was successfully added to your cart.

Télés françaises : propagande antisémite à tous les étages ! Source JSSNews, transmis par Philippe Karsenty. Merci à lui !

By 18 mars 2015 Lève-toi !

Télés françaises : propagande antisémite à tous les étages !

Publié le : 18 mars 2015

On le sait depuis des années déjà, la propagande anti-israélienne dans les médias français est très puissante. Malheureusement, contrairement à ce que clament les antisémites, les Juifs ne « tiennent » vraiment pas les médias… Et ces derniers jours viennent encore de nous le prouver.

D’abord, il y a ce reportage infâme et mensonger diffusé ce mardi 16 mars dans le Grand Soir 3 (à 23h) sur France 3 qui nous a été initialement signalé par Philippe Karsenty:

Dans leur reportage, Hugues Huet et Salah Agrabi, sont allés à la rencontre de « ces oubliés de la campagne israélienne, les palestiniens et plus précisément les enfants palestiniens. »

Un reportage digne de ce qu’était capable de produire les télévisions de propagande des pires dictatures, mais cette fois-ci, celui qui contrôle… c’est le gouvernement français, visiblement pas assez rassasié du sang juif qui a coulé dans les rues de Paris.

« Un jour comme un autre: l’armée, contre des jeunes exaspérés. Ils viennent du camp de Beit-In, Un blindé barre la route. Les militaires répondent aux jets de pierres, par des tirs. Il y a un an, le face-à-face s’est soldé par la mort de 6 jeunes ; aujourd’hui, il n’y a que des blessés.
– Ils ont tirés sur mon copain, ils lui ont explosé la jambe. Ils utilisent des munitions qui éclatent les os, des balles « dum-dum. » »

Et l’ambulancier de montrer les fragments d’os qu’il aurait extrait du pied d’un blessé.

– « Ils ont pris nos terres. Ils nous poursuivent jusqu’ici… Qu’est-ce qu’ils veulent de plus ? Ils veulent tout le temps nous humilier ! »

Voilà pour l’entrée en matière de ce reportage qui ressemble à s’y méprendre à un faux antisémite, sur le modèle du reportage de la mise en scène de la mort Mohamed Al Dura qui fut diffusé par France 2 et commenté par Charles Enderlin le 30 septembre 2000.

Alors, rétablissons quelques faits:
– L’armée ne barre pas la route sans raison. Elle le fait pour empêcher des jeteurs de pierres de s’attaquer aux Israéliens. Quotidiennement, des jeteurs de pierres s’attaquent aux véhiculent immatriculés en Israël. Ce fut d’ailleurs encore le cas hier sur la route 443 qui relie Tel-Aviv à Jérusalem: un couple de retraités franco-israéliens a été attaqué par une énorme pierre jetée par des arabes palestiniens. L’armée est là pour protéger ces civils innocents. S’il n’y a pas de jeteurs de pierres, il n’y a pas d’armée israélienne (il n’y a d’ailleurs quasiment plus aucun point de contrôle israélien dans les territoires).

Screen Shot 2015-03-17 at 8.09.17 PM

– Il n’existe plus de « camp. » L’utilisation du mot « camp » pour parler d’un village palestinien vise à nazifier Israël – faisant croire que ces jeunes vivent comme les Juifs à l’époque des camps nazis !

– « Les soldats israéliens répondent par des tirs. » Ça, c’est vrai ! Mais avec des munitions en caoutchouc et non avec des balles « dum-dum. » L’armée israélienne n’utilise pas ces balles interdites par la loi internationale. Seuls quelques braconniers dans le monde utilisent ces balles pour tuer des éléphants. Le tueur Anders Behring Breivik lui aussi utilisait ces balles pour tuer les victimes… Si Israël utilisaient ces balles, ce ne serait certainement pas pour viser casser le pied d’un manifestant !

– Un face-à-face aurait fait 6 morts palestiniens l’an dernier ? Etrange, je n’en ai pas le moindre souvenir. Et la presse israélienne (en hébreu et en anglais non plus). En fait, quand on fait la recherche sur internet, le site de Tsahal explique qu’il y a bien eu 6 morts. Parmi eux, « un palestinien écrase et tue un bébé et une femme originaire d’Equateur. Il se fait abattre. » Pas vraiment un jeteur de pierres ! On imagine aisément ce que les autres ont fait pour être tués !

