was successfully added to your cart.

Un témoignage et un appel!

By 29 mars 2014 Lève-toi !

France- St Mandé: un jeune juif de 17 ans agressé par des noirs et des maghrébins témoigne

1484727_10152078218738918_1695651182_n

Mercredi 27 Mars. Il était 17H45, cinq individus sont venus m’agresser. Moi, ma copine et sa copine. Apparemment pour un regard. Jusque là tout est banal. Rien de grave me direz-vous ? Oui mais comprenez bien que ce n’est pas si simple que ça.

Je dois d’abord vous dire que je ne suis absolument pas bagarreur, je n’aime pas ça. J’ai 17 ans, et j’avais jamais vécu de situation pareille. Mais j’ai été obligé de me défendre, j’ai du pour la première fois de ma vie, mettre une gauche à quelqu’un. Ca a marché, il est tombé par terre. Oui mais le problème c’est qu’ils étaient cinq.

Plus grands que moi, surement remontés contre ce qu’ils appellent les « petits gosses de riches en canada goose ». Ils s’en sont pris à moi, à ma copine et aussi à la copine de ma copine. Pour un téléphone.

J’ai été mis à terre après avoir couché le premier individu. C’est à ce moment là qu’ils ont manifesté leurs courage en venant me taper à trois, alors que j’étais à terre : Bravo messieurs. Puis ils ont arraché le téléphone de ma copine, avant de prendre la fuite. Je vous passe les détails, j’ai récupéré le téléphone de ma copine, parce que j’ai couru après ces 5 mecs, qui venaient de me mettre en sang. J’ai couru de haine, j’ai couru de rage, et j’ai couru à travers Saint Mandé, pour récupérer un iPhone. Il s’est avéré que le jeune homme a vu ma détermination à récupérer ce téléphone, il me l’a rendu avant de s’en aller en courant, presque fuyant devant les mots que j’ai prononcé devant lui. Je lui ait dit que j’avais pas peur de son 1m90, qu’il méritait aucun respect à cause de sa lâcheté, et que s’il fallait, je lui courrais après toute la soirée, sans crainte, pour ce téléphone. Tout le monde ma dit que j’ai été courageux, mais concrètement c’est pas ce que je cherchais, c’est pas les honneurs, c’est pas les plaintes que je cherchais, je voulais juste passer une fin d’après midi, tranquille. Mais non.

Bilan final, j’ai actuellement un coquard à l’oeil gauche, j’ai des ecchymoses sur les cotes, j’ai pas dormi cette nuit. J’ai des cernes jusqu’au cou, je boite un peu, j’ai des bosses un peu partout, mais ça aussi je m’en fous.

Je veux juste qu’un message passe: notre sécurité est en jeu

Vous, juifs. Ecoutez bien. Et d’abord, comprenez bien que je ne me prête aucune qualité de meneur de groupe, ou quoi que ce soit. Mais il faut que vous compreniez, que notre sécurité est en jeu.

Si cette agression s’est passée à Saint Mandé, sur 3 jeunes gens, en Canada GoosePJS, et The Kooples, ce n’est pas pour rien.

Si les individus étaient maghrébins et noirs, ce n’est pas pour rien non plus.

Vous savez je doutais un peu du caractère antisémite de cette agression, je me disais juste qu’ils avaient besoin de cet iPhone.

Je m’appelle Ruben, je ressemble à tout sauf à un auvergnat, mes parents sont juifs tunisiens

Mais concrètement, je m’appelle Ruben, je ressemble à tout sauf à un auvergnat, mes parents sont juifs tunisiens, j’habite près de Saint Mandé, j’ai une coupe disons commune à tout les feujs, les yeux marrons, un nez bien juif, et je porte sur mon visage, mon identité. C’est un fait, et j’en suis fier. Mais c’est à cause de ce fait, et j’en suis persuadé, que Mercredi, j’ai été roué de coup. Et il faut bien le comprendre. Ces « garçons » s’en sont pris volontairement à des juifs de Saint Mandé, parce qu’ils pensent que les Juifs en général sont riches, et surtout à Saint Mandé, mais vous savez, c’est faux.

Pour acheter ma The Kooples, j’ai travaillé.

Pour acheter mon iPhone 5, j’ai travaillé.

Pour m’acheter les habits que je voulais, ma soeur a travaillé.

