Un article que je publie bien volontiers: Pour contribuer à rassurer les inquiets!

By 11 mai 2020CORONAVIRUS

Article de Henri Viaud-Murat.

Ce court article est destiné à rassurer tous ceux d’entre vous qui pourraient s’inquiéter à propos de l’épidémie du coronavirus. Après avoir consulté les derniers chiffres officiels de l’INSEE, je voudrais surtout vous rappeler pourquoi nous ne devrions pas nous inquiéter outre mesure devant cette situation.

J’ai eu la curiosité d’aller consulter les chiffres officiels de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques), concernant la mortalité générale dans notre pays, au cours des années 2018, 2019 et 2020.

Ces chiffres ne doivent pas nous faire oublier que, derrière chaque mort, il y a un drame personnel et familial.

Voici les chiffres officiels des décès cumulés, à la fin du mois de mars, pour ces trois années:

Total des décès à fin mars 2018: 206.858

Total des décès à fin mars 2019: 202.848

Total des décès à fin mars 2020: 160.687

Or, à fin mars 2020, l’épidémie de coronavirus en France était déjà bien avancée. Pourtant, on constate que la mortalité à cette date est nettement inférieure à celle des deux années précédentes.

Toutefois, les derniers chiffres obtenus au 20 avril 2020 montrent une surmortalité d’environ 20.000 décès, par rapport à la moyenne des décès des deux années précédentes, à cette même date.

Cette surmortalité a sans doute été causée au moins en partie par le coronavirus. Au 9 mai 2020, le chiffre officiel des décès attribués à ce virus est de 26.230 morts pour la France. Mais a-t-on la garantie que tous ces décès aient bien été causés par le coronavirus?

Certains départements, comme le Haut-Rhin, ou les départements du Grand Est, ont été plus touchés que les autres par l’épidémie. Mais on observe en revanche une baisse notable de la mortalité dans de nombreux autres départements du centre, de l’ouest et du sud, pendant la même période.

Ce chiffre peut être comparé au chiffre officiel des décès dus à la grippe saisonnière ordinaire, qui est de 11 à 12.000 morts par an.

Par ailleurs, le nombre de décès dus aux maladies respiratoires, ou aux pneumo-pathologies « ordinaires, » s’élève en moyenne à 42 à 45.000 morts chaque année en France.

Lorsqu’on rapproche tous ces chiffres, on doit constater que l’on est loin de la terrible pandémie annoncée à grand renfort d’informations inquiétantes diffusées par les média!

A titre de comparaison, la grippe dite « asiatique » (déjà!) de 1956/1957 aurait fait environ 100.000 morts en France, et la grippe de Hong-Kong (encore!) de 1968/1969 31.000 morts, soit des chiffres comparables ou nettement supérieurs à ceux du coronavirus actuel.

Et pourtant, malgré certaines difficultés économiques, pas de confinement généralisé à l’époque, et pas de panique dans la population!

Il faut croire qu’il pourrait exister actuellement une volonté de tester la docilité de la population, sous prétexte de sécurité sanitaire. Une dictature sanitaire sera certainement bien mieux acceptée qu’une dictature tout court! Il suffit de jouer sur la crainte de la contagion et de la mort.

C’est une bonne manière de préparer les gens à la terrible dictature de l’Antichrist, lorsqu’il prendra le pouvoir.

Mais, en attendant, l’Epouse de Christ reste présente sur la terre! Et c’est elle qui empêche Satan, et tous ceux qui travaillent avec lui, de mettre rapidement en place leur système de contrôle mondial.

Il est possible que l’ennemi ait initialement prévu de frapper la terre d’une pandémie beaucoup plus terrible que la pandémie actuelle, mais que la présence et les prières des chrétiens fidèles aient pu déjouer ses plans, au point qu’il n’a été capable que de provoquer une grippe un peu plus virulente que les autres, surtout pour ce qui concerne les personnes âgées et les personnes atteintes de pathologies graves.

Quand on connaît celui qui ne pense qu’à voler, dérober et égorger, on peut penser qu’il doit être enragé de n’avoir pas pu faire davantage de dégâts!

Alors, frères et soeurs, continuons à prier pour que certains plans du malin soient retardés ou freinés, et d’autres réduits à l’impuissance! Et que l’Antichrist ne prenne le pouvoir qu’au temps fixé par notre Père!

N’oublions pas aussi que Dieu, dans sa parfaite sagesse, a doté l’être humain d’un merveilleux système immunitaire! Et que ce système immunitaire, pour se développer et se fortifier, a besoin d’être en contact en permanence avec toutes sortes de bactéries et de virus.

Certes, il faut protéger tous ceux dont le système immunitaire peut être affaibli par l’âge ou la maladie. Mais un confinement total n’est certainement pas le meilleur moyen de développer notre système immunitaire! Bien au contraire, il risque d’affaiblir sa résistance.

