was successfully added to your cart.

Wall Street Journal : Israël a espionné les négociations avec l’Iran. Source Israël-flash

By 25 mars 2015Etz Be Tzion

Wall Street Journal : Israël a espionné les négociations avec l’Iran


Wall Street Journal : Israël a espionné les négociations avec l’Iran

A Jérusalem ce mardi matin, alors que l’information commence à transiter par les rédactions de tous les journaux, les commentateurs estiment que cette fois, la ficelle est un peu grosse, voire grotesque.

March 24, 2015

Le “Wall Street Journal” rapporte qu’Israël aurait espionné pendant plus d’un an, les négociations nucléaires entre l’Iran et six puissances mondiales. Des pourparlers qui se déroulent derrière des portes closes. Le document affirme qu’Israël a tenté d’obtenir des informations afin de formuler des arguments contre l’accord sur le nucléaire iranien.

Des responsables de l’administration américaine ont déclaré au journal qu’Israël partageait ensuite les informations recueillies avec les membres du Congrès pour les convaincre de ne pas soutenir un accord potentiel. La Maison Blanche a compris que quelque chose n’allait pas, lorsque les agences de renseignement américaines ont intercepté des communications entre responsables israéliens, dont les détails ne pouvait être connus que par les acteurs des pourparlers secrets.

Un responsable de la Maison Blanche a déclaré que l’attitude d’Israël est grave car Israël a utilisé des secrets américains pour les transférer à des membres du Congrès afin de confondre  la Maison Blanche.

Ubuesque !

A Jérusalem ce mardi matin, alors que l’information commence à transiter par les rédactions de tous les journaux, les commentateurs estiment que cette fois, la ficelle est un peu grosse, voire grotesque. Car que disent exactement les Américains ? Qu’en interceptant des communications entre responsables israéliens (donc en les espionnant), ils se sont aperçus qu’ils étaient eux même espionné ! De plus, Israël aurait commis l’outrage suprême, de transmettre le contenu réel des discussions avec l’Iran…aux élus du Congrès et du Sénat américain.

Drôle d’affaire ou l’arroseur est arrosé. Drôle d’affaire où un pays espionne pour le compte du pays espionné !

Dans une interview accordée à Galei Tsahal, Avigdor Lieberman a démenti les allégations d’espionnage. « Il y a suffisamment de monde impliqué dans ces discussions pour  que l’information transpire. Par ailleurs Israël suit de très près les Iraniens », a poursuivi Lieberman, laissant entendre que les Israéliens auraient pu obtenir des informations en espionnant les Iraniens et non les Américains. Source 

Leave a Reply

Translate »