J’en appelle aux parents de mes agresseurs : Inculquez des valeurs a vos enfants

Mes grands parents sont arrivés en France dans les années 60, ils ont tout bâtis, alors qu’ils partaient de rien, comme les parents de mes agresseurs aujourd’hui, c’est simplement que mes grand parents avaient envie de ne rien devoir a personne. Ils avaient envie de nous mettre à l’abri. Ma grand mère a travaillé 20 ans sur des marchés sans se plaindre. Juste pour offrir à ma mère l’éducation qu’elle a. Aujourd’hui, j’en appelle aux parents de mes agresseurs : Inculquez des valeurs a vos enfants. Apprenez leur que bien mal acquis ne profite jamais. Apprenez leur qu’on peut gagner de l’argent sans vendre de shit, oui c’est dur, mais c’est la vie, ce sera toujours dur.

Et si aujourd’hui je me permets de faire le beau avec mon scooter, et de montrer la Magen David en or que Mamie m’a acheté, c’est que je sais que je n’ai rien volé a personne. Je n’ai dans l’absolu pas à avoir peur.

Mais les choses ont changé.

Toute la journée ma soeur m’a dit « à l’époque, ça se réglait sur place ces histoires, les premiers qui étaient à terre fermaient leur bouches et rentraient chez eux ».

Comprenez bien que la récidive va arriver

Oui mais ma soeur, les temps ont changé. Ne vous étonnez plus d’apprendre que vos enfants se sont fait insulter. Ne vous étonnez plus de ne plus dormir la nuit parce que vous avez appris l’agression d’un de vos proches. Ne vous étonnez plus de la peur qui règne. Tout ça devient normal en France, en Mars 2014.

Pour que vous compreniez bien que la récidive va arriver, je dois aussi vous dire qu’après cette agression, j’ai été déposé plainte. Vous savez ce que m’a répondu l’officier de Police Judiciaire ?

Il m’a dit :

« De toute façon même si on les arrête, ils vont pas prendre grand chose, la semaine dernière y’a eu la même chose, et les types sont rentrés chez eux ».

Voila. C’est ça qui m’a fait mal. C’est pas leurs coups vous savez, j’ai vécu des choses bien plus dures dans mon enfance, les hôpitaux, les comas, les opérations, les douleurs, je connais, et certes on dirait pas comme ça, mais ne vous inquiétez pas, les coups ne me font pas mal. Mais par contre, me dire que ces « hommes » peuvent recommencer, à tout moment, ça me hante. La seule réponse que la justice française m’a apporté a été « De toute façon même si on les arrête, ils vont pas prendre grand chose ».

Mal au coeur pour les futures victimes de ces messieurs

J’ai mal à la France, j’ai mal au coeur pour les futures victimes de ces messieurs. J’ai peur de leur actes futurs, j’ai peur de ce qu’ils peuvent faire par la suite.

Si j’avais pas réagi ? Si j’étais arrivé 10 minutes plus tard au rendez vous avec mes copines, et qu’elles s’étaient faites agresser par 5 individus ? Est ce qu’elles auraient eu un coquard à ma place ?

Je vous demande juste de faire attention à vous, peu importe vos âges, vous êtes des trésors pour ces animaux. Vous avez une âme juive, et dans cette âme juive, il y a l’éducation que nous avons, notre envie de vaincre, et c’est cette détermination qu’ils rouent de coups. Ils en veulent certes à votre iPhone, mais croyez moi, ils n’auraient jamais pris à parti si je m’appelais Mohamed. Et ça je vous le garanti.

J’aimerais aussi remercier ces visages que j’ai vu aujourd’hui qui m’ont dit « T’as pas à avoir peur, on va les retrouver. »

Et sans rentrer dans le débat, je vous en supplie, arrêtez de parler à tord et à travers des mouvements de défense. Ils sont là pour vous, et si aujourd’hui vos enfants peuvent encore prendre le métro c’est parce que de l’autre coté, chez les agresseurs, ils savent qu’on a chez nous, des garçons qui n’ont pas peur. Ils savent que nous pouvons nous défendre.

Voila, il est maintenant 3H45, je vais aller dormir, ou du moins je vais essayer, d’oublier de penser à cette France qui va mal, et à cette tension que je sens quand je passe à Porte de Montreuil, je vais essayer de faire abstraction de tout ça, et pour finir je vais vous demander à tous, de faire attention.

Attention à vos enfants, vos parents, attention dans le métro.

L’air est irrespirable à Paris quand on est juif, mais nous ne sommes pas chez nous il faut le comprendre

Notre pays est Israël, et on doit tous y aller. Mais avant il faut rester en France, du temps que les opportunités de faire cette alyah arrivent. D’ici là, faites attention à vous.

Shabbat Shalom.
Ruben

Leave a Reply

Translate »