Skip to main content

VOUS AVEZ DIT PROPHETE ? de Haïm Goël / extrait N°47 : Elishéva : Haïm sera rendu invisible. (Note de Haïm : Cela s’accomplira.)

Elishéva : Haïm sera rendu invisible. (Note de Haïm : Cela s’accomplira.)

Elishéva : Il faut écouter D.ieu pour le timing précis, le lieu précis ; Haïm devra agir avec audace et détermination comme le fit Gédéon. C’est un événement qui marquera au niveau mondial. (Note de Haïm : Voir séquence « conséquences » plus bas…)

Rivka : Un ange est déjà envoyé en prévision sur place dès maintenant.

Elishéva : Il va s’agir d’une « opération commando » : nécessité de rapidité et efficacité. (Note de Haïm : effectivement…).

Le 10 mars :

Elishéva : Importance de trouver un logement « caché sous les ailes du Seigneur » à Bruxelles pour la durée de l’opération.

(Note de Haïm : Avertissement du Seigneur, et j’échapperai de justesse à un piège… car plus tard, découverte que l’hôtel est dirigé par des homosexuels, d’où nécessité de changer avant l’arrivée sur place !)

Rivka et Elishéva : Exceptionnellement, Haïm fera ce voyage seul !

Aaron : le voyage de Haïm aura un rapport avec la finance internationale.

(Note de Haïm : une révélation capitale qui va se révéler tout à fait exacte…)

Le 17 mars :

Reçu collectivement : Les conséquences seront terribles et il apparaîtra quelque chose de vraiment pas beau, comme une espèce de peste morale et quelque chose de cruel. (Note de Haïm : là encore, la suite va le démontrer, hélas !) Il faut demander tout de suite et pour après une protection très spéciale pour Haïm et toute l’œuvre. L’interlocuteur de Haïm sera le Seigneur et Il lui évitera les pièges. (Note de Haïm : cela sera le cas !)

Le 24 mars :

Attention où Haïm va loger. Que D.ieu éloigne l’ange de Satan qui s’est placé là !

(Note de Haïm : Voir l’épisode de la première réservation dans un hôtel qui se révélera être « gay ».)

Que Haïm soit couvert par le sang de l’Agneau, y compris face à la nourriture et à la boisson. Qu’il soit protégé de la fatigue et du froid (Marc 16.18). Qu’il soit aidé pour se déplacer jusqu’au lieu du logement et sur le lieu de l’action. Comment transporter la bêche ?

(Note de Haïm : Mon choix se portera sur une pelle d’armée de moyen format aisément transportable dans un sac de dimension raisonnable).

Être très naturel durant l’action.

Aaron : Que D.ieu protège son départ et son arrivée. Tous ses déplacements doivent être absolument protégés (depuis la Normandie où Haïm est en visite dans un groupe de l’œuvre), Paris, Bruxelles, Genève.

Le 31 mars :

Elishéva : Sur place, « opération commando » à ni visite de musée ni visite à sa parenté en Belgique.

Rivka : « Ne te détourne ni à droite ni à gauche ».

Le 5 avril :

Haïm : Voir sur internet où se trouve précisément le lieu (au final, une entrée des communautés européennes à Bruxelles). Quelque chose va sortir de cette action qui va être important : peut-être une épidémie. (Voir conséquences en fin d’article)

Le 7 avril :

Rivka : Que Haïm trouve facilement l’endroit. Qu’il aille très tôt le matin et en reparte tout de suite après avoir fait ce qu’il doit faire. (Note de Haïm : Cela se confirmera car absolument nécessaire.)

Aaron : Que D.ieu nous protège tous.

Elishéva : Que Haïm soit protégé de tout le personnel d’entretien, jardiniers, gardiens ou personnes aux fenêtres. (Note de Haïm : Effectivement, il y avait sur place énormément de personnel d’entretien turc, des gardiens et des caméras, mais le Seigneur m’a gardé en me rendant « invisible ».)

Le 12 avril :

Rivka : Il faut que ce soit très tôt le matin (les démons ne seront pas encore en activité). Que Haïm soit rendu invisible face à l’ennemi.

Elishéva : Impression qu’il y a des membres du parlement européen ou du personnel qui pratiquent l’occultisme sur place. Nous refusons toute confrontation, et que Haïm soit caché de ces gens, qu’ils ne soient pas avertis de sa venue. Il faut que Haïm fasse un repérage des lieux le jour avant, de manière discrète.

(Commentaire : ce repérage s’est avéré très important vu la configuration des lieux.)

Le 3 mai : (Ballaigues – Suisse)

Anna : L’action qui va être menée est en rapport avec l’émergence de la Bête.

Samuel : Prières pour la protection spirituelle et physique de Haïm.

Elishéva : Déplacements depuis Genève vers la Normandie et Bruxelles protégés. Les prières ont agi. Naissance du malaise par rapport à l’hôtel.

Irène : Que Haïm soit rendu invisible.

