was successfully added to your cart.

Un jeune Palestinien s’immole pour protester contre le leadership à Gaza /i24 News

_

Un jeune Palestinien s’immole pour protester contre le leadership à Gaza

Écrit parLaura JeanneauFathi Harb s’est immolé par le feu à Gaza, le 20 mai 2018
i24NEWS
Un Palestinien d’une vingtaine d’années s’est immolé par le feu, samedi soir à Gaza, dans le quartier de Sheikh Radwan.D’après des témoins présents sur place, le jeune homme, père de deux enfants, a blâmé les dirigeants palestiniens pour la situation dans l’enclave côtière et la pauvreté de sa famille avant de verser un produit inflammable sur lui et de l’embraser.Dans une vidéo filmant la scène, on peut voir Fathi Harb en feu, entouré de plusieurs passants tentant d’éteindre les flammes brûlant son corps.Le jeune palestinien, évacué vers l’hôpital, a survécu à ses blessures et se trouve actuellement dans un état jugé modéré.
La famille de la victime et ses proches ont indiqué que Fathi Harb ne souffrait d’aucune pathologie mentale mais qu’il était désespéré depuis que son frère avait été blessé lors des manifestations de la Marche du retour.i24NEWS Photo de Fathi Harb, le jeune Palestinien qui s’est immolé par le feu
i24NEWS
Selon certains médias, le jeune homme est un employé de l’Autorité palestinienne qui n’a pas reçu de salaire depuis plusieurs mois alors que sa femme est enceinte de leur troisième enfant.Le gel des allocations de travail dans la bande de Gaza a été décidé par Mahmoud Abbas et son administration pour faire pression sur leur rival, le Hamas, au pouvoir dans l’enclave palestinienne depuis 2007.Si des tentatives de réconciliation entre les frères ennemis ont à plusieurs reprises vu le jour, elles ont pour le moment toujours fini par échouer.ABBAS MOMANI (AFP/Archives) Le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie, le 14 mai 2018
ABBAS MOMANI (AFP/Archives) D’après plusieurs sources – y compris israéliennes – la situation dans l’enclave palestinienne est de plus en plus alarmante. »Vous pouvez voir des gens manger dans les poubelles à Gaza », a rapporté à la chaîne Hadashot Adnan Abu Uda, après l’incident de samedi soir. »Sans blâmer qui que ce soit […], nous avons besoin d’un changement drastique pour donner de l’espoir à ces gens », a précisé le journaliste local.Si certains membres de l’opposition israélienne ont par le passé appelé leur gouvernement à « intervenir immédiatement à Gaza », le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a quant à lui estimé qu’ »il n’y a pas de crise humanitaire » dans l’enclave palestinienne, rappelant que « le Hamas a injecté 260 millions de dollars dans la fabrication de roquettes et dans le creusement de tunnels dans la bande de Gaza l’année dernière ».déo filmant la scène, on peut voir Fathi Harb en feu, entouré de plusieurs passants tentant d’éteindre les flammes brûlant son corps.Le jeune palestinien, évacué vers l’hôpital, a survécu à ses blessures et se trouve actuellement dans un état jugé modéré.
La famille de la victime et ses proches ont indiqué que Fathi Harb ne souffrait d’aucune pathologie mentale mais qu’il était désespéré depuis que son frère avait été blessé lors des manifestations de la Marche du retour.i24NEWS Photo de Fathi Harb, le jeune Palestinien qui s’est immolé par le feu
i24NEWS
Selon certains médias, le jeune homme est un employé de l’Autorité palestinienne qui n’a pas reçu de salaire depuis plusieurs mois alors que sa femme est enceinte de leur troisième enfant.Le gel des allocations de travail dans la bande de Gaza a été décidé par Mahmoud Abbas et son administration pour faire pression sur leur rival, le Hamas, au pouvoir dans l’enclave palestinienne depuis 2007.Si des tentatives de réconciliation entre les frères ennemis ont à plusieurs reprises vu le jour, elles ont pour le moment toujours fini par échouer.ABBAS MOMANI (AFP/Archives) Le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie, le 14 mai 2018
ABBAS MOMANI (AFP/Archives) D’après plusieurs sources – y compris israéliennes – la situation dans l’enclave palestinienne est de plus en plus alarmante. »Vous pouvez voir des gens manger dans les poubelles à Gaza », a rapporté à la chaîne Hadashot Adnan Abu Uda, après l’incident de samedi soir. »Sans blâmer qui que ce soit […], nous avons besoin d’un changement drastique pour donner de l’espoir à ces gens », a précisé le journaliste local.Si certains membres de l’opposition israélienne ont par le passé appelé leur gouvernement à « intervenir immédiatement à Gaza », le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a quant à lui estimé qu’ »il n’y a pas de crise humanitaire » dans l’enclave palestinienne, rappelant que « le Hamas a injecté 260 millions de dollars dans la fabrication de roquettes et dans le creusement de tunnels dans la bande de Gaza l’année dernière ».

Leave a Reply

Translate »