Skip to main content

Vous avez dit délivrance ? / Extrait N°6 : Connaissons-nous l’arrière-cour de la famille royale d’Angleterre ? Elle est franchement non biblique en matière de position de l’homme et de la femme. Voici un extrait de mon livre EHAD à ce sujet : Règnes féminins, que dire par exemple de l’Angleterre d’Elisabeth et de la majorité de ses enfants divorcés et scandaleux ? Que dire du couple Charles – Diana, de leur saga1 ? De la relation de Charles avec sa mère ? Récemment, le décès de la Queen MUM, la Reine-Mère (ce titre est déjà tout un programme), des pans entiers de la destinée spirituelle de l’actuelle monarchie anglaise me sont apparus. Songez à la personnalité (très secrète, de l’aveu même des Anglais) de cette dame.

By 13 décembre 2021LECTURE QUOTIDIENNE

Connaissons-nous l’arrière-cour de la famille royale d’Angleterre ? Elle est franchement non biblique en matière de position de l’homme et de la femme. Voici un extrait de mon livre EHAD à ce sujet :

 

  • Règnes féminins, que dire par exemple de l’Angleterre d’Elisabeth et de la majorité de ses enfants divorcés et scandaleux ? Que dire du couple Charles – Diana, de leur saga1 ? De la relation de Charles avec sa mère ? Récemment, le décès de la Queen MUM, la Reine-Mère (ce titre est déjà tout un programme), des pans entiers de la destinée spirituelle de l’actuelle monarchie anglaise me sont apparus. Songez à la personnalité (très secrète, de l’aveu même des Anglais) de cette dame. Quel-ques faits :

 

Elle épouse le futur roi d’Angleterre Georges VI, homme falot, timide, bégayant. Elle est dotée d’une très forte personnalité. Au sortir de la guerre (son mari est roi, elle est reine – en principe derrière lui) elle apparaîtra toujours plus comme la personne essentielle dans le couple, jusqu’à devenir quasi légendaire, mythique. A la mort de son époux, c’est Elisabeth qui monte sur le trône.

 

L’ex-Reine demande que lui soit attribué le titre de Reine-Mère. (Dans la culture italienne traditionnelle nous avons vu que les grands-mères prennent souvent, à partir d’un certain âge, ce recul dans les familles. Mais c’est pour agir mieux en coulisses. Voyez aussi Catherine de Médicis qui joua un rôle de recul mais bien réel dans l’épisode de la Saint-Barthélemy, en France). Il nous est impossible de connaître l’influence, le rôle en coulisses, qu’exerça la Queen Mum, mais avec son caractère on peut tout imaginer. Nous découvrons qu’elle se révéla être une grand-mère de type Super Mamma (sur un carton accompagnant des

 

  • Cette étonnante saga a des aspects très troublants (surtout dans sa dernière phase) :

 

Mort de Diana, l’invraisemblable culte de sa personnalité avant et après sa mort, le lieu étrange de son inhumation symbolique : une île ( Antique rituel occulte)… Dans cette saga, bien des éléments symboliques font songer à une terrible

 

  • célébration » occulte qui semble présider à un destin étrange pour un homme non moins étrange : Charles d’Angleterre ou un de ses fils.

 

—32—

 

Chapitre 1                                                              Le ministère de délivrance

 

fleurs on pouvait lire dans les jours qui suivirent son décès : ‘MUM OF MUMS’, ce qui veut dire ‘Mère des Mères’. Signifi-cation identique à Madone qui en italien signifie ‘Madre de tutte donne’, ‘mère de toutes les femmes’. En bref : une Super Mam-ma. Nous avons découvert aussi que la Queen Mum a joué un rôle quasi exclusif dans une relation affective puissante (trop) avec Charles d’Angleterre et les autres enfants de l’actuelle reine. Charles est apparu totalement défait après la mort de sa grand-mère (sa déesse-mère ?).

 

Queen Mum, véritable institution vivante, régenta les mariages de ses petits-enfants. Nous connaissons le résultat : des divorces et une haine farouche à l’égard des ‘insoumises’, Diana entre autres… L’une des propres filles de Queen Mum est décé-dée il y a peu, après une vie d’instabilité et de frustration…

 

Savez-vous que Queen Mum descend de MacBeth d’Ecosse mais qu’elle est aussi une Bowes-Lyon (Lyon est le nom juif de célè-bres banquiers français) ? Tout ce qui vient d’être évoqué repré-sente le nid d’un milieu profondément antichristique. Serait-ce le milieu où pourrait apparaître l’Antichrist ? Certains le pensent.

 

Voici encore quelques informations concernant la famille royale d’Angleterre.

 

La Reine Victoria avait un conseillé très influent, son oncle, Léo-pold 1er Roi des Belges. Un grand franc-maçon (par ailleurs pro-testant) dont la marque se retrouve jusque dans le dessin des jardins royaux de Laeken près de Bruxelles.

