, un sondage tombe, -2 points dans les sondages ? C’est décidé, le prochain meeting devra être encore plus convaincant et nécessitera des nouveaux moyens, et si on rajoutait des hologrammes ? Cela va même parfois jusqu’à une réécriture totale du programme de l’évènement voir l’organisation de dernière minute d’un rendez-vous populaire tel que l’a orchestré à la hâte Benoît Hamon sur la place de la République à Paris, afin de tenter in extremis, comme après un retrait du permis de conduire, de “récupérer ses points perdus”…

 

Ses fameux sondages sont-ils réellement le pouls des électeurs ? Est ce vraiment représentatif des comportements à venir aux urnes ? Les panels sélectionnés sont-ils si équitables que cela afin d’apporter une vraie représentation des intentions de votes de TOUS les Français à tous les Français ? Rien n’est moins sûr !

QUI RÉPONDS, QUAND, COMMENT ET OÙ ?

La transparence sur les panels de français sélectionnés n’est pas forcément présente. En effet, sur les centaines voir milliers d’interrogés il est quasiment impossible de savoir de quels Français il s’agit, à quel milieu social ils appartiennent et de quelles localités ils proviennent. Le vote d’un cadre supérieur résident dans une grande métropole n’est forcément pas le même que celui d’un smicard de province, pourtant, selon le principe d’équité, toutes les couches de la population devraient être représentés et sondés pour offrir à l’opinion publique une réelle cartographie des intentions de vote.

LES DERNIERS SERONT LES PREMIERS

Face au verdict quotidien des sondages, ceux que les médias appellent les “petits candidats” se voient souvent disparaître des résultats, comme s’ils n’existaient pas ! Alors sont t’ils forcément absents du cœur des Français qui se rendront aux urnes dimanches prochain ?

Un élément de réponse suit… il va vous étonner…

 

JEAN LASSALLE, LE SONDEUR MARCHEUR

On ne présente plus le plus atypique des candidats, Jean Lassalle, ce Béarnais à l’accent rude tel un ours des Pyrénées qui comme tous ceux crédités de moins de 2% d’intention de vote a bien sûr critiqué les temps de paroles non équitables dans les médias et la partialité des sondages, mais qui par-dessus tout est lui-même parti “en rase campagne” pour sonder les Français, de ville en ville, de bourg en bourg, il a fait des milliers de kilomètres avant et pendant la campagne pour séduire les Français. Sa méthode est simple et conviviale, ici pas de meeting dans un méga Zenith digne d’un concert des rolling stones, pas de prise d’otage d’une grande place pour un rassemblement aussi énorme qu’anonyme, non, le candidat n’a fait que de petites interventions, rencontré les Français qu’en petit comité afin de privilégier la proximité et l’échange humain, il a donné de sa personne et le résultat est là, il récolte systématiquement l’approbation d’une France à qui l’on ne parle plus, de qui on ne se soucie de moins en moins mais d’une France qui va voter dimanche et qui votera Jean Lassalle en majorité.

LA FUITE !

Le but de cet article n’étant pas de promouvoir la candidature du mouvement “Résistons” même si comme beaucoup, le candidat nous interpelle continuellement, mais pour vous dévoiler un document qui aurait fuité,une commande de sondage non officielle, réalisée par un institut non français au profit d’un état européen qui semble t’il ne fait pas plus confiance que ça aux sondages officiels et qui a voulu mener sa propre enquête. Ce leak nous à été fourni par un hacker que nous connaissons bien à JSSNEWS, le document ci dessous présente un résultat de sondage totalement différent de ceux que nous avons eu l’avantage de voir. Ce sondage à semble-t-il été réalisé sur ces fameuses zones rurales si chères au candidat Lassalle, les personnes interrogées seraient des gens résidants dans des endroits de France encore peu développés en terme de connexion numérique (internet, réseaux mobiles), des Français donc qui n’ont pas forcément accès au web en permanence et qui sortent des “mailles des filets” des grands instituts de sondages. Les questions restent classiques par rapport aux attentes des Français mais les résultats placent étonnamment Jean Lassalle en très bonne position pour le second tour, voir pour la présidence.

ET SI IL AVAIT TOUT MANIGANCÉ ?

Et si Jean Lassalle, celui qui ne se résigne pas à ne pas croire qu’il sera le prochain président avait tout préparé, si à l’instar des autres lièvres qui n’ont fait que courir les grandes métropoles il avait parcouru les moindres recoins tel la tortue de la fable de La Fontaine, lentement mais sûrement, petit pas après petit pas… un travail de fourmi qui pourrait créer la surprise et un choc politique sans précédent.

Nous ne pouvons bien entendu à ce jour pas confirmer la véracité de ce document mais l’analyse de ce scénario nous a semblé assez plausible pour lui accorder suffisamment de crédit et décider de le publier.

Le résultat de la dernière élection américaine nous à appris a nous méfier des sondages… le mystère ne durera plus longtemps et dans quelques jours nous saurons si Jean Lassalle à oui ou non, bluffé le monde entier.

IMG-20170420-WA0048

IMG-20170420-WA0047

Jonathan-Simon Sellem

Leave a Reply

Translate »