was successfully added to your cart.

Ce qui se cache derrière le combat des « Femmes du Kotel »… Haïm Goël: Un article qui est réponse explicative à l’attitude extrême actuelle du rabbinat israélien orthodoxe en matière de lieux de prière au Kotel et en matière de conversions. Une triste guerre juivo-juive en vue et un drame qui risque de coûter très cher ! En 70 de notre ère cela contribua largement (la sévère querelle intra-muros de deux camps rivaux alors que Titus cernait Jérusalem !) au désastre de la prise de Jérusalem (relire Flavius Joseph). Dans ce cas, seul le jugement de D.ieu intervint. L’actuelle querelle insensée de deux camps religieux éminents en Israël amenèra-t-elle un temps de jugement ?

Ainsi, le site Nrg révèle que Rick Jacobs, le président du mouvement juif réformé américain, qui est à la pointe de ce combat et fait actuellement « monter la mayonnaise » contre le gouvernement israélien, est soutenu par le New Israel Fund – encore lui. Le NIF est en première ligne de toutes les actions qui tentent de transformer Israël en un Etat laïc et de « tous ses citoyens ». Rick Jacobs est même membre  du conseil international de cette organisation tentaculaire post-sioniste. Il est par ailleurs coutumier de déclarations qui le situent à gauche voire à l’extrême gauche de l’échiquier politique israélien et il a ét notamment un fervent partisan de l’accord sur le nucléaire signé par les Etats-Unis de Barack Obama avec l’Iran.

Le président du mouvement réformé a également rencontré le député Ayman Oudeh, président de la Liste arabe unifiée lors d’une visite aux Etats-Unis et l’avait félicité pour « sa vision inspirée pour un avenir meilleur entre Israéliens et Palestiniens »!! Rick Jacobs avait aussi été parmi les plus grands critiques de la nomination de David Friedman comme nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, estimant qu’il est « trop proche des milieux de la droite israélienne ».

Il ne se gêne pas non plus de critiquer les décisions du gouvernement ou du parlement israéliens, par exemple la décision d’interdire l’entrée en Israël d’activites du BDS, la loi sur la transparence du financement des ONG, la loi sur les nuissances sonores des muezzins.

Il y a quelques mois, l’organisation sioniste Liba avait publié un rapport établissant les liens du mouvement réformé américain avec des organisations de la gauche radicale telles que Rabbins pour les droits de l’homme.

L’hypocrisie de ce mouvement et de celui qui est à sa tête peut-être résumée très simplement: Rick Jacobs est à la pointe de la lutte pour le droits des Femmes du Kotel de prier où elles l’entendent, mais il y a quelques mois, il avait durement critiqué le gouvernement israélien qui voulait faciliter les prières des Juifs sur le Mont du Temple…

Le soutien apporté à cet « innoncent » mouvement de femmes par les réformés américains, le New Israël Fund ou le parti Meretz indique que l’enjeu est bien plus important que celui de pouvoir organiser des prières mixtes près du Kotel.

 

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Leave a Reply

Restez informés

Restez informés

Get a daily email of all new posts.

Email address