Skip to main content

Warning ! Un message absolument crucial de Haïm Goël: Les deux pinces du crabe, les deux stratégies démoniaques essentielles pour dévoyer l’authentique vie de l’esprit et conduire le peuple protestant évangélique à rejoindre la grande prostituée d’Apocalypse 17 – le 27 mars 2014

By 27 mars 2014juillet 20th, 2017Haïm Goël, Messages audio

Join the discussion 11 Comments

  • C’est vrai que ce message est très long, je l’ai donc écouté en plusieurs fois: merci beaucoup chers Haïm et Elishéva (silencieuse mais toujours là 🙂 ) pour tous ces rappels, et pour ces témoignages et partages d’expériences.
    Eh bien je me suis régalée, du début à la fin! L’épisode en Afrique de la maman et de son bébé miraculé m’ont particulièrement touché ♥
    Et vous autres? Vous en pensez quoi de cet audio? A vous lire frères et sœurs. 🙂

  • Goel Haim dit :

    Bon, après des semaines tendues un commentaire détendu. On peut.

    Chers tous,

    Notre sœur Valérie de Paris qui est une gentille accro au site s’étonne qu’il n’y ait pas plus de réactions sous forme de commentaires sur le site.
    Oui, na, voilà, bien fait pour vous tous !

    Je relaie son appel dééééééésespéré, car effectivement sur certains sites qui débitent du PEPS, du WAOW, DU SUPER RIEN DU TOUT, du BLING-BLING FLOUPS-SWANG TRALALAPLOUF tonitruant et autres huitreries creuses, les commentaires, hélas souvent vulgaires et aussi morveux de bêtises que de vanité pleuvent. Ah! La bof culture post 68 et le pont vers l’autre l’orwellienne de 1984. Gare, citoyens, Ubu plane au plafond de nos nuits blanches!!!!

    Allons leve-toisiens, levons-nous pour lever haut nos mains et nos cœurs, tremper nos plumes dans de hautes considérations marquantes et les abattre derechef (les plumes ou les considérations, selon et au choix, les deux si possible) sur le papier blanc de nos nuits noires d’angoisse à l’idée du « que dire ? ».

    Qui dira le mot « qui restera », franchira tel un baron de Munchausen, comme un héros littéraire ou un géant de la pensée la barrière des siècles futurs qui nous guettent assoiffés de vivre la contemplostase du génie lève-toisien ? Qui déclenchera le débat du siècle?

    Zorro, au secours !

    MOI (vous savez qui)

  • Danielle25 dit :

    Maintenant je comprends mieux pourquoi le crabe marche de travers ! Merci pour ce message très édifiant, et qui ne plaira pas à certains, gageons-le… Mais pour ceux qui acceptent de voir les choses en face, c’est très réaliste et parlant. Je suis « lève-toisienne », et fière de l’être, car ici au moins, pas de langue de bois, mais des faits éclairés à la lumière de la Parole, et c’est tout !

  • Haïm Goël dit :

    Chère Valérie,
    Est-ce Munchhausen qui nécessite le décodeur? Alors, Munchhausen est ce personnage aux exploits aussi extraordinaires qu’extravagants (mais à lire plus en profondeur,…) romancés par l’allemand Raspe en 1785 et traduit plus tard en français par Théophile Gautier fils. Dans ce roman populaire le baron de Munchhausen, entre autres exploits, parcours les airs juché sur un boulet de canon. A mon sens la métaphore est que Munchhausen prend ainsi de l’altitude dans l’espace et le temps pour considérer les choses. C’est ainsi que cela fait sens dans ma sortie humoristique et thérapeutique (pour moi) après des semaines de pressions. Pardon, j’aurais du développer cela un peu plus en écrivant mon billet ci-dessus, mais il est sorti un peu comme un long soupir et alors…
    Mais ce qui est bien avec vous, c’est qu’il y a réaction. Et si dans la foulée du témoignage publié ce 31 courant (c’est beau cette expression « …courant », le temps qui galope. Et il galope en ce moment LE TEMPS! Le français quand même quelle langue!) « De notre frère Perriard au service du Seigneur en Ukraine…ET MON EXHORTATION A SAUVER DES VIES AVEC « PEU DE CHOSES » il me fut transmis par mails des réactions qui remercient car les personnes furent encouragées, ici, à part vous et soudain deux ou trois, peu de réactions.

    Et partant c’est bien pourquoi j’utilise par moment un certain humour qui tranche avec le sérieux et la gravité du vécu de ce temps, pour encourager du bon réactif et à prendre aussi du recul. Tant de chrétiens ou juifs messianiques sont si souvent gris de sérieux, sérieux, sérieux. Je suis certain que Yeshoua, sans jamais une once de vulgarité, devait soupirer, sourire, rire,…pleurer et ses disciples aussi.

