Skip to main content

VOUS AVEZ DIT DELIVRANCE ? / Extrait N° 17: A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil, et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur D.ieu qui l’a jugée.

By 26 décembre 2021LECTURE QUOTIDIENNE

A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil, et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur D.ieu qui l’a jugée. Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l’impudicité et au luxe pleure-ront et se lamenteront à cause d’elle, quand ils verront la fumée de son embrasement. Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! malheur ! La grande ville, Baby-lone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton juge-ment ! Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison, cargaison d’or, d’argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d’écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d’objets d’ivoire, de toute espèce d’objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, de cinnamome, d’aromates, de parfums, de myrrhe, d’encens, de vin, d’huile, de fine farine, de blé, de bœufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d’âmes d’hommes. Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi ; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus. Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment ; ils pleureront et seront dans le deuil, et diront : Malheur ! mal-heur ! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles ! En une seule heure tant de richesses ont été détruites ! Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés, et ils s’écriaient, en voyant la fumée de son embrasement : Quelle ville était semblable à la grande ville ? Ils jetaient de la poussière sur leur têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient : Malheur ! malheur ! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure a été détruite ! Ciel, réjouis-toi sur elle ! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi ! Car D.ieu vous a fait justice en la jugeant.

 

Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer en disant : Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée. Et l’on n’entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette, on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d’un métier quelconque, on n’entendra plus chez toi le bruit de la meule, la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l’époux et de l’épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements, et parce qu’on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre. »

 

Leçon :

 

Le rapport entre cette femme abominable d’apocalypse 17 avec Babylone et la Reine du Ciel est évident et tout cela est uni et issu d’un décor planté par l’homme. Ce même décor fut planté primitivement par Caïn et Eve. Ce qui amena l’Eternel à détruire quasi toute la création par un déluge du temps de Noé. Quelle leçon ! D.ieu s’engagea à ne plus jamais détruire la création par l’eau (et il devra donc le faire un jour par le feu comme l’a prophétisé l’apôtre Pierre en 2 Pierre 3 : 7).

A l’occasion du déluge, un événement qui dut pour le moins marquer les esprits des survivants et de leur descendance dura-blement, D.ieu pouvait espérer que l’humanité ne retournerait plus à ses démons.

 

Par le déluge, l’avertissement fut donné et si l’humanité est re-tournée, via Nimrod et tout ce qui s’ensuivit sur la terre, aux propositions iniques de Satan, il n’y aura plus d’avertissement jusqu’à la réalisation de la prophétie de Pierre. Il revient donc à chacun de veiller sur lui-même avec une grande honnêteté. En Yeshoua pleinement régnant en nos vies, cela est rendu possible.

 

Retournons un peu vers Noé en Beréchit 10 (Genèse 10) : Voici la postérité des fils de Noé, Sem, Cham et Japhet. Il leur naquit des fils après le déluge. Les fils de Japhet furent : Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méschec et Tiras. Les fils de Gomer : Aschkenaz, Riphat et Togarma. Les fils de Javan : Elisha, Tarsis, Kittim et Dodanim.

 

C’est par eux qu’ont été peuplées les îles des nations selon leurs terres, selon la langue de chacun, selon leurs familles, selon leurs nations.

 

Les fils de Cham furent : Cusch, Mitsraïm, Put et Canaan. Les

 

fils de Cusch : Saba, Havila, Sabta, Raema et Sabteca. Les fils de Raema : Séba et Dedan. Cusch engendra aussi Nimrod ; c’est lui qui commença à être puissant sur la terre. Il fut un vaillant chasseur devant l’Eternel ; c’est pourquoi l’on dit : Comme Nimrod, vaillant chasseur devant l’Eternel. Il régna d’abord sur Babel, Erec, Accad et Calné, au pays de Schinéar. De ce pays-là sortit Assur ; il bâtit Ninive, Rehoboth Hir, Calach, et Résen entre Ninive et Calach ; c’est la grande ville. Mitsraïm engendra les Ludim, les Ananim, les Lehabim, les Naphtuhim, les Patrusim, les Casluhim, d’où sont sortis les Philistins, et les Caphtorim. Canaan engendra Sidon, son premier-né, et Heth ; et les Jébusiens, les Amoréens, les Guirgasiens, les Héviens, les Ar-kiens, les Siniens, les Arvadiens, les Tsemariens, les Hamathiens.

