was successfully added to your cart.

Un nouveau document suggère que le père de Magda Goebbels était juif 21/08/2016 / i24NEWS

By 5 mai 2018Monde

La famille Goebbels et Adolphe Hitler
Dans son journal, Joseph Goebbels raconte que sa femme avait découvert un détail étonnant sur son passé

Un nouveau document retrouvé dans des archives à Berlin suggère que le père biologique de Magda Goebbels, la femme du ministre de la Propagande du régime nazi Joseph Goebbels, était juif, rapporte dimanche le site d’information israélien Ynet.

Le document, découvert par l’écrivain et historien Oliver Hilmes, et publié dans le journal allemand Bild, apporte une nouvelle lumière sur les origines de la femme d’un des plus importants responsables politiques de l’Allemagne nazie.

Selon le document, Magda aurait tenté de cacher sa filiation juive. Jusqu’à présent, elle était considérée comme la fille de l’ingénieur Oskar Ritshel et d’Auguste Behrend, mariés en 1901.

Cependant, seul le nom de Behrend figure sur le certificat de naissance de Magda.

En 1904, Behrend et Ritshel divorcèrent, et Behrend se remaria quatre ans plus tard, avec un homme d’affaires juif, Richard Friedlander, avec qui elle s’installa à Bruxelles.

Le document retrouvé dans les archives est la carte de résidence de Friedlander, qui stipule que Magda est en réalité sa fille biologique.

Par ailleurs, dans son journal, Joseph Goebbels raconte qu’en 1934, sa femme avait découvert une chose « choquante » et « horrible » concernant son passé.

Une découverte qui pourrait être liée au moment où Magda apprit l’existence de la liaison entre Friedlander et sa mère avant que celle-ci ne rencontre Behrend , appuyant ainsi la thèse de la paternité de l’homme d’affaire juif.

Après l’arrivée des nazis au pouvoir, Friedlander fut arrêté et envoyé au camp de concentration de Buchenwald, près de Weimar en Allemagne, où il périt en 1939. A aucun moment, Magda n’essaya de le sauver.

Joseph Goebbels et sa femme Magda représentaient la famille aryenne « idéale » pour le régime nazi.

A la fin de la guerre, Magda écrit une lettre d’adieu à son fils Harold, issu de son premier mariage, qui était un prisonnier de guerre au Canada.

Dans la lettre, Magda annonca qu’elle allait se tuer avec ses six enfants et son mari, Joseph Goebbels, ce qu’ils firent le 1er mai 1945.

Magda Goebbels joua un rôle souvent comparé à celui de « Première dame » du Troisième Reich, en participant aux cérémonies officielles et en se présentant comme la « plus grande mère du Reich ».

Leave a Reply

Translate »