Skip to main content

USA : La haine des gauchistes envers Donald Trump va se retourner contre eux

By 20 juin 2022TRUMP
PUBLIÉ PAR MAGALI MARC LE 19 JUIN 2022

Les gauchistes ont tellement attisé la haine de Donald Trump qu’il est devenu le politicien le plus connu dans le monde. Les Américains en ont marre d’assister à la déchéance de leur pays. Ils comprennent que seul Donald Trump est capable d’arrêter l’hémorragie. Il connaît les ficelles du métier, il saura, cette fois se prémunir contre les RINOs et contre les taupes du marécage qui ont tout fait pour lui nuire et il sera capable de s’entourer de personnes compétentes qui partageront ses objectifs. Un sondage récent montre qu’il a déjà plus d’appui pour la présidentielle de 2024 que Joe Biden.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Leann Horrocks, paru sur le site d’American Thinker, le 18 juin.

**********************

Donald Trump est le seul qui peut sauver l’Amérique

Normalement, lorsque les gauchistes veulent que vous évitiez une chose qu’ils n’aiment pas, ils l’ignorent tout simplement. Ils s’assurent que la presse ne la mentionne pas, et ils crient tous, aussi fort que possible, à propos de tout ce qui leur vient à l’esprit. Ce n’est pas ce qu’ils ont fait dans le cas de Donald Trump. Ils pensent que la haine qu’ils ont attisée contre Donald Trump est la meilleure idée qu’ils aient jamais eue. Ils peuvent mettre beaucoup de gens en colère à propos de n’importe quoi, mais la colère est difficile à maintenir – elle est fatigante. La haine, par contre… est une chose qui se conserve. Elle vit par elle-même; on ne peut pas la tuer.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :


La gauche a enfourché ce canasson et elle est obligée de le monter jusqu’au bout . Mais c’est un cheval se fiche pas mal du cavalier. Elle est incapable de mettre fin à la séquence d’événements qu’elle a mis en branle.

C’est en partie parce que ce n’était pas vraiment l’idée de ses idiots utiles de mettre ce plan à exécution ; tout cela faisait partie de la Grande Réinitialisation, et les gauchistes ne l’ont pas compris.

Ils se concentrent sur des objectifs à portée de la main, comme faire en sorte que leurs amis les aiment, donner un sens à une vie sans religion ni croyance d’aucune sorte, ou se faire réélire.

Alors comment toute cette histoire de haine a-t-elle commencé ?

Cette poussée de haine n’était en fait qu’une partie d’un plan plus global. Quand vous regardez ça avec 20 000 pieds de hauteur, le plan global incluait l’élimination des leaders forts. Il est beaucoup plus difficile de diriger en étant positif que d’attaquer sans arrêt son adversaire.

Les leaders compétents et dotés de principes qui ont un objectif positif sont dangereux pour la foule des Soros-Schwab-Davos-Bilderberg car ils ne peuvent pas être contrôlés. Cela est particulièrement vrai si l’objectif positif d’un leader est basé sur le nationalisme. Le nationalisme est de la kryptonite pour les Superman du Great Reset (la Grande Réinitialisation) . En 2016, la gauche a sorti l’artillerie lourde.

La stratégie était au point ; les gauchistes n’avaient besoin que de la présidence d’Hillary pour achever le naufrage des États-Unis, et les Great Resetters étaient heureux.

Incroyablement (pour eux), cela n’a pas fonctionné, et Donald Trump a été élu. Zut !

Contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays, le grand nombre de taupes insérées dans le gouvernement à Washington n’ont pas pu empêcher le Président Trump de réussir, et encore moins le larguer. Ils se sont épuisés à essayer. Les pontifes de la Grande Réinitialisation ne sont pas idiots ; après tout, ils ont élaboré un plan pour s’emparer du monde, et il fonctionne.

Donald Trump était un obstacle, et ils étaient pressés.

Les gens qui dirigent la Grande Réinitialisation sont vieux, laids et méchants – ils savent qu’ils ne peuvent pas se présenter aux élections, et ils sont confrontés au fait qu’ils ont émasculé presque tous ceux qu’ils contrôlent.

Alors que faire de Donald Trump ?

Ils allaient devoir le tuer, ce qui en ferait un martyr, ou faire en sorte que les gens le détestent personnellement. Ils devaient faire en sorte que personne ne veuille avoir affaire à lui. Le feu vert a donc été donné à toute expression de haine, à quelque niveau que ce soit. Les principaux gauchistes avaient affiné ces compétences depuis un certain temps. Les célébrités étaient en compétition à qui parviendrait à insulter Donald Trump le plus fortement.

Donald Trump ne faisait rien de mal, alors ils ont abordé un angle personnel.

Nancy Pelosi l’a traité d’« obèse morbide ».

Steven Colbert a déclaré lors de son émission que la bouche de Trump n’était bonne que « comme support pour le c— de Poutine ».

Rien n’était trop vulgaire ou indigne d’eux. Toutes ces personnes vivent dans leur propre monde et ne comprennent pas les États-Unis.

Les Américains ne se mettent pas à détester quelqu’un sur commande.

Certains d’entre nous réfléchissent. Aucun d’entre nous n’a la même haute opinion des célébrités et des politiciens qu’ils ont d’eux-mêmes. Le truc avec la haine, c’est qu’elle ne meurt pas, mais elle peut se transformer.

Nous avons vu ce que Donald Trump faisait, et nous avons aimé cela.