A ce propos, je voudrais citer les travaux du Docteur André Gernez, à présent décédé, concernant le système immunitaire et les allergies. Il avait souvent été contesté par ses pairs en raison de ses théories originales et de ses traitements peu coûteux, comme c’est le cas par exemple pour le Professeur Raoult aujourd’hui.

Selon le Docteur Gernez, tout nouveau-né est protégé par les anticorps transmis par sa mère, le temps qu’il développe son propre système immunitaire. En même temps, pendant une très courte période de quelques semaines, le nouveau-né possède un système très efficace de reconnaissance et de mémorisation de toutes sortes d’agents pathogènes, contre lesquels son système immunitaire pourra le protéger par la suite.

Mais, pour que son système immunitaire puisse par la suite le protéger, il serait nécessaire que le nouveau-né soit, dès le début de son existence, en contact avec un maximum d’agents agresseurs.

Pour que la reconnaissance ultérieure de ces éléments par le système immunitaire de l’enfant soit la plus large possible, il faudrait donc lui présenter, dès le début de son existence, un maximum de constituants du milieu qu’il devra affronter plus tard: poussières, pollens, spores, acariens, moisissures, poils, plumes, germes, etc…

Ce serait, d’après le Docteur Gernez, une insuffisance ou une pénurie de ses constituants, lors de cette période initiale précise, qui les rendrait par la suite allergisants ou intolérables par l’enfant. Toujours d’après ce Docteur, ce serait un excès d’asepsie dans les maternités qui serait à l’origine de nombreuses intolérances ou allergies.

C’est en partie sur ce principe qu’est basée la vaccination: entrer en contact avec un germe ou un virus favoriserait l’immunité envers ces agresseurs.

Je ne suis pas médecin. Je me contente donc de citer les travaux du Docteur Gernez. Il faut dire que ses préconisations sont à l’opposé de tous les protocoles draconiens de protection et de stérilisation que l’on veut nous faire appliquer actuellement!

J’ai pu aussi écouter les avis d’un certains nombre de médecins et de spécialistes, qui ne trouvent pas scientifiquement justifiées les procédures actuelles de confinement total et de protection excessive de la population.

En tant que chrétiens, nous devons simplement reconnaître que le Docteur Gernez n’a fait que confirmer les extraordinaires propriétés du système immunitaire dont le Seigneur a doté chaque être humain.

Notre corps physique a été pourvu par notre Dieu d’une merveilleuse propriété de défense contre les agressions microbiennes, bactériennes ou virales. Bien souvent, la médecine ne fait qu’aider notre corps à se guérir lui-même.

Toutefois, même si nous n’avons pas été soumis au « protocole Gernez, » le Seigneur peut toujours nous guérir de toute insuffisance immunitaire, si nous avons foi en Sa Parole!

En outre, la Parole de Dieu contient de nombreuses promesses de protection, que nous devrions tous invoquer avec foi lorsque nous sommes en danger d’être atteints par des agressions extérieures.

Rappelez-vous le témoignage de John Lake, missionnaire en Afrique du Sud au début du 20e siècle, qui était complètement immunisé contre la bactérie de la peste, lors d’une terrible épidémie. Il avait montré à des médecins, sous leur microscope, de quelle manière ces bactéries mouraient instantanément, lorsqu’il les touchait avec ses doigts! Et il leur citait ce verset: « La loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort » (Romains 8: 2).

Notre meilleur système immunitaire, c’est notre foi! N’oublions pas que la crainte attire toujours ce que l’on redoute! C’est pourquoi le Seigneur disait souvent à Ses disciples: « Ne craignez pas! »

Je voudrais juste, en conclusion, citer à nouveau le Psaume 91:

« Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout Puissant.Je dis à l’Eternel: Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie! Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, de la peste et de ses ravages. Il te couvrira de ses plumes, et tu trouveras un refuge sous ses ailes; sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour, ni la peste qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi. Que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint; de tes yeux seulement tu regarderas, et tu verras la rétribution des méchants. Car tu es mon refuge, ô Eternel! Tu fais du Très-Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, aucun fléau n’approchera de ta tente. Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies; ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic, tu fouleras le lionceau et le dragon. Puisqu’il m’aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom. Il m’invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, je le délivrerai et je le glorifierai. Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut. »

Chers frères et soeurs, ne soyons pas troublés par tout ce qui se passe en ce moment! Au contraire, levons la tête, notre délivrance approche! Ne vous inquiétez de rien! Gardez la foi! Ne passez pas votre temps à fouiller Internet à la recherche de toutes sortes de nouvelles inquiétantes, dont vous ne pouvez pas vérifier la véracité!

Passez plutôt davantage de temps à vous remplir des promesses du Seigneur, et à fortifier votre foi en Sa Parole! Et Dieu vous gardera!

« Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. A lui soit la puissance aux siècles des siècles! Amen! » (1 Pierre 5: 10-11).

Leave a Reply

Translate »