was successfully added to your cart.

Vidéo: « Comment D.ieu juge la France… » Un point de vue qui recoupe parfaitement nos déjà anciens enseignements (livre et séminaire EHAD, livre à lire rapidement pour comprendre certaines coulisses spirituelles de la France). J’adhère donc pleinement à cette vidéo. NB: en parlant de la Reine du ciel et de ses correspondances terrestres (les déesses terre-mères), songeons au fait que la France celtique (et plus que probablement préhistorique) était consacrée à la Reine du Ciel via les druides sacrifiant de jeunes vierges non loin du site de l’actuelle église Notre-Dame de Paris. Ces victimes étaient jetées alors dans la Seine dont le nom dérive du nom de la déesse des eaux Séquana, un avatar terrestre idolâtré de la Reine du Ciel. Plus tard, quasi au même endroit (un hasard ? Non bien sûr), fut construite Notre-Dame de Paris (donc à la gloire de la Reine du ciel) et la France fut durant des siècles consacrée par ses rois à la Reine du ciel. Le 15 août, journée mariale, fut longtemps le jour de la fête nationale française ! 1789, la Révolution. Dans l’enceinte de Notre-Dame fut amenée sur un trône une comédienne à peine voilée du Théâtre français et celle-ci fut dénudée pendant qu’on s’exclamait :  » Cessez d’adorer D.ieu, voici ce qu’il faut adorer, la créature (la femme divinisée, adorée et l’esprit de prostitution.) Des prêtres, des pasteurs, des rabbins furent obligés d’assister à cela pendant que l’on brûlait leurs livres religieux (voyez le récit dans mon livre « La Bête et son image »). Depuis, Marianne (par exemple B.B comme modèle…)trône dans toutes les mairies de France. Voici en trois temps majeurs et durables la consécration de la France à la Reine du Ciel… Notons aussi que la France est truffée de lieux d’adoration mariale qui sont quasi tous des « recouvrements syncrétiques » de lieux d’idolâtrie de déesses terre-mères, préhistoriques, celtes et gallo-romaines. Cela aussi doit être jugé et explique en grande partie le chaos actuel de la France qui est une terrifiante accumulation de choses diaboliques qui traversent les siècles. Et nous sommes à la fin du temps des nations… Haïm Goël

By 17 décembre 2018 Le mot du jour

Leave a Reply

Translate »