Skip to main content

VOUS AVEZ DIT DELIVRANCE ? / Extrait N°23 : Petite méthodologie pour le pasteur biblique d’aujourd’hui

CHAPITRE 5

Petite méthodologie pour le pasteur biblique d’aujourd’hui

Outre le discernement des esprits, une vie personnelle particuliè-rement sanctifiée, une solide culture générale en relation directe avec son ministère, une des qualités absolument nécessaires au beau ministère biblique qu’est le pasteur est l’amour ; l’amour patient, bienveillant, sans limite, doublé d’un caractère bien trempé, et de nerfs solides. Pour la méthodologie du ministère pastoral tel que je l’exerce depuis de nombreuses années, voici :

J’ai pour habitude, lorsque je commence un entretien, d’expliquer aux gens au préalable deux ou trois choses. Je dessine devant eux rapidement et de façon fort schématique un temple. Grec par exemple.

Dessin non reproductible ici

OCCULTISME                                                            PECHE SEXUEL

A dessein, je ne dessine que les deux colonnes aux extrémités de ce temple. J’explique alors aux gens que ces deux colonnes représentent dans nos vies l’une le péché sexuel, l’autre l’occultisme. Je leur explique ensuite que l’œuvre du diable dans la vie de tout un chacun est d’essayer d’entraîner l’âme humaine dès l’enfance vers le mystère, l’ailleurs. Pour peu que l’individu soit blessé en quoi que ce soit, il projettera dans cette soif de l’ailleurs, voire de l’étrange ou du merveilleux, un « idéal » de recherche de puissance en compensation. Au lieu de se réaliser, identité et destinée, selon le plan de D.ieu, l’individu se cherchera sans le comprendre vraiment au départ dans des ténèbres auréolées de mystère et de gloire factice, de miracles à bon marché. Et puis sur ce chemin, l’occasion se présentera et il commencera par exemple à lire son horoscope. Plus tard, il s’initiera plus profondément à l’astrologie, au yoga, à la méditation transcendantale, à la sophrologie, etc., etc.… Et le voici embarqué dans un convoi aux wagons sans fin.

Parallèlement, et c’est systématique, sa vie morale va s’ébrécher et se dégrader toujours plus.

J’explique ensuite qu’il existe chez l’humain deux zones ulra-sensibles et qui appellent, l’une communion avec D .ieu et l’autre communion avec un partenaire humain. Ces deux zones sont saintes comme tout ce que D.ieu établit et vécues à l’aune de D.ieu provoquent une plénitude de satisfaction et de paix, mais utilisées en dehors du plan de D.ieu amènent enfer et frustration. Ces deux zones représentent des moyens de communications et plus encore de communion. Leur moyen est la communication et leur but est, dans la communion, d’établir des projets de vie de plusieurs sortes transmis par D.ieu. Ces deux zones sont :

1/ Notre esprit avec lequel nous sommes sensé communiquer et communier avec D.ieu. C’est un domaine ultra sensible dont dispose chaque humain et qui est chez tous assoiffé de fonctionnement. Il n’existe aucun humain qui ne soit doté en mal ou en bien d’un esprit.

2/ La zone sexuée du corps qui, ultra sensible, est donnée pour une relation terrestre, cette fois en vue d’une communion d’êtres et en vue d’établir physiquement des humains sur la terre.

Il est évident que ces deux zones de communion et de communication soumises aux lois de D .ieu marcheront de concert pour établir des êtres bénis et non maudits dès le départ de leur existence. Personnellement, j’ai le souvenir d’avoir été interpellé en tant qu’ « Adam » biblique de notre couple sur le temps de concevoir mes enfants et sur leur identité.

Il est évident que Satan essaiera de s’approprier, de souiller, de compromettre ces deux zones sensibles et essentielles chez l’humain. Une fois qu’il y parviendra, ne serait-ce qu’au travers d’une seule faute, la communion avec D.ieu ou le partenaire humain est corrompue, troublée et c’est une communion insidieuse avec Satan qui va s’établir. Il est donc essentiel pour chaque croyant d’être assuré que dans ces domaines tout a été amené à la croix dans la repentance.

