Skip to main content

Vidéo ados palestiniens présumés tués : vers une nouvelle affaire Al-Dura ? (Lemondejuif.info)

By 22 mai 2014Etz Be Tzion


PALLYWOOD

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Liberman, a fustigé mercredi les demandes de l’ONU et de la diplomatie américaine d’une enquête impartiale sur la mort présumée de deux jeunes Palestiniens, le 15 mai, près de Ramallah pendant des manifestations, les qualifiants d’”hypocrites”.

“Tsahal est l’armée la plus morale du monde, et Tsahal vérifie continuellement ses actions. Les États-Unis n’ont aucun droit de dire à Israël d’enquêter sur la mort de Palestiniens.”, a déclaré M. Liberman lors d’une visite à l’Université d’Ariel, en Samarie. “Nous examinerons cet événement conformément au code moral de l’armée israélienne”, a-t-il assuré.

“Nous rejetons ces demandes hypocrites de la communauté internationale”, a-t-il poursuivi, et d’ajouter “Je souhaite seulement que ce genre d’exigences soit appliqué dans d’autres cas, en Syrie entre autre, où environ 170 000 personnes ont été tuées et je n’ai vu aucune demande de la communauté internationale pour s’enquérir de ces meurtres”.

Les deux jeunes, âgés de 16 et 17 ans, ont été, d’après les Palestiniens, tués lors des manifestations pour la commémoration de la “Nakba” (catastrophe en arabe), le nom donné par les Palestiniens à la création d’Israël en 1948 et, selon eux, à la tragédie des réfugiés qui a suivi.

L’ONG Defense for Children International Palestine (DCI), a diffusé mardi une vidéo montrant les deux jeunes Palestiniens marchant avant de s’effondrer.

Brad Parker, un avocat de DCI cité par Ynetnews.com, n’exclut pas que les deux adolescents aient été mêlés à des violences. Pendant les manifestations, les soldats israéliens ont été la cible de jets de pierre et de bouteilles incendiaires.

Un porte-parole militaire israélien, le commandant Arye Shalicar, a indiqué que l’enquête de l’armée sur ces éventuelles victimes, n’avait pas à ce stade “établi de tirs à balles réelles”. “Ce film a été monté et ne reflète pas la réalité de la journée en question, de la violence”, a-t-il ajouté.

Selon un ancien officier du ministère de la Défense, “les chances d’une mise en scène sont assez élevées”, précisant que la façon dont les deux Palestiniens tombent, jette un doute sur l’authenticité des images, ajoutant “nous avons tous retenu la leçon du carrefour de Netzarim”, en référence à l’Affaire Al-Dura, le reportage controversé de France 2 et Charles Enderlin.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info

Note d’Etzbetzion : veuillez remarquer que les deux jeunes semblent avoir été « tirés comme des lapins » dans un environnement calme, entourés d’autres jeunes qui ne paraissent pas du tout excités, comme si les soldats israéliens les avaient tués « pour le plaisir ». Ceci n’est même pas logique et n’aurait de sens que si les Israéliens étaient de vrais sadiques assoiffés de sang… Pitoyable, cette mise en scène qui nous rappelle une autre fumisterie du même genre à Jénine il y a quelques années, où l’on voyait des soit disant morts emmenés sur des civières sauter de celles-ci dès le tournant derrière quelques arbres contourné, et on recommence !

Leave a Reply

Translate »