was successfully added to your cart.

Tsahal développe ses méthodes pour détruire les tunnels terroristes (i24News)

By 5 mars 2015Etz Be Tzion

La menace du Hezbollah au nord a obligé ces unités de l’armée à se préparer à une guerre souterraine

L’armée israélienne et ses unités spéciales se sont entrainées avec intensité depuis la guerre de l’été afin de se préparer à une possible attaque du Hezbollah au nord du pays via des tunnels terroristes, des sources militaires ayant mis en garde contre les infiltrations et enlèvements prémédités par l’organisation chiite depuis le territoire libanais.

« Le Hamas a été capable de construire et de fortifier les entrées des tunnels, c’est capacité avec laquelle nous devrons composer sur le front nord », a déclaré un officier de l’unité combattante Nahal à Ynet jeudi. « Nous avons consacré une semaine à la formation de démolition pour mettre en œuvre les enseignements des méthodes de l’opération Bordure Protectrice, qui sont également pertinentes pour le Liban ».

« Ces dernières semaines, le bataillon de reconnaissance de Nahal – l’unité spéciale entrée en premier dans la bande de Gaza pendant l’opération – s’est entrainé à détruire des entrées de tunnels bétonnées et méthodiquement renforcées, faisant exploser des centaines de kilos de blocs de béton.

TwitterTwitter« Israel Defense Forces drilling for Hezbollah tunnels in northern Israel community of Zarit »

Selon l’officier interrogé par Ynet, la brigade a pu faire usage d’un système d’exploitation et de câblage spéciaux.

L’unité de Nahal a passé plusieurs semaines dans le nord, en Galilée, à se préparer au combat, et simulant un exercice dans le sud Liban, incluant la localisation et la destruction de missiles longues portée, et des combats au sol contre des membres surentrainés du Hezbollah.

Une autre unité d’élite, la « Sayeret Matkal », détient également un groupe de soldats spécialisés dans les tunnels terroristes.

L’opération de l’été 2014 dans la bande de Gaza a eu lieu, en partie, sur ce nouveau terrain de guerre, les tunnels terroristes. Infiltrations, attaques, et tentatives d’enlèvements, la menace a rapidement été prise au sérieux par les autorités qui ont lancé une opération de destruction de ces réseaux souterrains.

A l’aube de la guerre, l’armée israélienne était au courant de l’existence de 20 à 30 tunnels, mais ne s’était pas suffisamment préparée à les détruire.

Leave a Reply

Translate »