Sputnik : les Russes tuent 30 officiers israéliens & saoudiens! © JFORUM.fr

By 27 septembre 2016mai 13th, 2020Monde

Sputnik : les Russes tuent 30 officiers israéliens & saoudiens!

Les sources irano-russes, dont Sputnik, Fars et autres agences de propagande vantent les performances de 3 missiles Kalibr russes, tirés par des navires de guerres russes, qui auraient décimé un Centre de Commandement près d’Alep, occupé par des officiers supérieurs israéliens, saoudiens, américains, britanniques, qataris, turcs, etc.

Le timesofisrael.com de 19h 20 en anglais reprend des éléments identiques à ceux publiés par JForum, le matin du 22 septembre. 

Monsieur Poutine serait bien inspiré de calmer les ardeurs de ses centres de propagande, qui ne sont utiles qu’à jeter de l’huile sur le feu

1031635647

 

Des reportages sont apparus dans divers organes de presse pro-gouvernement russe, depuis le 20 septembre, affirmant que des navires de guerre russes déployés au large des côtes syriennes ont tiré des missilesKalibr sur une salle clandestine de Commandement militaire dirigé par des puissances étrangères, près de la ville d’Alep, tuant 30 officiers Israéliens, Américains, Turcs, Saoudiens, Qataris et Britanniques.

Ce Centre de Commandement des opérations militaires aurait été situé, selon la propagande russo-irano-syrienne, dans la partie occidentale de la province d’Alep, en plein milieu des montagnes de Sam’an. Elle aurait été composée de services secrets étrangers, dans le but de coordonner les opérations de divers groupes « militants » ou djihadistes opposés aux forces du gouvernement syrien de Bachar al Assad dans les provinces d’Alep et d’Idlib.

Ce qui est étonnant, c’est que la plupart de ces organes de presse du gouvernement Poutine cite le service arabophone de l’agence de presse russe Sputnik [qui ne répercute pas ce qu’elle dit en Arabe, ni en anglais ni en Français, selon des méthodes éprouvées du temps d’Arafat], comme étant leur principale source d’information à ce propos.

Selon AlMasdarNews [agence de propagande d’Assad en Syrie] :

“Les navires de guerre Russes ont tiré des missiles calibersur les postes de commandement des « terroristes » à l’ouest d’Alep, où les officiers Turcs, Saudiens, Israéliens, Britanniques et Américains sont déployés afin d’aider leurs opérations,” a révélé l’Agence de presse Sputnik Mardi.

Au même moment, lAgence de presse officielle iranienne Fars pense que ces « événements » se seraient déroulés mercredi 21 septembre :

“Les navires de guerre Russes ont tiré trois missiles Kalibr sur le centre de commandement et de coordination des opérations, dirigé par des officiers étrangers dans la région de Dar Ezza, dans la partie ouest d’Alep, près des monts Sam’an, tuant sur le coup 30 Israéliens et officiers occidentaux,”, a affirmé le service de presse arabophone russe Sputnik citant une source sur le champ de bataille, à Alep, mercredi ».

Alors que selon les Irano-russes, les groupes d’opposition et les groupes terroristes seraient entraînés, ravitaillés et dirigés par des services de renseignements étrangers (essentiellement américains, turcs et saoudiens), les sources pro-gouvernementales russo-syriennes n’ont fourni aucune image photo ou vidéo qu itendrait à confirmer, de près ou de loin les allégations de « montages » produits par le désinformateur post-soviétique Sputnik. Le Ministère russe de la Défense n’a, à cette date, en rien confirmé ce genre d’allégations diplomatiquement regrettables.

On vient là de franchir un cap jusque-là jamais atteint dans les mises en cause idéologiques de part et d’autres. 

southfront.org

Leave a Reply

Translate »