was successfully added to your cart.

Tuerie antisémite au Musée Juif de Bruxelles Capitale !

By 24 mai 2014 Etz Be Tzion

Trois personnes ont été tuées et une grièvement blessée lors d’une fusillade samedi au Musée Juif de Belgique, dans le centre de Bruxelles. Un suspect a été interpellé suite à la fusillade mortelle survenue au Musée juif de Bruxelles, apprend-on de source sûre. Rien n’indique encore si c’est l’auteur des coups de feu.

Un homme, arrivé en voiture, serait rentré dans le musée avant d’ouvrir le feu puis de prendre la fuite. Des passants ont pu relever le numéro d’immatriculation, a indiqué l’agence de presse Belga, sans citer de source.

La ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet, extrêmement émue est sur place et a également confirmé le nombre des victimes. Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a déjà réagi, sur Twitter, disant « penser aux victimes« . Il était à proximité du lieu de l’attentat.

4425244_3_64bb_devant-le-musee-juif-de-belgique-dans-le_3446118c8fa7a4d74efdfdaf4b4c48a3

« C’est un acte terroriste, l’assassin est entré délibérément dans un musée juif », a déclaré le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA), Joël Rubinfeld.

« Il a tué trois personnes, en blessé une, une voiture l’attendait à proximité », a ajouté M. Rubinfeld. « Cela devait hélas arriver, il y a eu une libération de la parole antisémite. C’est le résultat inévitable d’un climat qui distille la haine », a estimé le président de la LBCA.

Le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur est sur les lieux également. « Les victimes sont deux hommes et une femme, ainsi qu’un homme grièvement blessé qui a été évacué », précise le bourgmestre, qui ne peut dire à ce stade s’il s’agissait de visiteurs ou de membres du personnel du musée. « C’est évidemment extrêmement grave ». « La police de Bruxelles est sur une piste sérieuse et va passer la main à la police judiciaire ».

« Choqué par les meurtres commis au Musée Juif, je pense aux victimes que j’ai vues sur place et à leurs familles », a réagi sur son compte Twitter le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui se trouvait dans le quartier du Sablon où se situe le musée ainsi que de nombreux antiquaires.

Le Premier ministre, Elio Di Rupo, s’est lui aussi dit « très choqué ».

Un témoin, Alain Sobotik, a déclaré avoir vu « deux corps » dans le hall d’entrée du musée.

« Il y avait une jeune femme, avec du sang sur la tête. Elle tenait encore un dépliant dans les mains, on aurait dit une touriste », a déclaré ce témoin, joint par téléphone.

« Un peu plus loin à l’intérieur, il y avait un monsieur étendu. Un pompier palpait sa carotide, mais je pense qu’il était mort », a ajouté M. Sobotik, qui habite le quartier et qui affirme avoir croisé Didier Reynders sortir « livide » du musée.

Les collections du Musée Juif de Belgique reflètent la vie et l’histoire des populations juives des Pays-Bas et de Belgique depuis le XVIIIe siècle. Il est situé dans l’un des quartiers les plus touristiques de la capitale belge.

« Il n’y a pas de mot pour qualifier cette horreur », déplore quant à lui le secrétaire d’Etat bruxellois Christos Doulkeridis, également sur les lieux.

« L’homme aurait tiré assez rapidement, aurait tiré et serait reparti« , explique la ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet. « C’est une fusillade, un peu au hasard, dans un lieu qui est un musée juif; tout cela peut donner lieu à des présomptions d’acte antisémite », souligne la ministre. « La police n’est pas inactive » précise-t-elle encore.

Tous les événements liés au monde juif à Bruxelles sont annulés, a également précisé notre journaliste sur place qui indique que « le niveau d’alerte terroriste pourrait être relevée dans les prochaines minutes« . Des membres de l’OCAM sont sur place.

Par agences – JSSNews

Leave a Reply

Translate »