was successfully added to your cart.

Un génocide ethnico-religieux ? Tout le monde s’en foot ! (sur Philochristos)

By 15 juin 2014Etz Be Tzion

      Pendant que toute la planète a les yeux rivés sur le Brésil, de l’autre côté (ou presque) du monde, un véritable génocide ethnico-religieux se prépare. En effet, dans l’indifférence presque générale, l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL), est en train de prendre le contrôle de la plus grande partie de l’Irak. Mossoul est déjà tombée et les combattants s’approchent maintenant de Bagdad.

Saddam Hussein

         Avant de présenter ce groupe, il est nécessaire de préciser un point important. Il ne s’agit nullement de nier les crimes de Saddam Hussein ou même d’être complaisant avec sa dictature. Oui Saddam Hussein était bien un dictateur, et oui il a commis un certain nombre de massacres et de crimes. Toutefois, ce qui se prépare est bien pire.

 Le takfirisme

         L’EIIL est rattaché au takfirisme, la branche la plus extrémiste et la plus violente de l’islam, qui prône l’élimination de toutes les autres minorités religieuses : chrétiennes, chiites, etc. et même des musulmans sunnites modérés, c’est-à-dire des musulmans sunnites qui refusent l’emploi de la violence.

        Ce courant, qui est apparu dans la seconde moitié du XXe siècle, pourrait être résumé par le slogan suivant : « la fin justifie les moyens ». Tous les moyens sont bons pour éliminer les opposants et parvenir à leur but, rétablir le califat, quitte à contourner les lois basiques de l’islam.

 Le « djihad sexuel »

        On leur doit ainsi une invention tout à fait surprenante, qui pourrait presque faire sourire si elle n’était pas réelle … « le djihad sexuel ». Cette expression peut paraître paradoxale, et pourtant… en attendant les nombreuses vierges promises aux martyrs, les djihadistes, encore bien vivants, ont besoin de satisfaire certaines pulsions naturelles. Outre les viols, une solution a donc été trouvée : tandis que de jeunes hommes sont recrutés pour le combat, de jeunes musulmanes sont recrutées et envoyées pour satisfaire les besoins de ces combattants, cet acte étant considéré comme une participation au djihad. En plus, avec « un peu de chance », elles pourront même revenir enceinte de leurs héros, et enfanter … de futurs djihadistes.

Bosnie

          Ces groupes ne sont pas à leur première guerre. On avait déjà pu remarquer, lors de la guerre de Bosnie, un groupe à l’idéologie similaire, la fameuse brigade El Moudjahidin qui combattait aux côtés de l’armée bosniaque. Déjà à l’époque, ils avaient fini par dégouter leurs propres alliés par leur violence. Une vidéo avait notamment été diffusée, où on les voyait jouer au foot (et oui eux aussi !) avec les têtes décapitées de prisonniers de guerre.

Mudjhaidin

La brigade El Moudjahidin

          Comme en Irak, ces groupes étaient majoritairement constitués d’étrangers, parmi lesquels plusieurs français dont les plus célèbres étaient Christophe Caze et Lionel Dumont, membres du fameux « Gang de Roubaix ». Le premier avait été finalement tué lors de son arrestation, tandis que le second est actuellement toujours en prison. Indirectement ce groupe a refait parler de lui tout récemment puisque, d’après certaines sources, Mohammed Merah, le tueur de Toulouse, aurait été en contact avec eux. Enfin, rappelons que plusieurs des terroristes du 11 septembre, dont le cerveau de l’opération, étaient membres de cette brigade.

Cazebis

Christophe Caze est à droite.

 Les Twitter-djihadistes

      Mais ces groupes sont aussi à la pointe de la modernité, d’un point de vue technologique. L’EIIL est le groupe qui attire le plus les djihadistes occidentaux et plusieurs d’entre eux ont un compte twitter, un des réseaux sociaux les plus importants après Facebook qui permet de poster des messages courts (moins de 150 caractères) … et des photos !

    Ces comptes ont pour la plupart été fermés, mais il y a encore quelques jours, il était possible de suivre la guerre en direct. Régulièrement ces personnes postaient des photos de leurs armes, mais aussi des combattants ennemis tués. On pouvait notamment voir des têtes décapitées, c’est une manie chez eux, soigneusement alignées.

      Ces djihadistes se tiennent régulièrement informés de ce qui se passe e Europe, et plusieurs d’entre eux avaient aussi exprimé leur joie après la tuerie du musée juif de Bruxelles, en se réjouissant de la mort des juifs et en félicitant « leur frère ».

Voici par exemple l’un des « tweet » (c’est le nom qu’on donne aux cours messages postés sur Twitter)

JuisMorts

On peut difficilement être plus clair.

Et l’Occident ?

      Venons en maintenant à l’Occident. Comme je l’ai dit au début de mon propos, il ne s’agit pas d’idéaliser Saddam Hussein. Néanmoins, il faut reconnaître que sa dictature laïque maintenait une paix relative entre les différentes communautés religieuses irakiennes. Or, depuis l’intervention américaine, toutes les institutions du régime ont été ébranlées et le pays a été complètement désorganisé. Les violences interconfessionnelles se sont multipliées : entre musulmans, contre les kurdes, contres les chrétiens. Et maintenant ?

BObama

           Après avoir répandu le chaos, voilà que le président Barack Obama annonce que les Etats-Unis abandonnent les Irakiens aux mains des djihadistes. Une telle attitude est tout simplement criminelle. Les Occidentaux, qui avaient déjà sur la question syrienne une position ambiguë, déroulent ici clairement le tapis rouge aux pires extrémistes, mettant en danger toutes les minorités religieuses d’Irak et des régions environnantes.

            En effet, si l’islam « classique » accorde aux « gens du livre » le statut de dhimmi, les takfirites ne font même pas cette concession et ne laissent qu’une seule alternative : la conversion ou la mort.

         C’est pour cela qu’il est nécessaire que les citoyens des pays occidentaux, et notamment la France, prennent leurs responsabilités et poussent les gouvernements à venir en aide à l’Etat irakien.

Informations complémentaires

      Pour être informé de l’évolution de la situation, vous pouvez suivre le compte twitter de Romain Caillet, qui est membre de l’Institut français du Proche-Orient et spécialiste de la question djihadiste.

Quelques liens

Un documentaire à voir absolument : Les chtis d’Allah le gang de Roubaix.

Irak : les jihadistes se rapprochent de Bagdad

Leave a Reply

Translate »