Vers un exode massif des Juifs européens selon le grand rabbin de Moscou / Europe Israël

By 3 octobre 2016mai 13th, 2020Monde


Vers un exode massif des Juifs européens selon le grand rabbin de Moscou

.

Confrontée au Brexit, l’Europe risque d’être écartelée entre l’islamisation radicale et l’antisémitisme d’extrême-droite, affirme Pinchas Goldschmidt, le grand rabbin de Moscou.

« La décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne pourrait à tel point déstabiliser la situation politique en Europe que les Juifs n’y seront plus en sécurité, et l’existence même des communautés juives locales sera mise en cause », a déclaré devant le Parlement européen Pinchas Goldschmidt, le président du Conseil des rabbins d’Europe.

À l’en croire, les Juifs européens auraient de nos jours l’impression d’être sur des rails, entre deux trains qui s’approchent à toute vitesse, écrit le journal The Independent. « Un train représente l’islam radical et le djihadisme, l’autre est l’antisémitisme de la vielle Europe, l’essor de l’extrême-droite. Les deux mettent en cause l’existence de la communauté juive européenne en tant que telle », fustige-t-il.

Les Juifs, poursuit-il, ont subi de plein fouet le choc des attaques de Paris, de Bruxelles, de Copenhague. Le Brexit, lui aussi, pourrait avoir un impact considérable sur la place qu’occupe la communauté juive en Europe.

Afin d’étayer ses dires, il met en avant les résultats de récents sondages selon lesquels 40% des Juifs français ont peur de porter les vêtements et symboles religieux faisant référence à leur confession. Selon M. Goldschmidt, des dizaines de milliers de Juifs ont déjà quitté la France et la Belgique et leur nombre ne cesse d’augmenter ces derniers temps. Pour y remédier, il conviendrait d’intensifier les efforts visant à intégrer les migrants dans la société européenne et de les initier davantage au système de valeurs européen.

« Si la situation actuelle ne change pas, l’UE risque de devenir une expérience avortée », met en garde le grand rabbin. « Si on faisait un saut en avant de 30 ans, que verrait-on? Serait-ce une Europe divisée, dont une partie est dirigée par les Frères musulmans et l’autre se trouve entre les mains de l’extrême-droite? », s’interroge-t-il.

Leave a Reply

Translate »