 

Ensuite, les familles des Cananéens se dispersèrent. Les limites des Cananéens allèrent depuis Sidon, du côté de Guérar, jusqu’à Gaza, et du côté de Sodome, de Gomorrhe, d’Adma et de Tse-boïm, jusqu’à Léscha.

 

Ce sont là les fils de Cham, selon leurs familles, selon leurs langues, selon leurs pays, selon leurs nations.

 

Il naquit aussi des fils à Sem, père de tous les fils d’Héber, et frère de Japhet l’aîné. Les fils de Sem furent : Elam, Assur, Ar-pacschad, Lud et Aram. Les fils d’Aram : Uts, Hul, Guéter et Masch. Arpacschad engendra Schélach ; et Schélach engendra Héber. Il naquit à Héber deux fils : le nom de l’un était Péleg, parce que de son temps la terre fut partagée, et le nom de son frère était Jokthan. Jokthan engendra Almodad, Schéleph, Hat-sarmaveth, Jérach, Hadoram, Uzal, Dikla, Obal, Abimaël, Séba, Ophir, Havila et Jobab.

 

Tous ceux-là furent les fils de Jokthan. Ils habitèrent depuis Méscha, du côté de Sephar, jusqu’à la montagne de l’Orient. Ce sont là les fils de Sem, selon leurs familles, selon leurs langues, selon leurs pays, selon leurs nations.

 

Telles sont les familles des fils de Noé, selon leurs générations, selon leurs nations. Et c’est d’eux que sont sorties les nations qui se sont répandues sur la terre après le déluge ».

 

Remarquable :

 

Du premier couple humain après la chute (Adam et Eve)

 

surgiront deux branches, une bénie et une maudite :

 

1/ Enosh, fils de Seth, établis bibliquement sur terre et à partir desquels on commença à invoquer le nom de l’Eternel. On re-trouve Enosh parmi les ancêtres de Yeshoua

2/ la branche de Caïn, le premier type d’Antichrist, homme im-pur de par une relation inique à sa mère.

 

Du premier couple humain (en âge) à l’époque du déluge

 

sont issues deux branches :

 

1/ une bénie, Sem et Japhet

 

2/ une maudite, issue de Cham.

 

La postérité de Cham va conduire à :

 

Nimrod (type d’Antichrist, ce qui nous fait penser que l’Antichrist de la fin pourrait être issu de Cham) et à toute une série de peuples qui deviendront – et pour la plupart sont toujours des ennemis de Sem en Isaac, fils d’Abraham et de Japhet, en gros les peuples européens, des U.S.A. et d’Asie qui sont massivement confrontés à l’Islam et au terrorisme d’hier (l’obligation d’islamiser de force selon le Coran) et d’aujourd’hui. Islam issu probablement pas tant de peuples sémitiques comme beaucoup le pensent mais de peuples issus de Cham.

 

Par exemple, Agar mère d’Ismaël, n’était pas sémite mais de Cham puisqu’Egyptienne. Or Ismaël est devenu selon la promesse de D.ieu de nombreux peuples aujourd’hui pour la plupart, si pas tous, musulmans. Je n’ai pas étudié l’origine de Mahomet le fondateur de l’Islam mais il faut savoir que la descendance de Cham était largement présente parmi les peuples d’Arabie et que dès lors…

 

Postérité de Cham : Mitsraïm (l’Egypte), Canaan, que l’Eternel commanda à Israël de détruire de fond en comble comme peuple d’abomination devant l’Eternel et l’archéologie nous informe que les Cananéens étaient de grands consommateurs de déesses de fertilité et autres déesses terre-mères.

 

Kouch, Seba, Havila, Sabta, Raema, Sabteka, Cheba, Dedan (des royaumes arabes) ;

 

Babel, Erek, Akkad, Kalné, Chinéar (qui se rapportent à Babylone en actuel Iraq) ;

 

Assour, Ninive, Réhoboth, Kalah, Résen (qui se rapportent à l’Assyrie qui recouvrait entre autre l’actuelle Syrie) ;

 

Loudim, Anamim, Lebahim, Naphtouim sont des sous-groupes égyptiens. Viennent ensuite les Patrousim, les Kaslouhim (Crétois), d’où sont sortis les Philistins, etc.

 

 

Leave a Reply

Translate »