    Bien à vous et amicalement.
    Zorro (juste pour cette fois) A présent je reprends vite mon col de pasteur (col virtuel rassurez-vous) car si je persévère ainsi il se trouvera quelque religieux RIGIDE à souhait pour me traiter de psychopathe. Ce fut le cas d’un pasteur de renom, ex-rigide devenu par la suite sous onction Toronto un étrange conseiller en cure d’âme pratiquant des massages de délivrance ou quelque chose dans ce genre… et autres fariboles! Je préfère rire un peu parfois et garder ma tête sur les épaules.

    ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Histoire: Karl Friedrich Hieronymus, baron de Münchhausen (ou Münchausen avec un seul « h » selon une graphie répandue1) est un officier allemand, mercenaire à la solde de l’armée russe né le 11 mai 1720 et mort le 22 février 1797. Le récit romancé de ses exploits en a fait un des héros les plus populaires de la littérature allemande.

  • Danielle25 dit :

    Cher Haïm,
    Je dois dire que grâce à toi, cette journée sera placée sous le signe du sourire.
    Tu as raison dans le contenu du mail, et je sais que c’est sérieux, mais c’est la forme qui m’a plu et m’a fait vraiment fait du bien.
    Merci pour ton enthousiasme et ton encouragement à réagir sur le site.
    Je ne suis pas un Zorro de l’écriture, mais je vais essayer de mettre des commentaires, car effectivement, ce ne sont pas des « huîtreries creuses » que tu écris (superbe expression, que je replacerai certainement à l’occasion, de même que « la contemplostase »).
    Considérant les temps dans lesquels nous sommes, c’est bien comme une « sortie humoristique et thérapeutique » que j’avais pris ce message. Et il a été thérapeutique pour moi aussi.
    Shalom et merci pour le sourire qui me reste sur le visage.

  • Cher Haïm, cher tous,

    D’abord « pardon » d’avoir tardé à vous répondre et à vous dire merci à vous pour ce décodage 🙂 en effet, je comprends mieux.

    Je rejoins Danielle25 dans son commentaire qui formule si bien ce que je n’arrivais pas à dire.

    @Danielle25 Un grand merci 🙂

  • Pourquoi Pardon Samuel?

    Parce que je sentais que je tardais à répondre, et par, comment dire?
    Par souci, par égard pour Haïm qui s’investit tant pour nous, j’avais besoin de dire pardon, car la vrai question dans ce cas précis était plus une question de priorité qu’une question de temps.

    Eh oui Samuel, je suis comme ça moi :/

  • Samuel dit :

    Notre frère Thomas LE HUCHE nous écrit:
    Sujet : Bonjour !

    Corps du message :
    Je découvre votre site pour la première fois aujourd’hui et je suis touché ! J’y
    ai trouvé ce qu’au fond je cherche et trouve difficilement depuis longtemps,
    c’est à dire une vrai prédication de la Croix, avec véritable repentance et
    conversion, l’abandon total au Seigneur de toute notre vie et notre «moi», la
    lecture simple et humble de la Parole de Dieu, comme vous dites «un retour à
    TOUTE la Bible»! La seule chose ou je suis déçu est que vous ne soyez pas
    français! ou sont les serviteurs de Dieu Français !?

    Je suis un frère de France qui cherche à suivre le Seigneur plus sérieusement
    depuis 2011/2012 (par la grâce de Dieu qui m’a appelé), avec mon frère et ma
    sœur (de sang et en Christ), et lentement mais sûrement le Seigneur nous
    conduit vers des frères et sœurs et des ministères qui sont vraiment de Lui!
    C’est une joie! Il nous a également conduit à une nouvelle repentance et
    conversion plus authentique cette année. J’ai été totalement et violemment
    déracinée de mes idées sur les dits «apôtres», et le Seigneur nous aide à
    discerner de plus en plus, notamment sur les faux christs, faux évangiles et
    faux esprits. Je suis en train d’écrire ce petit mot en écoutant le message
    «Les-deux-pinces-du-crabe» de Haim-Goël. Et suis heureux d’entendre certaines
    confirmations de ce que le Seigneur nous disait ces temps-ci mais que nous
    partagions autour de nous avec une certaine crainte parfois, vu l’opposition (ou
    le silence hypocrite dont vous parlez). Je me permets de vous partager une lettre que nous avons écrite à nos frères et sœurs d’ici, et qui correspond à ces choses. J’espère si vous en avez le temps que vous pourrez nous partager votre point de vue sur cette lettre, en bien ou
    en mal.

    Soyez bénis dans le grâce du Seigneur,
    Thomas.

Leave a Reply

Translate »