 

Bruxelles qui, du fait de l’éclatement toujours plus avancé du pays en deux communautés, risque de devenir dans le futur (comme Jérusalem aux mains de l’Antichrist qui vient pour un temps court de sept années) une ville avec un statut international sous égide de l’ONU ou quelque chose d’approchant.

 

 

 

 

 

 

—33—

 

Chapitre 1                                                              Le ministère de délivrance

 

Ce qui laisse réfléchir aux arrière-plans de cette destinée sans doute programmée de longue date par les cercles occultes à très haut niveau franc-maçonnique et autres.

 

Il n’est guère de doute à avoir pour supposer que le type de conseil de cet oncle devait être particulier, très particulier.

 

A tel point que le pays dont il fut le premier roi, la Belgique, est unanimement reconnu par le voyageur chrétien comme une étrange contrée sur laquelle repose toujours plus une pression spirituelle démoniaque hors pair.

 

Etrangement, la dynastie belge présente des similitudes avec la famille royale anglaise. Elle a connu des décès dans des circons-tances assez violentes et parfois mystérieuses : la chute mortelle du Roi Albert depuis les rochers de Marche-les-Dames dans des circonstances jamais clarifiées, la mort tragique de la Reine As-trid à Kussnacht en Suisse.

 

Baudouin n’eut jamais d’enfant et l’actuelle famille royale pré-sente un paysage étrange et complexe quant à une succession sur le trône (tout comme la famille royale d’Angleterre car, si le Prince Philippe de Belgique comme possible futur Roi des Bel-ges présente problème, Charles d’Angleterre présente une per-sonnalité très troublée lui aussi). Des familles marquées des sui-tes de l’occultisme de leurs ancêtres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Victoria Reine              Léopold 1er oncle               L’évidente symbolique

d’Angleterre                     de Victoria               franc-maçonnique du parc royal

de Laeken en Belgique

 

(le compas, etc.)

 

 

 

—34—

 

Chapitre 1                                                              Le ministère de délivrance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Astrid, Reine des Belges, avait un charisme assez semblable à celui de Diana et laissa dans la mémoire collective internationale une marque féminine très spé-ciale avant de décéder accidentellement en voiture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Albert, nommé le Roi Chevalier périt mys-térieusement.

 

 

La Princesse Diana étrangement d’ailleurs, de par son caractère, son style de vie, a donné d’elle une image bien proche des attri-buts habituellement dévolus à la déesse Diane chasseresse. Il est étrange de constater que c’est dans la phase de rébellion et d’indépendance de sa vie (face à la rigidité glacée de son époux étrange et des Windsor en général) que Diana, douce et simple jeune femme d’apparence, une madone moderne, « sympathique et glamour », va incarner Diane la rebelle. L’aurait-on

 

  • poussée » à entrer dans ce rôle pour mieux « la sacrifier en-suite » ?

 

N’oublions jamais que lorsque Satan a obtenu tout ce qu’il re-cherche au travers de ses « collaborateurs » (qu’ils soient cons-cients ou non de l’être) il les humilie ou les détruit, ne serait-ce que pour s’assurer de la continuité de son autorité basée exclusi-vement sur le plus grand acte de rébellion qui fût : le sien à l’égard de D.ieu (dans ce régime, on peut toujours craindre que ceux à qui l’on donne beaucoup de pouvoir ne finissent par vous supplanter, alors…).

 

Le système occulte qui a permis au travers des âges, depuis la chute, à ce réservoir d’iniquité d’être amené à son comble à tra-vers la Reine du Ciel étant à présent à même de produire

 

 

 

—35—

 

Chapitre 1                                                              Le ministère de délivrance

 

l’Antichrist et pour confirmer son autorité à ce moment char-nière, Satan devait sacrifier, tuer un des représentants majeurs (volontaire ou non dans le cas de Diana) du système de corrup-tion de la Reine du Ciel. Un représentant proche aussi de l’Elu de Satan (l’Antichrist). Ceci semble aussi confirmer l’opinion qui veut que la famille royale d’Angleterre pourrait avoir beaucoup de rapports avec l’apparition de l’Antichrist… et que Charles d’Angleterre ou un de ses fils pourrait être cet Antichrist. Ajou-tons que le nombre du prince Charles est bien 666. Que Charles descend à la fois du roi David, de Mahomet et a dans ses ancê-tres tout ce que le monde a produit de tyrans marquants comme Gengis khan par exemple (ceci est tout à fait officiel).

 

Je sais que ce que je viens d’exposer là peut paraître atroce et ça l’est, mais observons et prions sagement et faisons-nous alors une opinion. Je n’en dirai pas plus ici, mais il nous faut savoir que nous vivons des temps où les forces des ténèbres mettent en place leurs derniers pions avant l’apparition très, très proche de cet Antichrist et tout cela ne répand pas sur la terre un parfum de paix, de justice mais un climat de folie et de désordre spirituel (dont les séductions font évidemment partie) qui ira en croissant toujours plus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diana

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Translate »