Skip to main content

VOUS AVEZ DIT PROPHETE, de Haim Goel / Extrait N°15

By 28 février 2021Études bibliques

Dans le même registre, lisons par exemple dans le Tana’h : Deutéronome 30.1 à 10 :

« Lorsque toutes ces choses t’arriveront, la bénédiction et la malédiction que Je mets devant toi, si tu les prends à cœur au milieu de toutes les nations chez lesquelles l’Éternel, ton D.ieu, t’aura chassé, si tu reviens à l’Éternel, ton D.ieu, et si tu obéis à Sa voix de tout ton cœur et de toute ton âme, toi et tes enfants, selon tout ce que Je te prescris aujourd’hui, alors l’Éternel, ton D.ieu, ramènera tes captifs et aura compassion de toi, Il te rassemblera encore du milieu de tous les peuples chez lesquels l’Éternel, ton D.ieu, t’aura dispersé.

Quand tu serais exilé à l’autre extrémité du ciel, l’Éternel, ton D.ieu, te rassemblera de là, et c’est là qu’il t’ira chercher.

L’Éternel, ton D.ieu, te ramènera dans le pays que possédaient tes pères, et tu le posséderas ; Il te fera du bien, et te rendra plus nombreux que tes pères.

L’Éternel, ton D.ieu, circoncira ton cœur et le cœur de ta postérité, et tu aimeras l’Éternel, ton D.ieu, de tout ton cœur et de toute ton âme, afin que tu vives.

L’Éternel, ton D.ieu, fera tomber toutes ces malédictions sur tes ennemis, sur ceux qui t’auront haï et persécuté.

Et toi, tu reviendras à l’Éternel, tu obéiras à Sa voix, et tu mettras en pratique tous ces commandements que Je te prescris aujourd’hui.

L’Éternel, ton D.ieu, te comblera de biens en faisant prospérer tout le travail de tes mains, le fruit de tes entrailles, le fruit de tes troupeaux et le fruit de ton sol ; car l’Éternel prendra de nouveau plaisir à ton bonheur, comme Il prenait plaisir à celui de tes pères, lorsque tu obéiras à la voix de l’Éternel, ton D.ieu, en observant Ses commandements et Ses ordres écrits dans ce livre de la loi, lorsque tu reviendras à l’Éternel, ton D.ieu, de tout ton cœur et de toute ton âme. »

Lisons aussi à titre d’exemples 1 Samuel 7.2 à 14 ou 1 Rois 8.47 à 53.

Notons que ce sont des prophètes, Moshé, Shmouel, Shlomo, qui parlent à chaque fois de la possible grâce de l’Éternel. En guise d’exemples je m’arrête ici, car si je me laisse joyeusement entraîner, vous le savez, vous lecteurs de la Bible, où m’arrêterai-je ?

Une grande partie du Tana’h n’est que paroles annonciatrices de grâce. Des fleuves de grâce traversent ainsi le Tana’h entier. Depuis plus de 36 ans, je prêche partout où je le peux les six schémas d’obéissance relationnelle humaine d’Ep. 5.22 à 33 et Ep. 6.1 à 9, car en les vivant on fait aussi preuve d’obéissance et donc d’amour pour D.ieu. J’encourage le lecteur à parcourir les messages prêchés sur le site leve-toi.com, il aura plusieurs fois l’occasion d’écouter le message en entier ou par bribes.

Trois messages successifs. Les trois raisons pour lesquelles l’Église n’a pas d’autorité face aux princes des ténèbres (Ep. 6.12). Partie 3 : L’Église historique démunie de ses fondements bibliques / La non adéquation avec les 6 schémas relationnels d’ÉPHÉSIENS 5 et 6.

Sur le site Lève-toi :

https://leve-toi.com/non-adequation-6-schemas-relationnels-dephesiens-6-partie-3-leglise-historique-demunie-de-fondements-bibliques-5-ministeres-9-dons-action-souverainete-d/

Sur YouTube :

https://www.youtube.com/watch?v=a9wulHuT8ms&feature=emb_logo

Ce sont des commandements que, du fait de notre conditionnement qui renvoie la Loi au monde juif seulement et la Grâce seulement au monde chrétien, nous n’oserons pas déclarer être des lois. Et pourtant tout commandement venu de D.ieu est une loi, c’est-à-dire un repère incontournable et, croyez-moi, ici c’est de la loi fouillée et qui requiert beaucoup de compréhension profonde et de courage pour être vécue VRAIMENT.

Je suis chaque fois troublé de constater que parmi les auditeurs admiratifs quand il s’agit d’ expériences d’obéissance témoignées par le prédicateur, auditeurs ébahis de bonheur et d’admiration, les mêmes auditeurs ensuite oublient et n’appliqueront pas cette obéissance pour eux-mêmes. – Nous sommes sous « la grâce », voyons… !  Dès lors, la passivité la plus corruptrice est offerte.

Et pourquoi cela ? Le refus des lois de D.ieu et donc d’aimer D.ieu nous prive de la grâce. Je parle non pas seulement du pardon mais du contact mystérieux et profond qui en découle avec l’Amour et l’Esprit de D.ieu, du D.ieu qui est AMOUR.

Une des raisons de cette déraison, et non des moindres, est que l’on nous a menti en déclarant que le Tana’h (nommé « Ancien Testament ») est le livre de la Loi rigide et sans grâce et que la Brit Ha’Hadasha (le « Nouveau testament ») est le livre exclusif de la grâce. Il en résulte que pour des myriades de chrétiens il n’existe plus ni lois, ni règles, mais la grâce infinie et son ouate douillette, et que dans le même temps on s’étonne que D.ieu fasse encore grâce à ces Juifs de la Loi.

