Un simple extrait d’un article de Franck Viola est déjà suffisant. Le ministère d’apôtre aujourd’hui. Vous avez dit APÔTRE ?

By 8 juin 2020juin 10th, 2020Le mot du jour

Le ministère d’apôtre aujourd’hui

Il ne manque pas aujourd’hui de ces « apôtres » modernes, fiers et ambitieux, qui se désignent eux-mêmes leur vocation, et qui courent partout dans le Corps de Christ, pour proclamer des décrés autoritaires, s’accaparer des disciples et se construire des empires. Par conséquent, un grand nombre de chrétiens en ont conclu qu’il n’existerait plus d’apôtres aujourd’hui.

Sachez cependant qu’il n’en est rien. Dieu a élevé, en ce siècle, d’authentiques travailleurs apostoliques. Ce sont ceux qui ont marché — et qui marchent — dans l’esprit de Paul. Comme Paul, ces travailleurs ne cherchent pas à se bâtir des empires chrétiens ni à créer des mouvements. Et ils ne recherchent pas non plus la gloire et la renommée des hommes (1 Cor. 1:13; 3:7,21).

A quoi ressemble donc un travailleur apostolique contemporain? Si vous appartenez à une église institutionnelle, vous n’en avez probablement jamais vu. Bien-sûr, vous avez vu ceux qui se revendiquent d’être apôtres. Ou du moins, vous avez entendu parler d’hommes auxquels on attachait le titre d’apôtre. Mais de tels hommes manquent souvent les qualités du véritable travailleur.

Les vrais travailleurs, ce sont ceux, au contraire, qui se cachent, et non ceux qui se mettent en avant. Le plus souvent, leur travail passe inaperçu. Leur service ne se fait pas remarquer. Les vrais travailleurs ne bâtissent pas dénominations, programmes, missions, bâtiments, ni organisations para-ecclésiastiques! Ils bâtissent exclusivement l’ekklesia de Jésus-Christ! (Remarquez que Dieu utilise ceux qui ont le coeur humble pour la construction de Sa maison — Es. 66:1-2.)

De plus, ils n’annoncent pas sur tous les toits qu’ils sont apôtres! D’ailleurs, il y a de grandes chances qu’ils n’utilisent même pas ce terme. Et comme ils ne se joignent pas aux dernières modes ecclésiastiques, ils n’appartiendront probablement à aucun mouvement organisé, ni aucune église institutionnelle. Et, généralement, vous ne les trouvez pas dans les journaux chrétiens.

Quoiqu’ils soient moins nombreux que ces « super-apôtres » bruyants et extravagants de notre temps, les vrais travailleurs effectuent une oeuvre plus profonde et plus utile pour le Seigneur, en vue de l’accomplissement de Son dessein éternel en Christ, parce qu’ils construisent Son église, à Sa façon.

Tout ceci pourrait se résumer comme suit: les chrétiens modernes doivent être conscients de leur besoin du ministère apostolique, généreux dans leur soutien des travailleurs apostoliques, mais méfiants vis-à-vis de ceux qui revendiquent le statut d’apôtre.

Leave a Reply

Translate »