was successfully added to your cart.

Secousses à Habayit Hayehoudi après le vote de la Loi sur les conversions

Le rav Amsellem a indiqué qu’il convoquera en urgence les rabbanim et les instances de son mouvement dès son retour en Israël afin de prendre une décision définitive sur cette question.

Cette annonce fait également suite à celle de la démission du rav Israël Rosen de la présidence honoraire de Habayit Hayehoudi, pour les mêmes raisons. Le rav Rosen, directeur de l’Institut de Technologie et Halakha « Tsomet » reproche aux dirigeants de Habayit Hayehoudi d’avoir complètement abandonné les questions d’Etat et Religion pour les laisser entièrement aux mains des partis orthodoxes.

Au parti sioniste-religieux on repousse cependant les accusations de « trahison » et « d’abandon ». Depuis le vote de la loi sur les conversions, Naftali Benett, Ayelet Shaked et Elie Ben Dahan ont entamé des pourparlers-marathon avec différents milieux afin de trouver un compromis. Ils ont notamment rencontré des représentants d’organisations juives américaines ainsi que de l’organisation rabbinique Tsohar.

Photo porte-parole Ayelet Shaked

Les trois ministre et vice-ministres sont également en contact permanent avec le ministre de l’Intérieur et président de Shass Arié Dery ainsi qu’avec des responsables des deux partis orthodoxes.

Le compromis qui pourrait être proposé est que l’exclusivité du grand rabbinat concernant les conversions ne concernerait que le droit à la Loi du Retour, mais qu’une porte serait laissée ouverte à la Cour suprême pour autoriser un jour la judéité des personnes converties par d’autres acteurs, notamment la reconnaissance des mariages.

Naftali Benett a avoué que les milieux juifs américains sont très irrités par cette loi, qui se rajoute à l’abandon de compromis sur le Kotel. « Ils ont le sentiment d’avoir reçu une gifle », a déclaré le ministre de l’Education, qui a toutefois rappelé « qu’il y a beaucoup de désinformation et de méconnaissance sur ces mesures ainsi que des erreurs qui ont été commises de part et d’autre ».

A l’opposé, dans les milieux orthodoxes, on approuve totalement cette loi: « Il n’y a aucune raison que des Juifs vivant aux Etats-Unis viennent nous dire ce que nous devons faire en matière de conversion », déclare le député Moshé Gafni (Yahadout Hatorah). Quant au grand rabbin séfarade d’Israël, rav Itshak Yossef, il refuse d’avance tout compromis: « Les juifs réformés et massorti amènent des non-juifs en Israël ».

« Venez vous installer en Israël et alors vous pourrez influer », lance le député David Amsallem (Likoud) aux Juifs américains. « Restez aux Etats-Unis et ne nous dérangez pas », leur dit au contraire le député orthodoxe Avraham Eliezer Moses (Hayadout Hatorah)!

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Leave a Reply