Skip to main content

VOUS AVEZ DIT DELIVRANCE ? /Extrait N°10 : Sans repentance, pas de délivrance », dit-on parfois. C’est exact et je me fais toujours du souci pour des gens desquels on chasse des démons sans s’être enquis ensuite ou mieux, auparavant, de savoir s’ils étaient entrés dans un processus de repentance et de nettoyage.

By 17 décembre 2021LECTURE QUOTIDIENNE

Quelques remarques :

 

  • Sans repentance, pas de délivrance », dit-on parfois. C’est exact et je me fais toujours du souci pour des gens desquels on chasse des démons sans s’être enquis ensuite ou mieux, auparavant, de savoir s’il étaient entrés dans un processus de repentance et de nettoyage. N’oublions pas le passage de l’Ecriture qui dit : Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui ; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première… » (Matthieu 12 v.43 à 45).

 

Sachez que des démons lassés de vos cris ou de vos demandes répétées de départ finiront par s’en aller momentanément, mais si le temple n’est pas purifié, ils reviendront plus nombreux. Et alors ?

Apprenons aussi à discerner les vrais besoins des âmes qui nous font face.

Je me souviendrai toujours d’un certain après-midi en Afrique. C’était la fin d’un long temps de séminaire et toute une équipe de ministères finissait son séjour réunie dans un temps de semi-repos bien mérité. Nous formâmes des équipes de deux car des chrétiens souhaitaient encore avant notre départ l’un, un entre-tien, l’autre, la prière, etc.…

Je me retrouvai à prier en compagnie d’un ministère aîné bien connu : Pierre Truschel. Le jeune homme qui nous avait rejoints avec des besoins exprimés confusément se retrouva vite à nos pieds, en proie selon l’apparence à des démons. Mon aîné dans la foi se mit à prier avec autorité et à intimer l’ordre à toutes sortes de démons de sortir. J’eus un malaise et la conviction me vint qu’il n’y avait là aucun démon mais l’œuvre d’un manipulateur qui cherchait simplement à ce que l’on s’occupe de lui. Il faut dire que le ministère qui m’accompagnait dans ce temps de prière jouissait d’une réputation et d’un charisme personnel fort et que dès lors être « traité » par lui était pour ce jeune Africain excitant…

L’Esprit de D.ieu me convainquit que ce jeune homme au sol non seulement n’était habité d’aucun démon mais cherchait désespérément les bras d’un père. La suite vous la devinez. Je fis part de mon discernement et le ministère aîné n’arrivant à aucun résultat par sa méthode inappropriée me pria de rentrer en action.

Je « calmai le jeu » avec le jeune qui se trémoussait au sol et lui fit part de mon analyse. Il confirma quelque peu confus et je fis pour lui une profonde prière de bénédiction paternelle.

 

 

Leave a Reply

Translate »