Skip to main content

Si l’islam n’était pas passé par là, s’il n’avait pas fait des Juifs de Tunisie, des musulmans contre leur gré…

By 7 juin 2023Lève-toi !
PUBLIÉ PAR SALEM BEN AMMAR LE 7 JUIN 2023
Si l’islam n’était pas passé par là, s’il n’avait pas fait des Juifs de Tunisie, des musulmans contre leur gré…

Mes parents ne m’ont pas élevé dans la haine du Juif et de l’humain, quel qu’il soit.

Ils me parlaient souvent de leurs amis et voisins juifs avec lesquels ils avaient tout partagé pendant la 2ème guerre mondiale à Tunis. Une page qui semble les avoir marqués jusqu’à la fin de leurs jours. J’ai du respect et de la considération pour ces Juifs qui étaient leurs frères de cœur, et avec qui ils ont partagé les affres de la guerre. Ils ne tarissaient pas d’éloges sur eux, Des voisins solidaires et dévoués. Une image gravée dans mon subconscient.

Cela me donnait l’impression qu’ils étaient pour eux plus que des voisins et amis, mais des frères. Ces frères qui auraient pu être leurs frères de sang si l’islam n’était pas passé par là et n’avait fait des Juifs de Tunisie des musulmans contre leur gré. L’islam ou la mort.

Comment insulter ce qu’on aurait pu être nous-mêmes ? Des Juifs et des Chrétiens ?

Comment pourrais-je témoigner de la moindre hostilité envers les Juifs pour une cause qui n’est pas la mienne, et qui semble être une grosse imposture ?

La blessure de l’histoire – les Juifs expulsés de Tunisie malgré une présence millénaire, arrivés plus 1200 ans avant les colonisateurs actuels du pays – est toujours vivace chez moi.

Comment renier ce peuple, l’effacer d’un seul trait de plume de ma mémoire et de mon être, quand j’ai appris un jour dans la bouche d’un Juif tunisien qui ne savait rien de mon patronyme et qui me disait que la famille Ben Ammar était la première famille juive forcée à se soumettre à l’islam ?

Il y a des liens très profonds et ataviques qui me rattachent à ce peuple.

Je suis pour ce peuple et jamais je ne soutiendrai ses ennemis.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Leave a Reply

Translate »