Une ville biblique de l’époque du roi David a découvert (Vidéo)

Des chercheurs de l’Université hébraïque de Jérusalem, de l’Israel Antiquities Authority et de l’Université Macquarie de Sydney, en Australie, pensent avoir découvert la ville philistine de Ziklag, proche de Kiryat Gat, immortalisée dans le récit biblique à plusieurs reprises…….Détails et Vidéo……..


Ziklag est mentionné à plusieurs reprises dans la Bible en relation avec David (dans les livres de  Samuel).
Selon le récit biblique, Akish, roi de Gat, permit à David de trouver refuge à TZiklag en fuyant le roi Saül.
De là, David partit pour être fait roi à Hébron. Selon les Écritures, Ziklag a également été le théâtre d’un événement dramatique au cours duquel les Amalécites, nomades du désert, ont envahi et incendié la ville, capturant femmes et enfants.
Les fouilles, qui ont débuté en 2015 sur le site de Khirbet a-Ra’i dans les contreforts de la Judée – entre Kiryat Gat et Lachish, se sont déroulées en coopération avec le Prof. Yosef Garfinkel, directeur de l’Institut d’archéologie de l’Université hébraïque de Jérusalem, Saar Ganor, de l’autorité des antiquités israéliennes, et le docteur Kyle Keimer et Dr. Gil Davis de l’Université Macquarie à Sydney, en Australie.
Les fouilles ont été financées par Joey Silver de Jérusalem, Aron Levy du New Jersey, la famille Roth et Isaac Wakil, tous deux de Sydney.
Les fouilles ont duré sept saisons et de vastes zones ont été découvertes, environ 1 000 m².
Le nom de Ziklag est inhabituel dans le lexique des noms en Terre d’Israël, car il n’est pas local, c’est un nom philistin, donné à la ville par une population étrangère d’immigrés venue de la mer Égée.
La preuve d’une ville de l’ère philistine a été trouvée sur place, celle-ci datant du 12 au 11ème siècle av JC.
Des structures de pierre spacieuses et massives ont été découvertes, contenant des motifs typiques de la civilisation philistine.
Des outils en pierre et en métal ont été trouvés.
Des découvertes similaires de cette époque ont été découvertes dans le passé lors de fouilles à Ashdod, Ashkelon, Ekron et Gath, les villes des Seigneurs des Philistins.
Au-dessus des vestiges de la ville philistine se trouvait les restes d’un village rurale du temps du roi David, du début du 10ème siècle av JC.
Cette ville a été détruite par un violent incendie qui a détruit les bâtiments. Près de cent vases de poterie complets ont été trouvés dans les différentes salles.
Celles-ci sont identiques à celles trouvées dans la ville juive fortifiée contemporaine de Khirbet Qeiyafa, identifiée comme étant le Sha’arayim biblique, dans les contreforts de la Judée.
Les tests au carbone 14 datent le site de Khirbet a-Ra’i au temps du roi David.
La vaste gamme de jarres témoigne de la vie quotidienne intéressante au cour du règne du roi David. Au cours des fouilles, de grandes quantités de pots de stockage ont été découverts – moyens et grands – utilisés pour stocker l’huile et le vin. Des cruches et des bols ont également été trouvés décorés dans le style connu comme « rouge glissé et brûlé à la main », typique de la période du roi David.
À la suite d’une étude archéologique régionale sur les contreforts de la Judée, dirigée par les professeurs Garfinkel et Ganor, une image de la population de la région au début de l’ère monarchique se dessine: les deux sites de Ziklag et de Sha’arayim sont situés à la frontière occidentale du royaume.
Ils sont tous deux perchés au sommet de collines surplombant les principales routes empruntant le pays des Philistins et la Judée: Khirbet Qeiyafa, dans la vallée de l’Elah, se trouve en face du Philistin Gath et Khirbet a-Ra’i, en face de Ashkelon.
Cette description géographique trouve son écho dans la Lamentation du roi David, dans laquelle il pleure la mort du roi Saül et de Jonathan dans leur bataille contre les Philistins: « Ne le dites pas à Gath, ne le publiez pas dans les rues d’Ashkelon. »

Source Koide9enisrael

Leave a Reply

Translate »