Ajustons le tir : il y a des centaines de règles et commandements dans le « Nouveau Testament » et la grâce est une réalité dans le cœur de D.ieu depuis la chute et même avant la chute.

L’Église a donc ses prophètes de la grâce ouateuse issue d’un mensonge.

D.ieu attendait de Caïn qu’il saisisse le bâton de grâce qu’Il lui tendait avec à la clé une délivrance profonde (car, pour rappel, Caïn signifie « acquisition » et Caïn était l’acquisition abusive de sa mère – une abomination explicitée en EHAD), une pure rébellion de la femme désorientée lors de la chute. Caïn avait besoin d’être réidentifié comme fils de D.ieu via son père Adam.

D.ieu, le D.ieu au cœur prophétique, lui a tendu la perche et il l’a refusée. D.ieu dans Sa grâce lui promet cependant protection (Ge. 4.15), signe supplémentaire de Sa disposition paternelle à son égard. Mais Caïn, refusant la main tendue de D.ieu, s’éloignera et initiera la civilisation de la rébellion avec ses fils rebelles, comme Nimrod et tant d’autres ensuite. Au fond, Caïn aurait volontiers accepté la bienveillance de D.ieu, mais sans repentance.

N’est-ce pas là le portrait de tant de « chrétiens » en nos jours où se mêlent l’argile et le fer ? C’est ainsi que deux races se côtoieront ensuite, la race de Caïn et la race d’Abel. Et tout le projet des vrais prophètes qui viendront sera de veiller, ramener sans cesse les hommes vers D.ieu, les éloigner de l’esprit caïnique qui nous guette tous pour tenter de nous vaincre et détruire.

En nos jours comme hier, il existe deux types de prophètes, les prophètes de la race d’Abel, des veilleurs / vaillants au cœur empreint de droiture, et des prophètes de la race de Caïn, des accapareurs au cœur torve, glorifiant bien plus leurs outils coûteux (jets somptueux, millions en banque, estrades à spectacle, etc.), comme Caïn glorifiait les fruits de son travail.

N’est-ce pas curieux qu’il y ait des gens comme ceux que nous allons découvrir au chapitre suivant intitulé Ersatz, où des faux prophètes avérés comme Benny Hinn ou Joyner, Copeland et bien d’autres proclament des malédictions sur ceux qui s’opposent à eux ou relèvent simplement leurs erreurs (ainsi agit Benny Hinn) ou les menacent de mort, ou laissent entendre qu’ils pourraient mourir de ne pas recevoir les révélations « prophétiques » de ces hommes ?

CAÏN N’A-T-IL PAS TUE SON FRÈRE ? En faut-il plus pour ouvrir les yeux ?

Les faux prophètes qui abondent aujourd’hui sont toujours peu ou prou des disciples, inconscients de l’être peut-être (je n’y crois pas), mais disciples quand même, de leur père, Caïn.

Comme Caïn, le faux prophète, face à son échec, tue ou menace.

Ainsi fait aussi Jézabel. D’ailleurs, si l’on faisait une simple recherche des arrière-plans (recherche pour ma part confirmée par des centaines d’observations en 40 ans), tous ces faux prophètes (ou prophétesses) sont généralement des fils et filles en addiction puissante à la mère, bien plus qu’au père, comme Caïn était « l’acquisition » dévoyée de sa mère (Genèse 4.1).

Ne croyez pas que ce soit un hasard si Kenneth Copeland a piloté un retour vers Rome pour des centaines de pasteurs lors d’un événement bien connu il y a quelques années. Un retour vers Rome pour qui la Reine du Ciel (pauvre Myriam, la Juive, Marie de la Bible !) n’est qu’une résurrection des reines du ciel de jadis, Astarté, Diane d’Éphèse, et leurs correspondances terrestres, les déesses Terre-Mère, etc. (Voyez EHAD et HISLOP.)

Copeland est un des faux prophètes de la lignée de Caïn.

Voyez ces diverses vidéos sur le site leve-toi.com

https://leve-toi.com/warning-un-message-absolument-essentiel-les-deux-pinces-du-crabe-les-deux-strategies-demoniaques-essentielles-pour-devoyer-lauthentique-vie-de-lesprit-et-conduire-le-peuple-protestant-evangel/ Haïm Goel

https://leve-toi.com/lactualite-au-moyen-orient-deuxieme-seduction-en-marche-et-tractations-secretes-entre-lisrael-laic-et-le-vatican-qui-cherche-a-etablir-son-hegemonie-a-jerusalem-en-vieille-ville-haim-goel-j/

https://leve-toi.com/suite-a-warning-warning-warning-un-nouvel-article-les-sources-intimes-secretes-de-lapostasie-haim-goel-jerusalem-le-16-mars-2014/

https://leve-toi.com/lheure-de-la-plus-grande-detresse/

Il y a aussi une lettre de nouvelles qui en parle :

https://leve-toi.com/lettre-de-nouvelles-de-mars-2014/

Arnaud m’écrit : Voici le message que tu as relâché juste avant les révélations sur Copeland. Je trouve le titre assez évocateur :

https://leve-toi.com/message-de-haim-goel-peches-involontaires-peches-volontaires-tout-doit-venir-a-la-lumiere-culte-a-ballaigues-le-8-mars-2014/

Certains me diront que le prophète est aussi celui qui annonce… Certes oui, bien sûr, mais cela mérite une approche nuancée. Nous pouvons constater par exemple que, sauf dans le chapitre premier, que la plus grande part du livre d’Ézéchiel est avant tout un bilan des égarements d’Israël, avant de voir venir une annonce quant au futur. Et quand le futur est annoncé, il s’agit le plus souvent de restauration, de résurrection de ce qui existait dans le cœur de D.ieu et qui a été perdu du fait des égarements.

Leave a Reply

Translate »