Pour Haïm : Qu’il soit environné d’une coque spirituelle. Qu’il soit gardé à la gare de Paris, car Paris est une place qui lui est interdite par D.ieu sauf envoi spécifique. Haïm a expérimenté de forts combats dans le passé sur Paris (une ancienne proclamation…) et chacune de ses visites voulues de D.ieu a été accompagnée d’un « mystérieux homme en gabardine », un ange, depuis la gare où il arrivait. Mais l’Éternel lui défend de mettre les pieds à Paris sans direction d’en haut car il y est connu spirituellement par l’ennemi. Que l’ange soit sur place. Que son cœur soit soulagé du fardeau (à ce moment confusion partielle dans l’œuvre à en cause une famille qui fonctionne avec des brèches cachées, orgueil, ambitions). Il faut déjà prier pour la protection au retour de Bruxelles. Haïm va vivre un choc sur place du fait de l’autorité manifestée.

(Note de Haïm : Ce sera effectivement le cas au moment de la proclamation précédée du geste de déterrement dans le parterre face à l’entrée désignée par D.ieu.)

Protection sur toute l’œuvre également, à tous niveaux. Que chacun soit une source de paix pour son frère et sa sœur. Revêtir l’armure du croyant. Que D.ieu bénisse les membres des groupes de prière.

Le 7 mai au soir :

Elishéva : Grand malaise à nouveau, concernant l’hôtel de Bruxelles. Elle ouvre internet et trouve un e-mail de l’hôtel avec l’heure d’entrée à 17 h 15 (bizarre). Elishéva descend sur le message et voit la signature des patrons (P… et J-F…, deux hommes). Tout de suite, elle pense que ce sont des homosexuels. Elle clique sur le lien de leur site : il y a un logo : Hôtel gay à elle contacte Haïm qui a juste le temps d’annuler sa réservation depuis la Normandie et trouve un autre hôtel.

Les 2 jours de l’action…

En train, je pars de Normandie vers Bruxelles. J’ai choisi sur claire direction d’en haut d’arriver et d’utiliser le premier jour pour visiter le vaste espace des Communautés européennes car c’est devant une entrée spécifique qu’il me faudra agir. J’agirai le lendemain très tôt à une heure désignée par D.ieu.

En cours de route, le train est arrêté car il y a un accident sur la voie. (Câbles électriques en feu. J’intercède, tous intercèdent, car nous savons que comme à l’accoutumée l’ennemi fera un maximum pour bloquer l’action. Le train restera bloqué une heure dans la campagne.)

Reçu pour Haïm – lundi 9 vers 6 h du matin : Psaume 34.8 (vision d’un grand ange).

1 Samuel 2.9 : « Il gardera les pas de Ses bien-aimés ».

Un chant : Jésus, Jésus, Jésus, que Ton règne vienne.

Joël 3 à jugement sur les nations.

Spurgeon (Les Trésors de la foi) du 10 mai : Hébreux 13.6.

Rivka : Psaume 135.

Nicolas et Agnès en Normandie :

Psaume 115. Ces deux psaumes sont quasiment identiques et disent que D.ieu fait ce qu’Il veut. Ils parlent des idoles des nations, idoles d’or et d’argent.

(Note de Haïm : Le rapport avec l’action et ses effets se révélera direct ! À réfléchir en profondeur, au-delà de l’aspect spectaculaire de ce qui va résulter de la proclamation.)

Vision d’Agnès en Normandie : Des anges avec leurs trompettes entourent notre serviteur, accompagnés de ces mots : « Ne crains ni une terreur soudaine, ni l’attaque du méchant. Je te fortifie, Je viens à ton secours. Je suis à ta droite comme un héros qui sauve. Je t’entoure de mes anges avec leur trompette. Les trompettes retentissent dans le ciel ».

Psaumes 33 et 91 + Psaume 63.8-10.

Arrivée à Bruxelles, le lundi 9 en fin de matinée (si mes souvenirs sont exacts).

Rappel : Reçu pour Haïm – lundi 9 vers 6 h du matin :

Psaume 34.8 (vision d’un grand ange).

1 Samuel 2.9 : « Il gardera les pas de Ses bien-aimés ».

Joël 3 à jugement sur les nations.

Spurgeon – les Trésors de la foi du 10 mai : Hébreux 13.6.

Un chant : Jésus, Jésus, Jésus, que Ton règne vienne.

Je rejoins mon hôtel non loin de la place où je devrai prendre le métro, y dépose mon petit bagage, prie et, sur direction de D.ieu, me dirige vers l’énorme quartier des Communautés européennes en métro, tout cela dirigé au « pas après pas » par le Seigneur avec prières constantes.

Dès les premiers temps de prière à Jérusalem, j’avais bien entendu effectué des recherches à partir de ce que me livrerait internet, le but étant de discerner devant quelle entrée trouver un parterre dans lequel planter ma bêche et surtout effectuer ma proclamation. Nous savions tous en priant que le choix de l’endroit ne pouvait être anodin et il se révèlera ne pas l’être du tout.

Durant mes recherches, des vues comme celles-ci, plus bas, m’ont amené de façon récurrente à concevoir que l’endroit devait être arboré ou fleuri, etc., juste devant l’entrée.

Aujourd’hui, jour de la rédaction de ce livre, soit presque 7 années après l’action, il m’est impossible, sauf à retourner à Bruxelles en cherchant l’endroit à nouveau, de situer définitivement l’endroit où je me suis rendu ce jour-là, si ce n’est qu’en déambulant dans ce vaste complexe et en priant, je suis allé d’un endroit à l’autre, attendant la conviction maîtresse. Ce qui est advenu, et j’ai fini par me retrouver devant ce qui semblait en comparaison du reste être une entrée plus modeste.

Leave a Reply

Translate »