was successfully added to your cart.

Syrie: Israël vise des dizaines de positions iraniennes après des tirs de roquettes dans le Golan

This picture taken on May 7, 2018, shows an Israeli Iron Dome defence system, designed to intercept and destroy incoming short-range rockets and artillery shells, deployed in the Israeli-annexed Golan Heights near the border with Syria
JALAA MAREY (AFP)
Aucun blessé n’est à déplorer

L’armée israélienne a ciblé jeudi à l’aube des dizaines de positions militaires iraniennes en Syrie en représailles à des tirs de roquettes iraniens sur Israël, a indiqué un communiqué militaire.

Selon les médias syriens, plusieurs roquettes israéliennes auraient été interceptées en plein vol mais un radar militaire ainsi qu’un dépôt d’armes auraient cependant été détruits.

Les frappes israéliennes interviennent quelques heures après que les forces iraniennes en Syrie ont tiré une vingtaine de projectiles et roquettes en direction des forces israéliennes dans le Golan, a déclaré l’armée israélienne, sans faire de blessés.

Alexandre Leduc@AlexandreLeduc4

: vidéo des tirs de roquettes contre sur le diffuser par le régime syrien et obtenue par la chaîne arabophone d @i24NEWS_FR

« Aucune roquette iranienne n’a atteint le territoire israélien, l’Iran a échoué », a déclaré l’armée israélienne.

Selon le porte-parole de l’armée israélienne, les roquettes ont été tirées peu après minuit (21H00 GMT mercredi) par des hommes de la brigade iranienne al-Qods sur les premières lignes de l’armée israélienne sur le Golan. « Nous savons que cela vient de la force al-Qods », a-t-il dit sans plus de précision.

Tsahal

@Tsahal_IDF

Cette nuit, des avions de combat de Tsahal ont frappé des dizaines de cibles militaires appartenant aux forces iraniennes Al-Qods en territoire syrien pic.twitter.com/ZXVUAP7MuZ

Tsahal

@Tsahal_IDF

Les frappes de ce soir étaient en réponse aux roquettes tirées par les forces iraniennes Al-Qods sur les postes de Tsahal sur le plateau du Golan. Aucun blessé ni dégât signalé lors de l’attaque iranienne et aucune frappe n’a été localisée en Israël

L’opération israélienne de la nuit, l’une des plus importantes de Tsahal au cours des dernières années et la plus importante contre des objectifs iraniens, a visé la provenance des tirs de roquettes ainsi que des installations de renseignement, de logistique ou de stockage, a dit à des journalistes le lieutenant-colonel Jonathan Conricus.

Tsahal

@Tsahal_IDF

Cette nuit, des avions de combat de Tsahal ont frappé des dizaines de cibles militaires appartenant aux forces iraniennes Al-Qods en territoire syrien

« L’armée israélienne considère cette attaque iranienne contre Israël avec une très grande sévérité », a-t-il ajouté, précisant toutefois : »nous ne cherchons pas l’escalade » militaire.

Dans le même temps, l’Observatoire syrien des droits de l’homme a rapporté qu’Israël avait attaqué plus tôt des cibles de l’armée syrienne à la périphérie de Kuneitra dans les hauteurs du Golan.

Le chef d’état-major Gadi Eizenkot s’est rendu dans la région nord hier soir et a rencontré les chefs des conseils locaux de la région. « Nous devons continuer à écouter les instructions qui seront fournies par l’armée israélienne si nécessaire », a-t-il déclaré.

L’armée israélienne avait indiqué mardi avoir demandé aux autorités locales du plateau du Golan d’ouvrir et de préparer les abris antimissiles en raison « d’activités inhabituelles des forces iraniennes en Syrie », de l’autre côté de la ligne de démarcation.

Cette annonce est intervenue peu de temps avant l’annonce attendue de la part du président américain Donald Trump de sa décision sur l’accord nucléaire iranien.

Leave a Reply

Translate »