Une remise à zéro mondiale du coronavirus (Covid-19) semble être dans l’air ! par Christocentré

By 22 septembre 2020CORONAVIRUS

Une remise à zéro mondiale du coronavirus (Covid-19) semble être dans l’air !

par Christocentré

Par Constance CumbeyJ’admets que de profonds soupçons pèsent sur la chaîne des événements de ces dernières semaines, à partir du 31 décembre 2019, date à laquelle le coronavirus de Wuhan a été généralement annoncé. Lorsque, quelques semaines plus tard, un changement total dans nos vies s’est produit pratiquement du jour au lendemain, j’ai personnellement eu le sentiment que cela se produisait beaucoup trop rapidement et efficacement pour être exactement comme annoncé. Les newagistes que j’ai analysés et dont j’ai fait état à partir de 1981 avaient un slogan qu’ils utilisent toujours : Crise = Opportunité. Qu’il s’agisse d’une crise créée artificiellement ou non, elle représentait certainement une formidable opportunité pour ceux qui souhaitaient inaugurer un gouvernement mondial et/ou une « gouvernance mondiale ». « Gouvernance mondiale » est un euphémisme mondialiste populaire destiné à calmer les craintes de ceux qui craignent à juste titre un gouvernement mondial totalitaire.

coronavirus reset1

Un échantillon de ma recherche Google de ce soir !

Au début de février, j’ai commencé à partager par téléphone mes inquiétudes avec d’autres concernant le fait que ce qui était probablement sur le point de se produire était une « remise à zéro ». Par la suite, j’ai lancé une recherche Google avec « coronavirus » et « remise à zéro mondiale » comme mots clés et j’ai immédiatement trouvé plusieurs analyses proposant cela à partir de sources variées.

Javier Solana, que j’ai analysé et commenté pendant près de 25 années complètes (à partir du 22 novembre 1995), a été signalé malade et hospitalisé avec le coronavirus. Comme il a souvent été proclamé l’un des plus grands leaders mondiaux de la gouvernance mondiale, j’ai noté dans ses tweets d’hôpitaux qu’il regrettait que les structures nécessaires à la gouvernance mondiale n’aient pas été mises en place avant la crise du Covid-19. À la fin de la semaine dernière, il a écrit un article, « Our Finest Hour« , publié conjointement par Project Syndicate et le World Economic Forum. Il y décrit son admiration pour Sir Winston Churchill et écrit que cette crise, comme le leadership de Churchill dans la Seconde Guerre Mondiale, pourrait être notre meilleure opportunité. Pas trop alarmant, jusqu’ici, sauf quand il est entré dans une discussion sur le fait qu’il était impératif que nous ne retournions pas à nos anciennes structures. Encore plus alarmant, il a appelé à une mobilisation des dirigeants et à une « démobilisation » des masses en italique !La conservatrice Fondation Forbes a publié un article sur la « Grande remise à zéro du Coronavirus » et elle appelle également à une refonte de la gouvernance mondiale.

Cela se produira-t-il ? Mon intuition est que c’est ce qui se produira très probablement — et bientôt. Les noms appelant à un gouvernement mondial ces derniers jours incluent maintenant Mikhail GorbachevGordon Brown (ancien Premier ministre de Grande-Bretagne et leader de la restructuration financière du G20 en 2008.)Suis-je suspicieuse sur les origines de cette crise ? Oui ! Le 18 octobre 2019, un exercice mondial « Event 201 » a eu lieu à New York. Il a été coparrainé par le Forum économique mondial, la Fondation Bill & Melinda Gates, et l’Université Johns Hopkins. Les scénarios présentés lors de cet événement étaient très similaires à ce qu’il s’est produit depuis. Cet événement comportait des diapositives et vidéos élaborées sur GNN (un jeu de mots avec CNN) d’une pandémie mondiale provoquée par un coronavirus passant des porcs brésiliens aux humains et circulant ensuite à l’échelle mondiale, faisant s’effondrer l’industrie du voyage, les banques et l’économie globale dans le processus. Des discussions prolongées ont eu lieu sur la nécessité éventuelle de verrouiller Internet pour empêcher « les fausses informations et la désinformation ».

Moins d’un mois plus tôt, le 20 septembre 2019, le BiometricUpdate.com a publié au sujet de l’alliance ID2020 un article manifestement audacieux sur la combinaison de l’identité numérique universelle avec la vaccination. Le 26 mars 2020, ils ont ajouté ce que j’appelle un supplément intitulé « couvrez votre postérieur » à l’article disant qu’il ne s’agissait pas de suivi comme le prétendaient les « théoriciens du complot ». Pour citer Shakespeare, « m’est avis que madame réagit un peu trop. »

coronavirus reset3
Vendredi soir dernier, comme presque tout le monde, j’étais une prisonnière virtuelle chez moi, tout étranger constituant un « rassemblement illégal », a entendu le commentateur de CNN, Cooper Anderson, interviewer Emily Baumgaetner, journaliste médicale pour le Los Angeles Times. Je me suis assise et ai écouté très attentivement. Elle parlait d’un programme anti-pandémie qui aurait été annulé par le président Trump. Elle a dit que Trump n’avait pas annulé le programme, mais avait pris la décision de ne pas refinancer le programme. Le programme était constitué de scientifiques chinois et américains travaillant dans un établissement en Chine (je pense qu’elle a dit Wuhan, Chine, mais je n’ai pas de transcription.) Ils étudiaient la transmission de virus des animaux aux humains – plusieurs centaines de variétés d’agents viraux.Hmmm ! Eh bien, je lis probablement trop entre les lignes, mais mes soupçons que cela pourrait avoir été un événement planifié persistent tout à fait. Des trillions de dollars et des plans de sauvetage ne sont certainement pas viables. Je ne veux pas attraper la maladie, je prendrai donc mes précautions, mais je crois que nous sommes entrés dans une phase très dangereuse de l’histoire humaine qui aura très probablement la signification prophétique la plus profonde.

J’apprécierais vos commentaires et vos prières. Restez à l’écoute !

 

Leave a Reply

Translate »