J’explique alors à la personne que pour prier efficacement nous allons établir une liste détaillée des fautes de sa vie dans ces deux domaines, et les amener par la repentance à la Croix. La plupart du temps, les gens sont comme voilés concernant leur passé. Et c’est ici que la parole de connaissance et le discernement des esprits, deux dons spirituels importants mais aussi la parole de sagesse, entrent en jeu pour amener à la lumière toutes choses.

Et croyez-moi, les plus terribles fautes sont curieusement et le plus souvent enfouies dans la mémoire des gens. Elles n’ont donc jamais fait l’objet d’une confession et encore moins d’une repentance.

J’ai vu trop en vingt ans – et spécialement ces derniers temps – de dégâts dévastateurs pour le royaume de Satan pour douter qu’il y ait là une véritable clé pour le ministère pastoral. Mais là aussi, un authentique ministère pastoral en phase d’identité biblique – je parle de l’identité du ministère – et non en phase d’identité religieuse, pyramidale, pourra se laisser utiliser par D.ieu de manière efficace pour le soin à apporter aux brebis.

Ayant pris tout le temps de dresser la liste, généralement au cours de deux ou trois entretiens d’une heure et demi à deux heures chacun, je passe à la prière. Certes, cette phase préliminaire ne se limite pas à dresser la liste des fautes passées de la personne, mais elle sert aussi à l’instruire sur les raisons profondes de ses fautes, le pourquoi et le comment, etc.

On est ainsi amené à effectuer par la force des choses une radiographie » complète du passé de la personne et une radiographie de ses antécédents moraux et spirituels du point de vue de ses ancêtres. Une attentive écoute de ce que la personne aura à nous apprendre concernant ses parents et ses grands-parents sera toujours d’une grande instruction, car nous ressemblons bien plus que nous le pensons à ceux dont nous sommes issus.

La prière de délivrance

Je propose alors la plupart du temps aux individus de prier ainsi. En vue d’être expressément spécifique et précis, je les invite par exemple à faire la prière suivante : Père céleste, au nom de Yeshoua HaMashiah (au nom de Jésus-Christ), je te demande pardon pour avoir (par exemple) participé à une séance de spiritisme avec un tel, une telle. Je renonce à cela et à toutes conséquences sur mon corps, mon âme et mon esprit, et sur le corps, l’âme et l’esprit de mes enfants. 

Nous faisons ainsi défiler les deux colonnes, la colonne du péché sexuel et la colonne des pratiques occultes, religieuses, mystiques, opposées à la Parole de D.ieu.

Si, pendant la prière, il est discerné qu’un pacte, direct ou indirect, a été effectué avec Satan (consécutif aux pratiques occultes, au satanisme par exemple) ou qu’un dommage a été causé à autrui, on amène aussi la personne à la repentance et à délier les victimes de tout ce qui a pu les atteindre (par exemple, si j’ai tiré les cartes, prédit l’avenir à autrui, je délie les personnes que j’ai infestées, etc. Si j’ai commis l’adultère, je demande pardon pour avoir détruit, souillé la vie d’une personne, mais aussi celle de son conjoint, etc.).

Nous établirons ci-après une courte liste des principaux péchés sexuels qui concernent une majorité d’individus aujourd’hui :

  • les rêveries impures
  • la masturbation
  • les revues et films pornographiques. La plupart des ban-des dessinées pour adultes. Ces ouvrages véhiculent une violence et un esprit de débauche auxquels vient le plus souvent s’ajouter un cadre où l’attirance pour le fantasti-que, voire le démoniaque pur, est clairement et effrontément planté.
  • les attouchements et jeux sexuels entre enfants
  • incestes et viols pratiqués ou subis (voir plus loin la question du viol)
  • le nudisme, le naturisme
  • les relations homosexuelles
  • la sodomisation
  • les rapports bucco-génitaux
  • les propos grivois
  • le sado-masochisme
  • le voyeurisme, l’exhibitionnisme
  • l’adultère
  • la fornication
  • les relations sexuelles avec animaux
  • l’échangisme
  • les orgies
  • les relations sexuelles au cours d’initiations occultes
  • les relations pendant les règles.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive. Loin s’en faut, hélas.

Leave a Reply

Translate »