En signant une lettre d’intention de division de Jérusalem, Herzog trahit la Nation juive ! / JSSNEWS

By 3 juillet 2016 août 3rd, 2016 Etz Be Tzion

Publié le : 20 juin 2016

A lui-seul, il vient de trahir toute l’histoire de son peuple, de sa nation.

Le chef de l’opposition, détesté au sein même de son camp, Yitzhak Herzog a convenu de concessions de grande envergure à la veille de l’élection 2015, a révélé dimanche Aroutz 10.

Herzog, qui, avant l’élection a été considéré comme un candidat pour le Premier ministre, a signé une lettre secrète d’approbation avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas qui accepte un certain nombre de requêtes de longue date.

herzog

Parmi les sujets traités dans la lettre, figurent la division de Jérusalem, la disposition future de la Judée-Samarie, et le « droit de retour » pour les Arabes qui ont quitté le pays en 1948.

Selon l’accord, Herzog a reconnu toute la Judée-Samarie, et a accepté la partition de Jérusalem, et l’abandon de portions de la capitale à la faveur un nouvel Etat palestinien.

En outre, Herzog a décidé d’accepter des « réfugiés » palestiniens en Israël dans le cadre d’un « droit de retour ».

Quelques détails techniques ont été inclus dans le document, y compris un arrangement unique pour Jérusalem, qui deviendrait la capitale partagée des deux états et sous souveraineté partagée, mais serait gérée par une seule municipalité.

La Vieille ville serait également divisée comme le mentionne la lettre entre Herzog-Abbas, le Mur occidental gardé sous contrôle israélien, tandis que le Mont du Temple serait placé sous contrôle international.

En échange des concessions effectuées par Herzog, Abbas a accepté une présence israélienne « symbolique » dans la région de la vallée du Jourdain.

Par JSSNews

Leave a Reply

Translate »