Ses ennemis ne nous convaincront jamais qu’il mérite autant de haine, et ils ne nous convaincront jamais qu’il n’a pas été réélu.

Une pluralité d’Américains ne le détestent pas, et même s’ils n’aiment pas son style, ils souhaitent sont retour. Il y a d’autres leaders aux alentours. Contrairement aux vieux chevaux de guerre démocrates, les Républicains n’ont pas démoli tous les candidats juste pour rester au pouvoir.

Il y a plusieurs non-gauchistes qui pourraient faire un bon président. Il y a des tonnes de personnes qui feraient d’excellents et efficaces membres du Cabinet.

Les Démocrates semblent être incapables d’en trouver ne serait-ce qu’un seul. La gauche est allée trop loin.

Les gauchistes ont toujours dit : « Si nous contrôlions tout, nous mettrions en œuvre nos idées, et les choses seraient si bien que tout le monde oublierait qu’il y a eu une opposition crédible ».

Comme le chien qui court après l’autobus et finit sous les roues, ils ont maintenant un problème. Bien sûr, leurs idées ne fonctionnent pas ; elles n’ont jamais fonctionné. Votre gauchiste moyen est soit dans le déni, soit en état de choc face aux résultats de ses dirigeants.

Qui s’attendait à ça ? Les Grands Réinitialisateurs le savaient, et ils sont contents ; leur projet consiste à détruire l’Amérique, et ils le poursuivent à un rythme soutenu.

Des compétences normales ou même bonnes en matière de leadership ne sont pas suffisantes pour faire face aux ravages que seulement deux ans de contrôle gauchiste nous a fait subir, et elles ne peuvent pas non plus freiner l’élan de la Grande Réinitialisation.

La plus grande conséquence, non-voulue par les gauchistes, a été qu’en d’essayant de retourner le monde contre Donald Trump, en s’acharnant constamment sur lui, le résultat est qu’il est le seul dont tout le monde connaît le nom. Ils le connaissent un peu mieux. Ils regardent aussi le passé, maintenant qu’il n’est plus en fonction, et ils voient ce qu’il a fait, Alors ils veulent qu’il revienne.

On pourrait dire qu’ils veulent quelqu’un comme lui, mais en plus gentil. Mais qui d’autre peut faire ce dont lui seul est capable ? Qui d’autre peut dire ces choses et être pris au sérieux ?

– Redémarrez tous les pipelines de carburant qui ont été arrêtés, y compris Keystone, et faites-le maintenant.
– « Drill Baby Drill » (Reprenez le forage pétrolier)
– Sécurisez la frontière.
– Chine, si vous attaquez Taïwan, vous serez détruits. Vous êtes vulnérables sur de nombreux fronts face à un adversaire qui en a la volonté.
– Russie, si vous n’arrêtez pas de vider vos arsenaux sur des Ukrainiens innocents, vous ne serez plus jamais en mesure de bombarder qui que ce soit, jamais.

– Mexique et Amérique centrale, arrêtez ces migrants illégaux, ou il n’y aura pas de transferts d’argent des États-Unis vers vos pays – à quelque niveau que ce soit.
– Je sais reconnaître une « manifestation » quand j’en vois une, et ceci n’en est pas une.

– Il n’y aura pas d’incendie de commerces ni de piquetage de juges à leur domicile.
– La consommation de drogue en public entraînera une détention.
– Vendre du fentanyl est un délit passible de la peine de mort ; en posséder entraînera une détention immédiate et prolongée.

Tout nouveau président serait testé pendant un certain temps avant de pouvoir faire de telles déclarations. Mais on s’attendrait à ce que Donald Trump les fasse [dès son arrivée au pouvoir].

Son plus gros problème serait qu’il ne le fasse pas.

Les Américains sont tellement fatigués d’assister à la mort du pays qu’ils aiment qu’ils mettraient en accusation tout autre politicien qui le combattrait. Donald Trump est capable de le faire, et si nous pouvons le faire entrer en fonction, il le fera. Les deux premiers points de cette liste peuvent être réalisés dès le premier jour, ce qui arrêtera l’hémorragie. Les autres nécessiteront un peu de préparation mais sont réalisables.

M. Trump connaît les ficelles du métier, il saura obtenir une aide compétente et il n’a rien à perdre.
C’est un grand risque de donner à quelqu’un autant de pouvoir, alors pourquoi le ferions-nous ?

Parce qu’il y a autre chose que Donald Trump a et que les gauchistes ne peuvent pas voir. Contrairement à Joe Biden, Barack Obama, Hillary Clinton, Mitch McConnell, Merrick Garland, Susan Rice, et leurs semblables, lui il aime l’Amérique.

Aujourd’hui, il est le seul à pouvoir réparer rapidement les dégâts.

Malheureusement, notre système est tel que nous ne pouvons pas le mettre en place avant deux autres années.

Je prie pour que nous puissions tenir jusque là.

Prenez soin de vous, M. le Président.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Join the discussion One Comment

  • Danielle25 dit :

    Il est urgent que les choses changent aux USA. Je ne sais pas si Donald Trump est le seul à pouvoir le faire, mais il a l’expérience et la volonté de faire avancer les choses dans le bon sens. Pour les mondialistes, il est un dangereux électron libre qui veut contrecarrer leurs plans. Pour les USA, et par conséquent pour d’autres pays dont Israël, il serait une chance de restaurer ce qui a été détruit volontairement depuis ces derniers années. Le Seigneur a tout entre Ses mains…

Leave a Reply

Translate »