– Quant aux « ils ont pris nos terres, etc… » Est-ce encore bien utile de rappeler l’histoire du partage de la « Palestine mandataire » accepté par les Juifs et refusé par les arabes qui lancèrent une guerre d’extermination contre Israël… Guerre perdue par les arabes qui y laissèrent en même temps de nombreux territoires. Mais comme il s’agissait d’une guerre « défensive, » ces territoires sont devenus légalement israéliens. De plus, ces jeunes n’ont pas perdu de terre : ils sont nés quand ces terres étaient déjà israéliennes.

Pour Philippe Karsenty, expert international de la lutte contre la propagande et les manipulations médiatiques, qui a dévoilé le reportage faux et antisémite sur Mohamed Al Dura :

« C’est encore un travail de propagande effectué par la télévision publique française. Que MM. Valls et Hollande cessent de prétendre qu’ils veulent sincèrement lutter contre l’antisémitisme. S’ils le souhaitent réellement, voici un cas flagrant de propagande mensongère qui doit être sanctionné au plus haut niveau : la direction de l’information de France 3 devrait être licenciée sur le champ, tout comme le journaliste crétin qui a effectué ce reportage pathétique. »

Le deuxième exemple de propagande anti-israélienne est également vicieux. Caroline Delage est envoyée par ITélé en Israël pour couvrir les élections. En direct à l’antenne, elle reprend mot pour mot les éléments de langage d’Ayman Oudeh, leader de la Liste Arabe Unie, à l’encontre de B. Netanyahu. Ce dernier avait mis en avant la participation possiblement plus importante que jamais, des arabes israéliens:

« Netanyahu remet en cause le droit élémentaire des Arabes d’Israël à faire entendre leur voix » a dit Oudeh. Et a répété Caroline Delage, ajoutant encore une couche pour montrer le racisme virulent de Netanyahu.

Mais alors, pourquoi ne pas reprendre les explications de Netanyahu ? Le chef du gouvernement israélien a répondu en précisant « que le souci n’était pas de voir les Arabes se rendre aux urnes mais plutôt de constater que toutes ces associations de gauche ont méthodiquement organisé le transport de ces électeurs vers les bureaux de vote. Toutes ces organisations financées par des associations étrangères participent à fausser la véritable volonté des électeurs israéliens. »

Quelques secondes après, retour sur le plateau. Olivier Ravanello prend la parole et analyse ces élections avec plus ou moins de justesse. Un graphique s’affiche alors à l’écran:

Screen Shot 2015-03-17 at 8.27.55 PM

Pour résumer ce graphique simplement:
– La Liste Arabe Unifiée, construite avec le parti communiste et des partis nationalistes palestiniens et anti-sionistes, est situé au centre de l’échiquier politique israélien ! Tout simplement ahurissant…
– Quant aux nombre de sièges à la Knesset, il est de 108. 108 ? Ah… ITélé efface de la carte le parti Bayit Hayehudi… Pourtant 12 sièges, ce n’est pas rien !

– Ce sondage serait celui de la 2ème chaine publique israélienne. Oui mais voilà, selon Haaretz qui répertorie tous les sondages, les derniers sondages de la 2 israélienne ne donnent pas la même distribution des sièges: Yesh Atid est crédité de 12 sièges… Et Bayit Hayehudi de 13 !

Screen Shot 2015-03-17 at 9.19.19 PM

Ce matin, sur ITélé, Caroline Delage avait l’air déprimé. Une fois de plus elle a repris ses attaques contre Benjamin Netanyahu qui a utilisé « toutes les clefs » de l’extrême droite pour remporter le scrutin. Et une fois encore, il aurait « dénoncé le vote arabe » selon elle, sans, une fois encore, donner les explications du Premier Ministre réélu.

Par Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Join the discussion One Comment

  • Rivka dit :

    Merci à monsieur Karsenty de rétablir ainsi la vérité. Cela devient écoeurant à la fin, d’entendre tous ces mensonges . Ce que les gens ont besoin de savoir, c’est que beaucoup d’arabes israéliens ont voté pour le Likoud et Benyamin Netanyaou car ils ne veulent pas d’un état Palestinien.

Leave a Reply

Translate »